L'elfique comme elle est parlait - Page 2
La Compagnie du Dragon Vert

Le forum du 1er projet de reconstitution dans l'univers de J.R.R.Tolkien
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 L'elfique comme elle est parlait

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'elfique comme elle est parlait   Jeu 24 Mai 2007 - 16:02

Oui quelque chose de bien fleuri m'interesse aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Mithrandir



Masculin Nombre de messages : 1998
Age : 29
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 22/03/2006

MessageSujet: Re: L'elfique comme elle est parlait   Jeu 24 Mai 2007 - 17:12

Pour une raison ou pour une autre mon PC refuse d'ouvrir la page, mais tu peux toujours chercher ton bonheur sur ce site.
Je ne te garantie rien.

_________________
The one thing I remember about Christmas was that my father used to take me out in a boat about ten miles offshore on Christmas Day, and I used to have to swim back. Extraordinary! It was a ritual. Mind you, that wasn't the hard part. The difficult bit was getting out of the sack.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dragonvert.fr-bb.com
Zelphalya
Modératrice Générale


Féminin Nombre de messages : 10096
Age : 66
Localisation : Lille
Peuple(s) : Hobbits
Personnage(s) : Myosotis Boulot la Hobbite
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: L'elfique comme elle est parlait   Jeu 24 Mai 2007 - 18:28

Hisweloke c'est pour le sindarin, pour le quenya, on peut utiliser le lexique de Lomelinde http://www.tolkiendil.com/doku.php?id=langues:langues:quenya
Mais je sais pas si tu trouveras ce que tu cherches :/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.tolkiendil.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'elfique comme elle est parlait   Mer 30 Mai 2007 - 12:48

Tyl a écrit:
petit hors sujet, enfin pas vraiment, pour connaitre un peu les insultes que vous en elfique. Je cherchas en quenya les mots "imbécile" "crétin" "faible d'esprit" et enfin "con" le tout dans le but "d'enrichir" mon vocabulaire en GN.
Désolé pour arriver un peu après la bataille (sans mauvais jeu de mots)...

Zelphalya a écrit:
Hisweloke c'est pour le sindarin, pour le quenya, on peut utiliser le lexique de Lomelinde
Ce lexique est en passe de devenir obsolète dans les prochains mois car je suis en train de faire une énorme rénovation dedans.

Dans l'une ou l'autre des deux langues elfiques majeures (sindarin ou quenya) il est clair que Tolkien n'a pas - probablement à dessein - proposé de termes dans le registre dit "familier" ou autre. On notera tout au plus quelques termes du registre hypocoristique (enfantin) pour les parents (équivalents à nos "maman" ou "papa" pour "mère" et "père")...

Par contre, si on remonte un peu dans le temps, il semblerait que le jeune J.R.R. Tolkien, alors âgé de 22~27 ans, aurait pris quelque peu plaisir à des choses paas forcément des plus "elfiques" lorsqu'il créa le Qenya Lexicon !
On y découvre ainsi la merveilleuse racine MUKU latin cacare (PE12 p. 63) qui nous donne nombre de belles choses :

mut (-kt) n. ordure, saleté
muqa, munqa adj. sale
mukta- (mūke.) v. faire caca
mūko n. excrément, fiante, fumier

Moi, qui n'ai absolument pas l'esprit mal tourné (cela se saurait), je n'oserais jamais vous parler de la racine PU(HU) "copuler" (PE12 p. 75) et notamment du terme puntl "pénis" qui lui est associé. Non plus que je ne me permettrais de faire le rapprochement avec la racine PIKI/PINI/PĪ et avec son adjectif associé pīnea "petit".

Je vois bien en GN Tyl se pointer avec ses oreilles pointues et balancer à un type pīnea puntl !... Laughing
Ahem je m'égare... Rolling Eyes

Trêve de plaisanterie, revenons à nous mámar.

Il n'y a pas d'insultes à proprement parler en quenya et en sindarin, mais on voit quelques cris de guerre :

QUENYA (Silm)
Utúlie'n aurë! Aiya Eldalië ar Atanatári, utúlie'n aurë!
The day has come! Behold, people of the Eldar and Fathers of Men, the day has come!

Auta i lómë!
The night is passing!

SINDARIN (C&LI)
the battle-cry of the Edain of the North:
Lacho calad! Drego morn!
Flame Light! Flee Night!

Tuor muttered :
Gurth on Glomhoth
Death to the Glamhoth

Mais il faut noter que ces cris de guerre ne sont pas utilisés que par des Elfes, et ceux en sindarin sont seulement employés par des Hommes.

On peut toujours s'amuser à créer de petites phrases du style "vous mourrez (allez mourir) par ma lame" :

firuvamme [√PHIR-] v. conj. & pron. pers. [firuva-mme] 1ère pers. du pl. du futur de fir-, nous mourrons. [VT43/34]
hiruvalye [√ ?] v. conj. & pron. pers. [hiruva-lye] 2ème pers. du pl. du futur de hir-, vous trouverez. [R/67, VT43/30]
leltanelyes [*√LED-+√ ?+ √S-] v. conj. & pron. pers. & compl. [leltane-lye-s] 2ème pers. du pl. du passé de *lelta-, vous l’avez envoyé. [VT47/21]
lentanelyes [*√LED-] v. conj. & pron. pers. & compl. [lentane-lye-s] 2ème pers. du pl. du passé de *lenta-, vous l’avez envoyé. [VT47/22]

Ce qui nous donne *firuvalye "vous mourrez(allez mourir)".

Pour la lame on a le terme général :

maica [√MAK-] I. n. lame d’un outil tranchant ou d’une arme, particulièrement d’une épée. II. adj. aiguisé, profondément pénétrant, tranchant. [I. VT39/12 II. WJ/337]

on peut aussi parler d'une épée :

macil [√MAK-] n. épée. [Ety/371, LCP/660, VT39/13]

ou d'une lance :

ecco [√EK-, EKTE-] n. spear. – lance. [Ety/355]
e[c]hte [√EK-, EKTE-] n. spear. – lance. [Ety/355]

Auxquels on n'oublie pas d'ajouter le suffixe possessif -(i)nya "ma, mon" :

Anarinya [√ANÁR-+√NĪ²-] n. & adj. poss. [Anar-inya] mon Soleil. [LR/72]
aranya [I. √TĀ-, TA3-+√NĪ²- II. √RAN-] I. n. & dét. poss. [aran-nya] mon roi. II. adj. libre ( ?incontrôlable). [I. C&LI/582 II. VT46/10]
atarinya [√ATA-+√NĪ²-] n. & dét. poss. [atar-inya] mon père. [LR/61]
emilinya [*√AM1-+√NĪ²-] n. & adj. poss. [emil-inya] Fam. ma maman. [VT47/26]

Et le cas instrumental :

airetárilírinen [*√AYAN-+√TĀ, TA3-] n. instr. sing. de airetárilíre avec/dans le chant de la sainte reine. [R/67]
ambartanen [√MBARAT-] n. instr. sing. de ambar par le destin. [S/226]
lírinen [√LIR1-] n. instr. sing. de *líre dans le chant. [R/67]
ómainen [√OM-] n. instr. pl. de óma avec des voix. [Q&E/391]
rámainen [√RAM-] n. instr. pl. de ráma avec des ailes. [M&C/222]
súrinen [√THŪ-] n. instr. sing. de súre dans/par le vent. [R/66]

Pour être sûr de mon coup, je ne traduirai ici que la version avec l'épée soit *macilinyanen "par mon épée" ou *maicanyanen "par ma lame".

Donc au final :

Firuvalye macilinyanen/maicanyanen
Vous allez mourir par mon épée/ma lame

Mais dans le but de pouvoir prononcer sans cafouiller on préfèrera sans doute :

Firuvalye macilinen/maicanen
Vous allez mourir par l'épée/la lame

Enfin tout ceci n'est que pures spéculations s'entend ! afro
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'elfique comme elle est parlait   Aujourd'hui à 22:53

Revenir en haut Aller en bas
 

L'elfique comme elle est parlait

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Compagnie du Dragon Vert :: Tolkien - Sources et discussions :: Les langues-