[Hobbit] Costume Masculin/Féminin - Sources Tolkien
La Compagnie du Dragon Vert

Le forum du 1er projet de reconstitution dans l'univers de J.R.R.Tolkien
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 [Hobbit] Costume Masculin/Féminin - Sources Tolkien

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zelphalya
Modératrice Générale


Féminin Nombre de messages : 10096
Age : 66
Localisation : Lille
Peuple(s) : Hobbits
Personnage(s) : Myosotis Boulot la Hobbite
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: [Hobbit] Costume Masculin/Féminin - Sources Tolkien   Jeu 27 Nov 2014 - 14:47

Voici tout ce que j'ai relevé pour mon article dans le livre Le Monde des Hobbits (qu'évidemment je recommande chaudement pour toute personne qui voudrait incarner un hobbit Razz)
[Bon je mets tout en vrac, peut-être que j'aurais le courage de mettre en forme mieux un jour ^^]


Citation :
H.1
Ils ont tendance à prendre du ventre ; ils s’habillent de couleurs vives (surtout de vert et de jaune) et ne portent pas de chaussures, parce qu’ils développent un cuir naturel sous la plante des pieds et une épaisse touffe de poils bruns sur le dessus, semblable à leur chevelure (qui est frisée) ; ils ont de longs doigts foncés et agiles, un visage souriant et un rire franc et chaleureux – surtout après le dîner, qu’ils prennent deux fois par jour quand ils peuvent se le permettre.

They are inclined to be at in the stomach; they dress in bright colours (chiefly green and yellow); wear no shoes, because their feet grow natural leathery soles and thick warm brown hair like the stuff on their heads (which is curly); have long clever brown fingers, good-natured faces, and laugh deep fruity laughs (especially after dinner, which they have twice a day when they can get it).


« Pas étonnant, dans ce voisinage ! Nous sommes des gens simples et tranquilles et les aventures ne nous intéressent pas. Quel tracas, quel inconfort, quelle horreur ! De quoi vous mettre en retard pour le dîner ! Je ne vois pas ce qu’elles ont d’attirant », dit notre M. Bessac, glissant un pouce derrière ses bretelles ; et il lança un nouveau rond de fumée encore plus grand que l’autre.

“I should think so - in these parts! We are plain quiet folk and have no use for adventures. Nasty disturbing uncomfortable things! Make you late for dinner! I can’t think what anybody sees in them,” said our Mr. Baggins, and stuck one thumb behind his braces, and blew out another even bigger smoke-ring.


« Gandalf, Gandalf ! Bon sang de bonsoir ! Pas le magicien errant qui a offert au Vieux Touc une paire de boutons magiques en diamant, qui s’attachaient tout seuls et ne se défaisaient que sur commande ?

"Gandalf, Gandalf! Good gracious me! Not the wandering wizard that gave Old Took a pair of magic diamond studs that fastened themselves and never came undone till ordered?


H.2
Bilbo se leva d’un bond et, enfilant sa robe de chambre, passa à la salle à manger. Il ne vit personne, mais découvrit tous les signes d’un petit déjeuner copieux et pressé.

Up jumped Bilbo, and putting on his dressing-gown went into the dining-room.


Arrivé à Belleau sur le coup de onze heures, il soufflait comme un bœuf et s’aperçut qu’il était parti sans même son mouchoir de poche !
« Bravo ! » dit Balin qui guettait sa venue à la porte de l’auberge.
À ce moment précis, tous les autres apparurent au tournant de la route qui menait au village.
Ils étaient montés sur des poneys, et chaque bête était chargée de toutes sortes de bagages, paquets et poches, et tout le bataclan. Il y avait aussi un très petit poney qui semblait destiné à Bilbo.
« En selle, vous deux, et nous partons ! » dit Thorin.
« Je suis vraiment désolé, dit Bilbo, mais j’ai oublié mon chapeau, j’ai laissé mon mouchoir de poche à la maison et je n’ai pas d’argent. Je n’ai pas lu votre message avant 10 h 45, pour être exact. »
« Pas d’exactitude, dit Dwalin, et pas d’inquiétude ! Il faudra vous passer de mouchoirs et de bien d’autres choses avant la fin du voyage. Quant à votre chapeau, j’ai un capuchon et une cape de rechange dans mes bagages. »

"I'm awfully sorry," said Bilbo, "but I have come without my hat, and I have left my pocket-handkerchief behind, and I haven't got any money. I didn't get your note until after 10.45 to be precise."


H.5
Mais en remuant ses poches et en tâtant ses vêtements à la recherche d’allumettes, sa main avait rencontré la poignée de sa petite épée – le poignard dérobé aux trolls, qu’il avait complètement oublié ; pas plus que les gobelins ne l’avaient remarqué, fort heureusement, car il le portait sous ses hauts-de-chausse.

But in slapping all his pockets and feeling all round himself for matches his hand came on the hilt of his little sword - the little dagger that he got from the trolls, and that he had quite forgotten; nor do the goblins seem to have noticed it, as he wore it inside his breeches.


Saisi d’une peur bleue, Bilbo s’agita violemment. Des boutons jaillirent dans toutes les directions. Il s’était faufilé à travers l’ouverture, déchirant son manteau et son gilet, et dévalait
l’escalier en cabriolant comme une chèvre, pendant que les gobelins stupéfaits étaient occupés à ramasser ses jolis boutons de cuivre sur le pas de la porte.

Bilbo's heart jumped into his mouth. He gave a terrific squirm. Buttons burst off in all directions. He was through, with a torn coat and waistcoat, leaping down the steps like a goat, while bewildered goblins were still picking up his nice brass buttons on the doorstep.


H.6
L’aigle revint, l’agrippa par le col de son manteau et s’élança dans les airs. Cette fois, il ne vola pas longtemps.

The eagle came back, seized him in his talons by the back of his coat, and swooped off. This time he flew only a short way.  


H.7
Bilbo s’inclina. Il ne put lui tirer son chapeau, puisqu’il n’en avait pas ; et il ne pouvait que déplorer l’absence de ses nombreux boutons. « Je suis un magicien, poursuivit Gandalf. J’ai entendu parler de vous, même si vous ne me connaissez pas ; mais peut-être connaissez-vous mon bon cousin Radagast, qui vit dans le Sud, aux confins de la forêt de Grand’Peur ? »

Le lendemain matin, ce fut Beorn lui-même qui les réveilla. « Vous êtes encore tous là, à ce que je vois ! » dit-il. Il souleva le hobbit en riant : « Toujours pas dévoré par les Wargs, les gobelins ou les méchants ours, on dirait » ; et il tapota le gilet de M. Bessac avec désinvolture. « Notre petit lapin rengraisse, gavé de pain et de miel, ricana-t-il. Qu’il vienne donc en reprendre un peu ! »

H.16
« Enfin, vous savez bien, expliquait Bilbo en prenant sa contenance la plus sérieuse, cette
situation me désespère. Personnellement, j’en ai assez de toute cette histoire. J’aimerais bien être de retour dans l’Ouest, chez moi, où les gens sont plus raisonnables. Mais j’ai des intérêts dans cette affaire – une part d’un quatorzième, pour être précis, d’après une lettre que je crois avoir conservée, fort heureusement d’ailleurs. » Il retira d’une poche de sa vieille veste (qu’il portait encore par-dessus son armure) un bout de papier froissé et plié de nombreuses fois. C’était la lettre de Thorin, qu’il avait trouvée en mai sous la pendule de sa cheminée !

H.19
« Entrez ! Entrez ! » dit Bilbo, et ils furent bientôt installés dans des fauteuils au coin du feu.
Si Balin remarqua que le gilet de M. Bessac était nettement plus bombé (et agrémenté de vrais boutons d’or), Bilbo vit aussi que la barbe de Balin était plus longue de plusieurs pouces, et que sa ceinture, ornée de pierreries, était d’une magnificence toute particulière.


SdA Pro-1

Before the crossing of the mountains the Hobbits had already become divided into three somewhat different breeds: Harfoots, Stoors, and Fallohides. The Harfoots were browner of skin, smaller, and shorter, and they were beardless and bootless; their hands and feet were neat and nimble; and they preferred highlands and hillsides. The Stoors were broader, heavier in build; their feet and hands were larger, and they preferred flat lands and riversides. The Fallohides were fairer of skin and also of hair, and they were taller and slimmer than the others; they were lovers of trees and of woodlands.



Quant aux Hobbits de la Comté, dont il s'agit dans ces récits, ils étaient, du temps de leur paix et de leur prospérité, de joyeuses gens. Ils se vêtaient de couleurs vives et affectionnaient particulièrement le jaune et le vert, mais ils portaient rarement des chaussures, leurs pieds ayant la plante dure comme du cuir et étant revêtu d'un épais poil frisé, très semblable à leur chevelure, communément brune.

As for the Hobbits of the Shire, with whom these tales are concerned, in the days of their peace and prosperity they were a merry folk. They dressed in bright colours, being notably fond of yellow and green; but they seldom wore shoes, since their feet had tough leathery soles and were clad in a thick curling hair, much like the hair of their heads, which was commonly brown. Thus, the only craft little practised among them was shoe-making; but they had long and skilful fingers and could make many other useful and comely things.



The Hobbits of that quarter, the Eastfarthing, were rather large and heavy-legged, and they wore dwarf-boots in muddy weather.



SdA I-1
My dear People, began Bilbo, rising in his place. 'Hear! Hear! Hear!' they shouted, and kept on repeating it in chorus, seeming reluctant to follow their own advice. Bilbo left his place and went and stood on a chair under the illuminated tree. The light of the lanterns fell on his beaming face; the golden buttons shone on his embroidered silk waistcoat. They could all see him standing, waving one hand in the air, the other was in his trouser-pocket.

Mes chers Amis, dit Bilbon, se levant à sa place. «Silence! Silence! Silence! » Crièrent-ils, ne cessant de répéter ces mots en chœur sans paraître vouloir suivre leur propre injonction. Bilbon quitta sa place et alla grimper sur une chaise sous l'arbre illuminé. La lumière des lanternes tombait sur son visage radieux, les boutons d'or brillaient sur son gilet de soie brodée. Tous pouvaient le voir là debout, agitant une main en l'air, tandis que l'autre était enfouie dans la poche de son pantalon.


Puis il rentra chez lui. Il retira ses vêtements de fête, plia et enveloppa dans du papier mousseline son gilet de soie brodée, et il le rangea. Il revêtit ensuite rapidement de vieux habits négligés et se ceignit la taille d'une vieille ceinture de cuir. Il y accrocha une courte épée dans un fourreau de cuir bossué. D'un tiroir fermé à clef, qui répandait une odeur de naphtaline, il sortit un vieux manteau et un vieux capuchon. Ils y avaient été enfermés comme s'ils avaient une grande valeur, mais ils étaient tellement rapiécés et tachés par les intempéries que la couleur originale en était difficilement discernable: c'eût pu être un vert foncé. Ils étaient plutôt trop grands pour lui.

Then he went in. He took off his party clothes, folded up and wrapped in tissue-paper his embroidered silk waistcoat, and put it away. Then he put on quickly some old untidy garments, and fastened round his waist a worn leather belt. On it he hung a short sword in a battered black-leather scabbard. From a locked drawer, smelling of moth-balls, he took out an old cloak and hood. They had been locked up as if they were very precious, but they were so patched and weatherstained that their original colour could hardly be guessed: it might have been dark green. They were rather too large for him.

Frodon le tira de la poche de sa culotte, où il était accroché à une chaînette suspendue à sa ceinture

Frodo took it from his breeches-pocket, where it was clasped to a chain that hung from his belt. He unfastened it and handed it slowly to the wizard. It felt suddenly very heavy, as if either it or Frodo himself was in some way reluctant for Gandalf to touch it.

For ADELARD TOOK, for his VERY OWN, from Bilbo, on an umbrella. Adelard had carried off many unlabelled ones.
Pour Adelard Touque, pour son usage TRÈS PERSONNEL, de la part de Bilbon, sur un parapluie. Adelard en avait emporté un grand nombre non étiqueté.



Old Gaffer Gamgee got two sacks of potatoes, a new spade, a woollen waistcoat, and a bottle of ointment for creaking joints.
Le Vieux Gamegie l'Ancien reçut deux sacs de pommes de terre, une bêche neuve, un gilet de laine et un flacon de liniment pour les jointures craquantes.

Il la raccompagna avec fermeté jusqu'à la porte, après l'avoir débarrassée de plusieurs petits (mais assez précieux) objets, tombés d'une façon ou d'une autre dans son parapluie.
He escorted her firmly off the premises, after he had relieved her of several small (but rather valuable) articles that had somehow fallen inside her umbrella.

SdA I-4
Il [Merry] montait un poney, et son cou et son menton étaient enveloppés d'une écharpe pour le garantir du brouillard.

He was riding a pony, and a scarf was swathed round his neck and over his chin to keep out the fog.


Sd1 I-8
Il jeta sur l'herbe bandeau, ceinture et anneaux, et regarda désespérément alentour, comme s'il espérait trouver son manteau, sa veste, ses culottes et autres vêtements de Hobbits posés à portée de sa main.

'Dressed up like this, sir?' said Sam. 'Where are my clothes?' He flung his circlet, belt, and rings on the grass, and looked round helplessly, as if he expected to find his cloak, jacket, and breeches, and other hobbit-garments lying somewhere to hand.


SdA I-11
Les mouches commen­cèrent à les tourmenter, et l'air était rempli de nuées de minuscules cousins qui se glissaient dans leurs manches, leurs culottes et leurs cheveux.

The flies began to torment them, and the air was full of clouds of tiny midges that crept up their sleeves and breeches and into their hair.


Sd1 II-3
'Also there is this!' said Bilbo, bringing out a parcel which seemed to be rather heavy for its size. He unwound several folds of old cloth, and held up a small shirt of mail. It was close-woven of many rings, as supple almost as linen, cold as ice, and harder than steel. It shone like moonlit silver, and was studded with white gems. With it was a belt of pearl and crystal.

Et il sortit un paquet qui paraissait assez lourd par rapport à son volume. Il déroula plusieurs épaisseurs de vieux drap et souleva une petite cotte de mailles. Elle était tissée d'anneaux serrés, presque aussi souple que de la toile, froide comme la glace et plus dure que l'acier. Elle avait l'éclat de l'argent sous la lune, et elle était parsemée de gemmes blanches. Elle s'accompagnait d'une ceinture de perles et de cristal.


Bilbon la passa sur lui et accrocha Dard à la ceinture étincelante, et Frodon enfila par dessus sa vieille culotte, sa tunique et sa veste fatiguées par les intempéries.
 Tu as tout d'un simple Hobbit, dit Bilbon. Mais il y a plus à présent sur toi qu'il n'en apparaît au-dehors. Je te souhaite bonne chance!

`Very well, I will take it,' said Frodo. Bilbo put it on him, and fastened Sting upon the glittering belt; and then Frodo put over the top his old weather-stained breeches, tunic, and jacket.
'Just a plain hobbit you look,' said Bilbo. 'But there is more about you now than appears on the surface. Good luck to you!' He turned away and looked out of the window, trying to hum a tune.
'I cannot thank you as I should, Bilbo, for this, and for all our past kindnesses,' said Frodo.


Sam eased the pack on his shoulders, and went over anxiously in his mind all the things that he had stowed in it, wondering if he had forgotten anything: his chief treasure, his cooking gear; and the little box of salt that he always carried and refilled when he could; a good supply of pipe-weed (but not near enough, I'll warrant); flint and tinder; woollen hose; linen; various small belongings of his master's that Frodo had forgotten and Sam had stowed to bring them out in triumph when they were called for. He went through them all.

Sam, assurant le paquetage sur ses épaules, repassa avec inquiétude dans son esprit tout ce qu'il y avait emmagasiné, se demandant s'il n'avait rien oublié: son trésor principal, son matériel de cuisine, et la petite boîte de sel qu'il portait toujours et qu'il remplissait quand il en avait l'occasion, une bonne provision d'herbe à pipe (mais bien insuffisante, j'en gagerais), du silex et de la mèche, des bas de laine, du linge, diverses petites choses appartenant à son maître, que Frodon avait oubliées et que Sam avait casées pour les sortir triomphalement quand le besoin s'en ferait sentir. Il passa tout en revue.



SdA II-6
Il débarrassa doucement Frodon de sa vieille veste et de sa tunique usée, et il eut un sursaut de surprise. Puis il rit. Le corselet d'argent miroitait devant ses yeux comme la lumière sur une mer ridée. Il le retira avec soin et le tint levé, les gemmes scintillaient comme des étoiles, et le son des anneaux secoués ressemblait au tintement de la pluie dans une mare.

SdA IV-10
Il se baissa. Il défit avec une grande douceur l'agrafe du cou et glissa la main à l'intérieur de la tunique de Frodon, puis, soulevant la tête de l'autre main, il baisa le front froid et tira délicatement la chaîne pardessus. Après quoi, la tête fut reposée tranquillement pour le dernier sommeil. Aucun changement ne parut sur le visage immobile, et de ce fait, plus que par tous les autres signes, Sam fut convaincu que Frodon était mort et avait abandonné la Quête.

Lettre 27
I picture a fairly human figure, not a kind of 'fairy' rabbit as some of my British reviewers seem to fancy: fattish in the stomach, shortish in the leg. A round, jovial face; ears only slightly pointed and 'elvish'; hair short and curling (brown). The feet from the ankles down, covered with brown hairy fur. Clothing: green velvet breeches; red or yellow waistcoat; brown or green jacket; gold (or brass) buttons; a dark green hood and cloak (belonging to a dwarf).
Actual size – only important if other objects are in picture – say about three feet or three feet six inches. The hobbit in the picture of the gold-hoard, Chapter XII, is of course (apart from being fat in the wrong places) enormously too large. But (as my children, at any rate, understand) he is really in a separate picture or 'plane' – being invisible to the dragon.

178 From a letter to Allen & Unwin 12 December 1955
[Containing a reference to Sarehole, the hamlet where Tolkien spent pan of his childhood.]
By the way, there is no need to alter 'Mr' to Professor. In proper Oxford tradition professor is not a title of address – or was not, though the habit has drifted in from places where 'professors' are powerful little domestic potentates. I am sure that without 'professor' I should have heard less about my donnishness, and no one would have said 'The Shire is not far from North Oxford'. It is in fact more or less a Warwickshire village of about the period of the Diamond Jubilee – that is as far away as the Third Age from that depressing and perfectly characterless straggle of houses north of old Oxford, which has not even a postal existence.

213 From a letter to Deborah Webster 25 October 1958
I am in fact a Hobbit (in all but size). I like gardens, trees and unmechanized farmlands; I smoke a pipe, and like good plain food (unrefrigerated), but detest French cooking; I like, and even dare to wear in these dull days, ornamental waistcoats. I am fond of mushrooms (out of a field); have a very simple sense of humour (which even my appreciative critics find tiresome); I go to bed late and get up late (when possible). I do not travel much. I love Wales (what is left of it, when mines, and the even more ghastly sea-side resons, have done their worst), and especially the Welsh language. But I have not in fact been in W. for a long time (except for crossing it on the way to Ireland). I go frequently to Ireland (Eire: Southern Ireland) being fond of it and of (most of) its people; but the Irish language I find wholly unattractive. I hope that is enough to go on with.

The Art of the Hobbit p 140-141



_________________

Myosotis la Hobbite


Dernière édition par Zelphalya le Dim 13 Sep 2015 - 21:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.tolkiendil.com
Zelphalya
Modératrice Générale


Féminin Nombre de messages : 10096
Age : 66
Localisation : Lille
Peuple(s) : Hobbits
Personnage(s) : Myosotis Boulot la Hobbite
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: [Hobbit] Costume Masculin/Féminin - Sources Tolkien   Sam 25 Juil 2015 - 16:13

J'ai mis en évidence les éléments qui nous intéressent et ajouté l'illustration de Bilbo par Tolkien qui constitue la meilleure des sources Smile (et la seule qui permet de savoir que le pantalon est court car ce n'est pas dit explicitement dans le texte.)

_________________

Myosotis la Hobbite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.tolkiendil.com
Théodwyn
Administrateur


Féminin Nombre de messages : 3637
Age : 40
Localisation : Montech
Peuple(s) : Rohan
Personnage(s) : Blewglaem, nounou intendante à Meduseld
Date d'inscription : 12/05/2010

MessageSujet: Re: [Hobbit] Costume Masculin/Féminin - Sources Tolkien   Sam 25 Juil 2015 - 19:06

Merci Zelph

_________________
Blewglaem - Nounou Intendante. Brodeuse officielle du Rohan
C.C.M.Q - L.P.E.G - "La reconstit', c'est génétique !" - Flotte des M.M.M. Vice-amiral
La Compagnie est rangée sous le signe du respect mutuel, de la saine émulation collective et de l'enrichissement de chacun par la bonne volonté...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sador



Masculin Nombre de messages : 8791
Age : 30
Localisation : Lacrouzette
Peuple(s) : Gondor
Personnage(s) : Sador, Rôdeur d'Ithilien
Date d'inscription : 24/02/2007

MessageSujet: Re: [Hobbit] Costume Masculin/Féminin - Sources Tolkien   Dim 6 Déc 2015 - 22:57

Je suis étonné de voir qu'ils peuvent avoir des bas de laine. Sans chaussures c'est bof quand même. Very Happy
En relisant la compil de Zelph si j'ai bien compris on a une période histo pour nous orienter qui est the Diamond Jubilee, soit 1897. est-ce valable pour la mode des habits ? Je ne sais pas trop quoi en penser. En tout cas on parle clairement de culotte pour le bas et que c'est vachement typique du début XIXè (jusqu'en 1815-20 tout au plus).
Le look des films est pour une fois plutôt en accord avec les textes.

_________________
Sador, ranger d'Ithilien -->Sasa, Sadou, ça dort, Sadi-que, Sadounet, Sasounet(te), Sasanatra, Saral, Sadoudou, Sarsouille, Sasou ...
La Compagnie du Dragon Vert
La Compagnie est rangée sous le signe du respect mutuel, de la saine émulation collective et de l'enrichissement de chacun par la bonne volonté...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Hobbit] Costume Masculin/Féminin - Sources Tolkien   Aujourd'hui à 12:51

Revenir en haut Aller en bas
 

[Hobbit] Costume Masculin/Féminin - Sources Tolkien

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Compagnie du Dragon Vert :: Equipements et décors :: Vie Civile-