Númenor
La Compagnie du Dragon Vert

Le forum du 1er projet de reconstitution dans l'univers de J.R.R.Tolkien
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Númenor

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mithrandir



Masculin Nombre de messages : 1998
Age : 29
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 22/03/2006

MessageSujet: Númenor   Ven 8 Déc 2006 - 17:08

J’ai déjà parlé de Valinor, du Gondor, de l’Arnor, l’ami Snaga nous a parlé des Númenóréens noirs, mais je n’ai jamais rien fait sur Númenór elle-même.



Histoire :

Númenor était jadis le royaume des Dúnedain, localisé sur une île entre Valinor et la Terre du milieu. Cette terre surgit du fond des océans afin d’être remise en cadeaux aux Edain qui avaient combattus Morgoth avec les Valar et les Eldar ; c’est là l’origine de l’un de ses noms Andor (Pays de l’Offrande). L’île était aussi nommée par les hommes Elenna du fait de sa forme et aussi parce que les navires y avaient été guidés par l’étoile d’Eärendil. Ces autres noms sont encore Akallabêth, Anadûnê, Atalantë, Mar-nu-Falmar, et Númenórë. Au centre de l’île s’élevait le Meneltarma, la plus haute montagne du royaume, au sommet de laquelle se trouvait le sanctuaire consacré à Eru, cette montagne était sacrée aux yeux du peuple et seul le Roi pouvait se rendre au sanctuaire. La région avait la forme d’une étoile à cinq branches, chacune ayant des propriétés spécifiques, géologique notamment : chaque branche était considérée comme une région, encerclant le centre du royaume et se nommaient Forostar (au nord), Andustar (à l’ouest), Hyarnustar (au sud-ouest), Hyarrostar (au sud-est), Orrostar (à l’est) et Mittalmar (au centre). La capitale de ce majestueux pays n’était autre qu’Armenelos et son premier Roi fut le frère d’Elrond, deuxième fils d’Eärendil, Elros, qui en montant sur le trône prit pour nom Tar-Minyatur. Il régna de 32 à 442 du Second Age.

La population était constituée d’Edain majoritairement, mais dans certaines citées (telle qu’Andúnië) des Elfes s’étaient installées car les échanges avec Tol Eressëa étaient alors nombreux. Les Númenóréens étaient des gens de grande taille, robustes, vivant longtemps et nourrissant une grande amitié avec les Eldar, certains étaient même capables de parler et le Quenya et le Sindarin. Ils excellèrent dans les arts, la forge et la construction navale, ce qui firent d’eux de grands navigateurs, ils explorèrent le monde dans toutes les directions, excepté l’ouest, ce que les Valar leur avaient interdit.  Ainsi en 600 du Second Age ils accostèrent en Terre du milieu, et firent part de leur savoir aux autochtones (l’agriculture par exemple). Númenór apprit également à dresser les chevaux dans les plaines du Mittalmar, et bien qu’ils étaient encore un peuple pacifique nul ne pouvait forger meilleures armures et armes en Arda, exceptés les Valar.

Pendant plus de 2500 ans Númenor augmenta en puissance, et la volonté de jouir de leurs richesses toujours plus longtemps les poussa à se rebeller contre l’autorité des Valar et la mortalité qu’Eru avait imposé aux Edain. Ils tentèrent de compenser cela en allant toujours plus avant en Terre du milieu, colonisant de plus en plus de peuples, et durcissant toujours davantage son autorité ce qui fit d’eux de véritables tyrans. De ce fait ils vinrent à maîtriser un empire colossal, et rejetèrent l’amitié des Eldar. Seuls les Fidèles restèrent alors loyaux aux gens de Gil-galad, et aux Valar.  

Pendant tout ce temps, en Terre du milieu les elfes tentaient tant bien que mal de repousser les assauts du serviteur de Morgoth, Sauron devenu à présent le seul Seigneur des ténèbres. Jadis Númenor avait envoyée de l’aide à Gil-galad, mais à présent les rapports entre les deux peuples n’existaient que grâce aux Fidèles. La situation se dégrada au fil des années sur l’île, ceux loyaux aux Valar étaient persécutés, les rois cessèrent de se rendre au sanctuaire d’Eru, les langues elfiques furent interdites. Sous le règne d’Ar-Pharazôn, Sauron prit le titre de seigneur des hommes, ce qui blessa l’orgueil du souverain. Il arma une puissante flotte et fit voile vers la Terre du milieu en 3255 : devant tant de majesté les troupes de Sauron prirent la fuite, le Seigneur des ténèbres rusa, et jura allégeance à Ar-Pharazôn. Il fut emmené captif à Númenor, mais au fils des années s’insinua dans les bonnes grâces du Roi, et finit par devenir son principal conseiller. En quelques temps il corrompit les Númenóréens, ils se mirent alors à suivre le culte de Morgoth, à faire des sacrifices en tous genres et abattirent Nimloth, l’Arbre Blanc. Grâce aux conseils de Sauron Númenór grandit encore en puissance.

Ar-Pharazôn, qui continuait de vieillir, fut facilement convaincu de lever une armée et de faire voile vers Valinor afin de prendre par la force l’immortalité des mains des Valar. La plus grande flotte jamais rassemblée fit voile vers l’ouest, viola l’interdit et accosta à Valinor. Au moment même où Ar-Pharazôn posa le pied sur Aman, Eru déchaîna sa colère  et provoqua un terrible cataclysme qui englouti la flotte Númenóréene et son royaume. Valinor fut également retiré des cercles du monde, toute personne non destiné à rejoindre Aman faisant voile vers l’ouest finira par rejoindre les cotes est de la Terre du milieu.

Cependant, ce ne fut pas la fin du sang de Númenór : les Fidèles n’avaient jamais cessés de soutenir les Eldar et les Valar. Amandil, descendant d’Elros et Seigneur d’Andúnië confia le pouvoir à son fils Elendil et fit voile bien avant la Submersion vers Valinor afin de demander l’aide des Valar. Nul ne sait ce qu’il advint de lui, mais lorsque Elendil, ses fils et tous ceux qu’il avait put sauver firent voile vers la Terre du milieu avec neuf vaisseaux au moment de l’ Akallabêth, un puissant vent venant de l’ouest sauva les Fidèles de l’engloutissement.

Sujets liés:

http://dragonvert.fr-bb.com/viewtopic.forum?t=324
http://dragonvert.fr-bb.com/viewtopic.forum?t=113
http://dragonvert.fr-bb.com/viewtopic.forum?t=322
http://dragonvert.fr-bb.com/viewtopic.forum?t=111
http://dragonvert.fr-bb.com/viewtopic.forum?t=11
http://dragonvert.fr-bb.com/viewtopic.forum?t=255

_________________
The one thing I remember about Christmas was that my father used to take me out in a boat about ten miles offshore on Christmas Day, and I used to have to swim back. Extraordinary! It was a ritual. Mind you, that wasn't the hard part. The difficult bit was getting out of the sack.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dragonvert.fr-bb.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Númenor   Sam 16 Déc 2006 - 22:31

Langues :

Les Numenoréens parlaient une langue appelée Adûnaic (il y a, il me semble, différentes sortes d'Adûnaic, mais en fonction des régions ou du rang ils parlaient couramment d'autres langues : dans les pays de l'Ouest on parlait couramment le Sindarin, la langue maternelle de la maison royale fut également le Sindarin jusque dans les années 2100 environ, le Quenya quant à lui n'était pas une langue parlée et servait aux écrits des érudits, à la toponomie ou aux papiers officiels. Enfin, dans les premières années, chaque peuple d'Edain conserva sa propre langue.

Religion :

Les Numenoréens ne vénéraient qu'Eru, même s'ils vouaient bien entendu un immense respect aux Valar. Trois fois par an le Roi gravissait le Meneltarma à pieds, suivi d'une partie de son peuple mais dans un silence absolu, vêtu de blanc et paré de guirlandes. Les premiers jours du printemps il s'agissait de Erukyermë, et le Roi prononçait des prières pour l'année à venir ; à la mi-été se fêtait l'Erulaitalë où le Roi prononçait des louanges à Eru, puis il y avait enfin l'Eruhantalë à la fin de l'automne où des actions de grâce étaient prononcées, toujours par le Roi.

Après l'arrivée de Sauron sur l'île, le culte d'Eru fut abandonné et celui de Morgoth le Prince de la Nuit commença. Un temple fut construit en son honneur, mais jamais le sommet du Meneltarma ne fut souillé par ce nouveau culte.

Politique :

Le Roi était assisté par un Conseil constitué de membres représentant chacune des régions de Numenor, mais il n'avait qu'un pouvoir consultatif et ne pouvait en rien influencer les décisions du Roi.

En vrac :

Passe-temps : le tir à l'arc à pied ou à cheval était l'un des passe-temps favoris des Numenoréens.

Nourriture : la source principale de nourriture était le poisson.

Navigation : lorsqu'un navire part en mer, il est de coutume qu'une femme (le plus souvent une proche du capitaine) dépose sur la proue le Vert Rameau du Retour (en fait une branche de l'arbre orolairë). C'était un arbre offert par les Elfes, ces derniers en ornaient également la proue de leur bateau en gage d'amitié avec Uinen et Ossë.

Les fiançailles ne duraient pas plus de trois ans (la seule exception connue, bien qu'il dut forcément y en avor de nombreuses autres, est celle d'Erendis et Aldarion).

La polygamie n'était absolument pas autorisée (il est toujours bon de le préciser lol).

Les Numenoréens évitaient de procréer s'il y avait un risque de séparation des parents entre la naissance de l'enfant et la fin de la petite enfance.

Tout le monde voyageait à cheval, c'est pour cette raison que les routes étaient non pavées et pour la plupart faites et entretenues à l'usage des cavaliers (points de charettes ou autre en effet, les grosses cargaisons voyageaient par mer). Il n'y avait qu'une route (la route principale) adaptée aux roues des voitures.

Corporation des forgerons-armuriers : les forgerons de cette corporation fabriquèrent de tout temps des épées et autres armes (de leur savoir acquis auprès des Noldor à l'époque où les deux races se côtoyaient en Beleriand), mais leur activité principale était de fabriquer des outils à usage pacifique.

Archers du Roi : utilisaient des arcs en acier creux et des flèches à empenne noire, longues d'une bonne aune de la pointe à l'encoche.

Navigateurs : recrutés au sein des pêcheurs et ayant acquis avec le temps une grande importance et considération (mais qui étaient-ils, là, aucune idée...)

Guilde des Aventureux : fondée par Aldarion, regroupe tous les hommes qui étaient prêts à le suivre lors de ses longs voyages en mer et sur la Terre du Milieu.

Valà c'est tout mais je suis sûre qu'il y a moyen de glaner encore quelques informations, notamment pour se constituer un personnage civil...
Revenir en haut Aller en bas
Elendil



Masculin Nombre de messages : 83
Age : 32
Date d'inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: Númenor   Mar 28 Avr 2009 - 14:40

NB : c'est Númenórë, mais Númenor.

Et l'île porte encore un tas d'autre noms : voir cet article.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.tolkiendil.com/langues
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Númenor   Aujourd'hui à 12:55

Revenir en haut Aller en bas
 

Númenor

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Compagnie du Dragon Vert :: Tolkien - Sources et discussions :: Sources concernant les différents peuples de la Terre du Milieu-