La langue de la Marche
La Compagnie du Dragon Vert

Le forum du 1er projet de reconstitution dans l'univers de J.R.R.Tolkien
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La langue de la Marche

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Baranor



Masculin Nombre de messages : 3234
Age : 27
Localisation : Paris
Peuple(s) : Gondor
Date d'inscription : 23/03/2006

MessageSujet: La langue de la Marche   Mer 29 Mar 2006 - 14:58

Voici quelques pistes pour les aspirants Rohirrim.

D'abord, un extrait de "Instant Old English", par le Prfoesseur Cathy Ball, traduit avec son autorisation.

Salutations :
Ic grete þe. Je te salue.

Wes ðu hal.
Hal wes þu. Salut! ou Adieu!
Sy ðu hal. (‘sois salué/en santé/bien etc.)’)
Wes gesund.

Beoð ge gesunde. Salut! ou Adieu! (pluriel)
Wilcume. Bienvenue!
Wilcuman la, mine hlafordas. Soyez bienvenus, mes seigneurs!


Formules d’adresse
Broðor min Mon frère, ...
Sweostor min Ma soeur, ...
Leof Ami, ... (ou Monsieur, ...)
Hlaford Seigneur, ...
Hlaford min Mon seigneur, ...
Hlæfdige Dame, ...
Hlæfdige min Ma Dame, ...
Men ða leofestan Très chers hommes, ...
Leofe broðra Chers frères, ...

Présentations
Hwæt eart þu? Qui es-tu?
Beowulf is min nama. Mon nom est Beowulf.
Min nama is Michael. Mon nom est Michael.

Interjections
Wa me Pauvre de moi!
Eala Hélas! (etc.)
La Oh! Ah! (etc.)
Wa la wa Malheur! (etc.)

Réponses courtes :
Giese.
Gea. Oui

Nese. Non.

Ic þe þancas do Merci [Je te “donne des remerciements”]
Ic sæcge eow þancas Merci [Je vous (pluriel) dis merci]
Ic þancie þe Merci [Je te remercie]
Soþ is þæt þu segst! Ce que tu dis est vrai!
Ic nat. Je ne sais pas.

Connecteurs utiles :
and et
ac mais


La prononciation de l'Ancien Anglais est loin d'être évidente. Je vais m'efforcer d'en faire un résumé accessible à tous; dans l'attente, quelques liens vers des enregistrements pourront sans doute vous servir, ne serait-ce que pour vous imprégner de l'esthétique phonétique de la langue.

http://www.engl.virginia.edu/OE/Beowulf.Readings/wave/beo91p.wav
http://www.engl.virginia.edu/OE/Guide.Readings/PracticeA.html
http://www.engl.virginia.edu/OE/Guide.Readings/PracticeB.html
Ceux qui sont relativement bons en Anglais devraient même comprendre, dans les deux liens du bas, ce qui se dit.

A suivre...


Dernière édition par le Mer 29 Mar 2006 - 15:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mithrandir



Masculin Nombre de messages : 1998
Age : 29
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 22/03/2006

MessageSujet: Re: La langue de la Marche   Mer 29 Mar 2006 - 15:26

Je conseille à ceux qui sont interessés par le vieil-anglais de se procurer le Manuel de l'Anglais du Moyen Age, par Fernand Mossé. IL est très difficile à obtenir, car relativement vieux, mais reste l'un des rares ouvrages en français qui ait cette qualité.

_________________
The one thing I remember about Christmas was that my father used to take me out in a boat about ten miles offshore on Christmas Day, and I used to have to swim back. Extraordinary! It was a ritual. Mind you, that wasn't the hard part. The difficult bit was getting out of the sack.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dragonvert.fr-bb.com
Jari
Administrateur


Masculin Nombre de messages : 3229
Age : 46
Localisation : More than ever in the Timeless Halls
Peuple(s) : Nains (Erebor)
Personnage(s) : Jari
Date d'inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Re: La langue de la Marche   Mar 4 Avr 2006 - 22:56

J'ai commencé à sonder HoMe XII et plus précisément l'Appendice des langues pour essayer de trouver des éléments sur la langue des Rohirrim. Voici ce que j'ai trouvé pour l'instant (traduc perso) :

    Le parler des Hommes du Rohan, qui vinrent du Nord et usèrent toujours entre eux de leur langue ancestrale (bien que la plupart d'entre eux utilisât aussi le Parler Commun (P.C.) à la manière de leurs alliés du Gondor), je l'ai représenté par de l'anglais ancien, comme si les événements se situaient il y a mille ans, ou étaient distants de nous comme les jours d'Eorl le Jeune l'étaient de ceux de Theoden de Rohan.

    Les Eorlings, ou Rohirrim comme on les appelait en Gondor, utilisèrent toujours leur propre langue nordique ; car les Cavaliers de Rohan ne sortirent d'Eotheod près des sources de l'Anduin que quelques cinq cents ans avant les jours ici évoqués. Cependant, à l'exception des plus modestes d'entre eux, ils usaient tous du P.C. à la manière du Gondor. Dans le pays de Dun aussi les Dunlendings, peuple en déclin, restant de ceux qui vivaient jadis dans le Rohan occidental avant la venue des Rohirrim, s'accrochaient encore à leur propre parler. Celui-ci était totalement différent du Westron, et provenait, à ce qu'il semble, de quelque autre langue des Hommes, d'un genre différent de celle des Atani, les Pères des Hommes. Une langue similaire et apparentée était probablement jadis parlée à Bree.

    Dans les écrits du Livre Rouge on trouve en différents endroits des allusions au fait que les Hobbits, entendant la langue des Cavaliers du Rohan, ressentirent qu'elle était très proche de la leur, et reconnurent certains des mots utilisés, bien qu'ils ne pussent comprendre la langue dans son ensemble. Depuis que j'ai, par nécessité, converti le Parler Commun (P.C.) des Hobbits en anglais, il m'est apparu qu'il serait dès lors absurde d'abandonner entièrement l'autre forme de la langue apparentée du Rohan. Malgré sa parenté avec le P.C., la langue des Rohirrim avait également subsisté dans une forme beaucoup plus archaïque, et était, y compris dans son nouveau foyer du sud, beaucoup moins imprégnée de mots étrangers (Noldorin ou Quenya) ; je lui ai donc subsitué une forme de langage voisin du vieil-anglais, dès lors que cette langue, qui avait abandonné son foyer ancestral pour un autre, présentait la même relation à l'anglais moderne (notamment en ce qu'elle ne comportait pas d'influences françaises ou latines) que la langue de la Comté pouvait présenter à celle de la Marche.

    Cette traduction ne présentait pas de difficultés, car les Rohirrim utilisaient un vocabulaire très proche de celui des nos propres ancêtres. J'ai généralement préféré prendre en compte le sens des noms plutôt que leur forme ; j'ai cependant choisi, là où c'était possible, des noms en vieil-anglais présentant la même longueur, et n'ai composé des noms, tels Freawine, Eomer, Eowyn, Hasufel, Halifirien, que quand les noms originaux l'étaient également. L'élément eo-, qui apparaît souvent (de manière naturelle, étant un mot ancien signifiant 'cheval', chez un peuple très attaché aux chevaux), correspond à l'élément loho- ou lo- , qui porte la même signification. Ainsi Eotheod, 'Peuple des Chevaux' ou 'Pays des Chevaux', se traduit Lohtur. Theoden, comme la plupart des autres noms royaux, est un ancien mot pour 'roi', correspondant à turac- dans le langage du Rohan.

    Note. Dans quelques cas, pas systématiquement, j'ai modifié les noms communs ou les noms propres de la Marche, les rendant plus proches de l'anglais moderne, notamment en ce qui concerne l'orthographe. Des exemples, à divers degrés, de ce processus sont : Dunharrow (= Dun-harug 'colline-sanctuaire'), Starkhorn, Entwash, Helm's Deep, Combe ; Halifirien (= Halig-firgen 'sainte-montagne'); Fenmarch pour Fenmerce; Shadowfax pour Scadufax. De la même façon dans "Le Hobbit", Oakenshield fut anglicisé à partir de Eikinskialdi. Le nom Rohan est lui-même d'origine Noldorine, traduction du mot local Lograd (Eo-marc 'Marche des Cavaliers'). Sa forme exacte était Rochann, mais la forme Rohan correspond à la véritable prononciation du Gondor, dans laquelle la médiale ch s'affaiblit en h dans le langage courant.

    Cette traduction présentait un inconvénient que je n'avais pas prévu. Les 'notes linguistiques' sur l'origine des mots particuliers aux Hobbits ont aussi été 'traduites'. J'ai déjà fait allusion à la transposition de la parenté -réelle- entre le mot Rohan 'cugbagu' et celui de la Comté 'cubuc' dans une parenté que j'ai imaginée entre 'holbytla' et 'hobbit'. D'autres exemples : 'Stoor', en référence à un mot Nordique signifiant 'grand' (cf. le mot scandinave 'stor-', 'grand'), est une traduction du mot Hobbit 'tung' qu'on trouve sous une forme similaire à Dale. Le mot supposé Hobbit 'mathom', apparenté au mot Rohan (vieil-anglais) 'mathum', est une traduction du vrai mot Hobbit 'cast' (anc. 'castu') comparé à 'castu' dans la langue du Rohan.

    De même, le mot Rohan 'smygel', en fait un mot de vieil-anglais signifiant 'trou', apparenté au mot d'origine Nordique 'smug / smeag' (smaug), représente ici le véritable mot Rohan 'trahan', apparenté au Hobbit 'tran'. A partir de 'smygel' j'ai imaginé un dérivé moderne 'smile' (ou 'smial') ayant une parenté similaire avec sa forme ancienne. 'Smeagol' et 'Deagol' sont ainsi des équivalents en vieil-anglais de 'Trahand' et 'Nuhund', respectivement 'capable de ramper dans un trou' et 'capable de dissimulation, secret'. (Smaug, le nom du Dragon, est une figuration en termes similaires, dans le cas précis d'un personnage tirant plus vers le 'scandinave', du nom 'Tragu' que l'on trouve à Dale, et qui est probablement apparenté à la racine 'trah-' de la Marche et de la Comté)


Je complèterai dès que possible. Smile

_________________
CB PopulusQue Dragonus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eorl-Eothain
Membre d'honneur


Masculin Nombre de messages : 10536
Age : 50
Localisation : Rohan/Tarn
Peuple(s) : Rohan
Personnage(s) : Eothain, Capitaine d'une Eored de l'Eastfold
Date d'inscription : 22/03/2006

MessageSujet: Re: La langue de la Marche   Mar 4 Avr 2006 - 23:07

Merci, excellentes informations ! Very Happy

_________________
Winter is comming !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jari
Administrateur


Masculin Nombre de messages : 3229
Age : 46
Localisation : More than ever in the Timeless Halls
Peuple(s) : Nains (Erebor)
Personnage(s) : Jari
Date d'inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Re: La langue de la Marche   Ven 14 Avr 2006 - 19:04

"Wyn" a plusieurs sens et utilisations : tout d'abord, cela désigne quelque chose en rapport avec le plaisir (joie, plaisir, délectation, fierté, et pourquoi pas amour, dans le sens que je voulais lui donner...) ; d'autre part il est utilisé comme épithète désignant une personne, un être humain (un peu comme "san" en japonais). J'ai d'ailleurs trouvé un exemple donné pour cela, qui est assez étonnant : Eorla wyn. A signaler qu'Eorl désigne en O.E. une personne de haute noblesse chez les anglo-saxons. Connaissant la mixité des influences chez Tolkien, et sa malice, cela ne m'étonnerais pas outre mesure qu'il se soit "amusé" un peu à mélanger diverses choses. Wink

_________________
CB PopulusQue Dragonus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baranor



Masculin Nombre de messages : 3234
Age : 27
Localisation : Paris
Peuple(s) : Gondor
Date d'inscription : 23/03/2006

MessageSujet: Re: La langue de la Marche   Ven 14 Avr 2006 - 19:55

Il faut aussi penser qu'il simplifiait les orthographes. Par exemple, l'élément "wyn" en Ancien Anglais est en fait "wynn". Les "æ" sont, ce me semble, devenus des "a". D'autres doivent m'échapper... Je veux dire qu'il faut d'autant plus se méfier du malicieux professeur Tolkien que les orthographes peuvent nous confondre.


Dernière édition par le Sam 13 Mai 2006 - 20:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mithrandir



Masculin Nombre de messages : 1998
Age : 29
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 22/03/2006

MessageSujet: Re: La langue de la Marche   Ven 14 Avr 2006 - 21:59

Un eorl peut être défini comme un Jarl, un comte ou un guerrier.

Nombre de lettres en vieil anglais, sont passés dans le dictionnaire phonétique. Elles n'ont donc pas totalement disparu, mais ont été simplifié.

_________________
The one thing I remember about Christmas was that my father used to take me out in a boat about ten miles offshore on Christmas Day, and I used to have to swim back. Extraordinary! It was a ritual. Mind you, that wasn't the hard part. The difficult bit was getting out of the sack.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dragonvert.fr-bb.com
Eorl-Eothain
Membre d'honneur


Masculin Nombre de messages : 10536
Age : 50
Localisation : Rohan/Tarn
Peuple(s) : Rohan
Personnage(s) : Eothain, Capitaine d'une Eored de l'Eastfold
Date d'inscription : 22/03/2006

MessageSujet: Re: La langue de la Marche   Mar 2 Mai 2006 - 13:14

"Salutations :
Ic grete þe. Je te salue.

Wes ðu hal.
Hal wes þu. Salut! ou Adieu!
Sy ðu hal. (‘sois salué/en santé/bien etc.)’)
Wes gesund.

Beoð ge gesunde. Salut! ou Adieu! (pluriel)
Wilcume. Bienvenue!
Wilcuman la, mine hlafordas. Soyez bienvenus"

Comment écrire ces mots en lettres modernes en respectant la sonorité ? Shocked

_________________
Winter is comming !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baranor



Masculin Nombre de messages : 3234
Age : 27
Localisation : Paris
Peuple(s) : Gondor
Date d'inscription : 23/03/2006

MessageSujet: Re: La langue de la Marche   Mar 2 Mai 2006 - 13:22

Euhm, déjà, thorn (þ) et eth(ð) sont simplifiées chez Tolkien en "th". Pour lire ce "th", je vous renvoie au topic de prononciation ^_^
Le problème de ce petit paragraphe est que je n'avais pas de c et de g avec accent dessus... donc on ne fait pas la différence pour les prononcer. Dans les exemples cités, ce sont tous des "g" et "c" durs (comme dans "gaga" et "caca") sauf le "g" de "ge", qui se lit plutôt comme un "y" (de là vient le pronom archaïque pour la deuxième personne du pluriel, à savoir "ye", et du coup le moderne "you"). Le "hl" de "hlafordas" donne comme un "ll" Gallois, un "h" aspiré suivi d'un "l". Pas évident pour tout le monde lui...

Edit: j'avais oublié le "c" dans "ic", qui se lit un peu comme un "tch". "itche grete the".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chris



Masculin Nombre de messages : 2905
Age : 27
Localisation : Les Forêts du Nord-Est
Date d'inscription : 30/03/2006

MessageSujet: Re: La langue de la Marche   Lun 10 Juil 2006 - 2:37

les Rohirrims possèdent eux-mêmes un dialecte propre, en voici quelques extraits :

lathspell = mauvaise nouvelle, surnom que grima donne a gandalf
dwimordene = terme désignant la Lorien
hobbytlan = terme désignant les hobbits

westu theoden hal : ce sont les paroles dites par eomer devant theoden après sa libération

ferthu theoden hal : ces paroles sont dites par eowyn quand celle-ci tend a theoden une coupe pour que celui-ci y boive

je pourrait me risquer a déduire que ‘hal’ signifierait ‘roi’ ? que ‘westu’ et ‘ferthu’ sont des impératifs ? ‘ferthu’ signifierait ‘buvez’ et ‘westu’ peut être ‘glorifiez’ ?( l’égale de eglerio en sindarin ?)

(j'ai recuperer une de mes reponses sur l'ancien forum)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fr.youtube.com/user/Taurnufuin666  http://taur-nu-fuin-ed
Baranor



Masculin Nombre de messages : 3234
Age : 27
Localisation : Paris
Peuple(s) : Gondor
Date d'inscription : 23/03/2006

MessageSujet: Re: La langue de la Marche   Lun 10 Juil 2006 - 11:51

Tu pourrais te risquer à lire ce qu'il y a au dessus -_-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La langue de la Marche   Jeu 13 Juil 2006 - 12:09

En fait non i_edhel_legolas, ces mots ne sont rien d'autre que du vieil anglais, bien que holbytla (pl. holbytlan) soit un cas un peu "à part".

Voici une liste exhaustive des véritables termes du rohirique (ou rohanais) :

dûkan p. pr. habitant, qui habite. [AppF/1233]
kastu n. trésor, joyau, v.a.māðum.[AppF/1232, PMe/83]
kûd n. trou. [AppF/1233]
kûd-dûkan n. « habitant de trou » (lit.), nom donné par les Rohirrim aux Hobbits, v.a. holbytla. [AppF/1233]
lō- préf. n. cheval, v.a. eoh. [PMe/53]
Lōgrad n. « Marche des Chevaux » (lit. [Lô-grad]), v.a. Éomarc, o. Rokhann, s. Ro(c)han(d). [PMe/53/81]
loho- préf. n. cheval, v.a. eoh. [PMe/53]
Lohtūr n. Pays & Peuple des Chevaux, v.a. Éothéod. [PMe/53/81]
maur- préf. adj. Arch. & Poét. sage, expérimenté. [PMe/50]
Nahald n. pr. « Le Secret » (lit.), v.a. Déagol. [AppF/1232]
nahand adj. secret. [PMe/54]
róg, pl. rógin n. Homme Sauvage, Wose. [C&LI/789]
trah- base creuser sous terre (?). [PMe/54]
Trahald n. pr. « Le Fouisseur » (lit.), v.a. Sméagol. [AppF/1232]
trahand adj. fouisseur. [PMe/54]
tûrak n. roi (orthographié tūrac- p. 53). [PMe/53/81]
Tûrak n. pr. dernier Roi du Rohan de la Deuxième Lignée, v.a. Théoden. [PMe/53/81]

Si Tolkien ne développa pas le rohirique, il fut malgré tout très prolixe pour ce qui est des noms en vieil anglais. Ainsi, j'ai recensé presque 160 termes inventés par Tolkien en vieil anglais ayant trait aux Cavaliers !

Je vous informe également qu'un projet dont j'ai la charge devrait voir le jour dans le dernier trimestre de cette année, il s'agit du Livre de la Marche. Cet ouvrage aura pour but de synthétiser l'ensemble des données à notre disposition sur ce merveilleux peuple, si cher au coeur de Tolkien. Il sera divisés en plusieurs chapitres (histoire, géographie, culture & société, Personnages, etc.). La partie sur la langue des Cavaliers dont j'ai eu particulièrement la charge fait 25 pages. Elle vous sera, je l'espère d'un quelconque intérêt.

Je pense sans éxagérer que même les plus érudits de l'univers de Tolkien y apprendrons ou redécouvrirons des choses.

Dernier détail mais pas des moindre : l'ouvrage sera proposé gratuitement au téléchargement sur notre site. Wink

Cordialement,

Lomelinde
responsable de la section Langues de l'association Tolkiendil
Revenir en haut Aller en bas
Mithrandir



Masculin Nombre de messages : 1998
Age : 29
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 22/03/2006

MessageSujet: Re: La langue de la Marche   Jeu 13 Juil 2006 - 14:51

C'est toujours un plaisir l'ami.

_________________
The one thing I remember about Christmas was that my father used to take me out in a boat about ten miles offshore on Christmas Day, and I used to have to swim back. Extraordinary! It was a ritual. Mind you, that wasn't the hard part. The difficult bit was getting out of the sack.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dragonvert.fr-bb.com
Eorl-Eothain
Membre d'honneur


Masculin Nombre de messages : 10536
Age : 50
Localisation : Rohan/Tarn
Peuple(s) : Rohan
Personnage(s) : Eothain, Capitaine d'une Eored de l'Eastfold
Date d'inscription : 22/03/2006

MessageSujet: Re: La langue de la Marche   Jeu 13 Juil 2006 - 16:57

J'attends la parition de cet ouvrage avec impatience ! Smile

_________________
Winter is comming !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La langue de la Marche   Mer 28 Fév 2007 - 16:23

Revenir en haut Aller en bas
Jari
Administrateur


Masculin Nombre de messages : 3229
Age : 46
Localisation : More than ever in the Timeless Halls
Peuple(s) : Nains (Erebor)
Personnage(s) : Jari
Date d'inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Re: La langue de la Marche   Ven 28 Sep 2007 - 20:15

Je remets dans cette partie un intéressant petit extrait de l'essai Des Nains et des Hommes, que j'ai posté dans le sujet Les Nains :

Citation :
Mais ce n'était pas toujours le cas : cela dépendait de l'histoire des peuples concernés et de leurs relations aux royaumes númenóréens. Par exemple, parmi les Rohirrim, il ne peut y en avoir eu que peu qui ne comprenaient pas le parler commun, et la plupart a dû être capable de le parler relativement bien. La maison royale, et sans aucun doute de nombreuses autres familles, le parlaient (et l'écrivaient) correctement et couramment. C'était en fait la langue maternelle du Roi Théoden : il était né au Gondor, et son père Thengel avait utilisé le parler commun dans sa propre maison même après son retour au Rohan.

_________________
CB PopulusQue Dragonus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aegalad



Masculin Nombre de messages : 3066
Age : 27
Localisation : Paris
Peuple(s) : Ouestfoldien indépendantiste
Homme doudoune
Nain supportable
Hobbit champêtre
Personnage(s) : Grimbold
Argan
Mjoðvitnir
Flambard Fierpied
Date d'inscription : 25/03/2006

MessageSujet: Re: La langue de la Marche   Ven 28 Sep 2007 - 21:12

De nombreuses familles l'écrivaient... un détail passionant qui n'est pas sans remettre en question les a priori (sourcés, certes, mais zenfin) qui traînaient... Merci Ghâghâl !


Grimbold

_________________
Leóhtre ic eom micle ðonne ðes lytla wyrm.
C.R.A.W.L. : Comité Révolutionnaire Armé pour la Libération du Westfold. Rejoignez nos rangs !
*We are but older children, dear, who fret to find our bedtime near. *
Papillons, craignez les trois Cavaliers de l'Apocalypse : Newton, Darwin, Ellorien.
C.C.M.Q.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jari
Administrateur


Masculin Nombre de messages : 3229
Age : 46
Localisation : More than ever in the Timeless Halls
Peuple(s) : Nains (Erebor)
Personnage(s) : Jari
Date d'inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Re: La langue de la Marche   Ven 28 Sep 2007 - 21:30

Tout à fait, c'est plutôt instructif.
On voit aussi que Theoden est né au Gondor, que sa langue maternelle est le parler commun et que son père, même après son retour au Rohan, a usé de cette langue dans sa maison.

_________________
CB PopulusQue Dragonus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eorl-Eothain
Membre d'honneur


Masculin Nombre de messages : 10536
Age : 50
Localisation : Rohan/Tarn
Peuple(s) : Rohan
Personnage(s) : Eothain, Capitaine d'une Eored de l'Eastfold
Date d'inscription : 22/03/2006

MessageSujet: Re: La langue de la Marche   Ven 28 Sep 2007 - 21:49

Oui, les Rohirrim savent écrire, mais les sources disaient juste qu'ils n'écrivaient pas DE LIVRE, ce n'est donc pas contradictoire !

_________________
Winter is comming !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mithrandir



Masculin Nombre de messages : 1998
Age : 29
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 22/03/2006

MessageSujet: Re: La langue de la Marche   Ven 28 Sep 2007 - 21:52

Les anglo saxons aussi savaient écrire, pourtant il faudra attendre le 8° siècle si je ne me trompe pour avoir quelque chose de solide à se mettre sous la dent. Qu'un peuple ait une tradition orale ne veut pas dire qu'il ne manie pas l'écriture.

edit: je vais me citer sur ce sujet ça ira plus vite:

Citation :
Cette liaison unique en son genre va littéralement donner naissance à la littérature anglo-saxonne telle qu’on la connaît aujourd’hui, engendrant même certaines des plus grandes œuvres jamais écrites, je pense notamment à l’épopée en vers allitératifs connue aujourd’hui sous le nom de Beowulf. Il s’agit de cette période de présence chrétienne dans un monde païen qui fit de la culture, plus particulièrement de la littérature vieille-anglaise, ce qui est considéré aujourd’hui par beaucoup comme un phare dont la lumière continue d’éclairer de par sa puissance l’obscurité littéraire du monde moderne. C.S. Lewis ne se trompa guère lorsque, s’adressant à des étudiants en littérature, il affirma que celui qui ne connaît pas la littérature vieille anglaise « reste toute sa vie un enfant parmi de vrais étudiants en anglais ». Les plus sceptiques demanderont alors : mais pourquoi, pourquoi ne nous intéressons-nous pas aux écrits anglo-saxons, du temps où ils n’étaient pas souillés par la culture latine ?? Et bien tout simplement parce que, cette période de l’histoire de la Grande Bretagne ne fait pas partie de l’ère (si l’on se fie à la périodisation tripartite de Sweet) où le vieil-anglais fut usité. C’est au carrefour du V° et VI° siècle que les dialectes Northumbrien, Mercien et West-saxon (regroupés sous le « label » vieil-anglais) se développèrent à partir des bases de l’Angleterre préhistorique, et des apports latins, scandinaves, et celtes. De plus, il n’existe aucun manuscrit antérieur au VIII° siècle, tout simplement car le vieil-anglais utilisait une écriture épigraphique pour des inscriptions païennes sur bois ou sur pierre.

_________________
The one thing I remember about Christmas was that my father used to take me out in a boat about ten miles offshore on Christmas Day, and I used to have to swim back. Extraordinary! It was a ritual. Mind you, that wasn't the hard part. The difficult bit was getting out of the sack.


Dernière édition par le Ven 28 Sep 2007 - 22:18, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dragonvert.fr-bb.com
Eorl-Eothain
Membre d'honneur


Masculin Nombre de messages : 10536
Age : 50
Localisation : Rohan/Tarn
Peuple(s) : Rohan
Personnage(s) : Eothain, Capitaine d'une Eored de l'Eastfold
Date d'inscription : 22/03/2006

MessageSujet: Re: La langue de la Marche   Ven 28 Sep 2007 - 21:56

Oui, mais certains prennaient un malin plaisir à nous faire passer pour des analphabetes !

_________________
Winter is comming !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mithrandir



Masculin Nombre de messages : 1998
Age : 29
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 22/03/2006

MessageSujet: Re: La langue de la Marche   Ven 28 Sep 2007 - 21:59

"Nous"? Le Rohan ou les anglo saxons?

_________________
The one thing I remember about Christmas was that my father used to take me out in a boat about ten miles offshore on Christmas Day, and I used to have to swim back. Extraordinary! It was a ritual. Mind you, that wasn't the hard part. The difficult bit was getting out of the sack.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dragonvert.fr-bb.com
Simbelwyn



Féminin Nombre de messages : 1954
Age : 26
Localisation : Edoras, Rohan ( en fait, Pau, France, on a le droit de rêver ...)
Peuple(s) : Rohan
Personnage(s) : Simbelwyn
Date d'inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Re: La langue de la Marche   Ven 28 Sep 2007 - 23:38

Le Rohan ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mithrandir



Masculin Nombre de messages : 1998
Age : 29
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 22/03/2006

MessageSujet: Re: La langue de la Marche   Sam 29 Sep 2007 - 9:39

Personne essaye de faire passer le Rohan pour des analphabetes. Pépé

_________________
The one thing I remember about Christmas was that my father used to take me out in a boat about ten miles offshore on Christmas Day, and I used to have to swim back. Extraordinary! It was a ritual. Mind you, that wasn't the hard part. The difficult bit was getting out of the sack.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dragonvert.fr-bb.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La langue de la Marche   Aujourd'hui à 10:47

Revenir en haut Aller en bas
 

La langue de la Marche

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Compagnie du Dragon Vert :: Tolkien - Sources et discussions :: Les langues-