[Archive 2006] Le Samain, ma vision des choses - Page 3
La Compagnie du Dragon Vert

Le forum du 1er projet de reconstitution dans l'univers de J.R.R.Tolkien
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 [Archive 2006] Le Samain, ma vision des choses

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
Eorl-Eothain
Membre d'honneur


Masculin Nombre de messages : 10536
Age : 50
Localisation : Rohan/Tarn
Peuple(s) : Rohan
Personnage(s) : Eothain, Capitaine d'une Eored de l'Eastfold
Date d'inscription : 22/03/2006

MessageSujet: Re: [Archive 2006] Le Samain, ma vision des choses   Mer 29 Nov 2006 - 11:28

Le Rohan n'a pas d'armée de métier, à part des Gardes Royaux et il est donc logique que leurs tenues soient assez disparates !
Le Gondorien de Minas Tirith est uniforme, mais nous n'avons qu'un Gondorien de la Citée !Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Archive 2006] Le Samain, ma vision des choses   Mer 29 Nov 2006 - 12:45

Note importante: quand je dis que je vomis sur le Gn, se sont pour les aspects que je n'aime pas, je ne me rappelle pas d'ailleurs avoir été aussi injurieux, mais ça reste possible, ya des jours comme ça! MAis que se oit bien clair, et pour tous: je n'aime aps le Gn, mais je trouve cela formidable pour la qualité imaginative que déploie cette activité, et suis parfois assez impressioné par ce que peuvent faire des Gnistes.

Maintenant qu'un combat latex soit crédible, je ne pourrais jamais l'accepter, surtout après avoir vu se battre Feurb et Telpérion, ce combat est un combat GN, pas de reconstitution.

Et Oui, j'ai commencé à 12ans, on m' a pris pour un rigolo, plus maintenant: j'ai créé ma compagnie, je participe à pas mal d'évènements médiévaux, et ce n'est que le début...

Le problème du combat réel reste dans les compagnies celui que j'ai toujours vu: surveillance, autorisation parentale, décharge, responsabilité et tests. Ces tests ont eu lieu à Samain, même si les membres ne le savaient pas, et c'était fait exprès.Et on a bien tanné tout le monde avec la sécurité, voir même donné des règles de base du combats, des trucs pour éviter les accidents etc... J'ai aps pu faire comme à la première (mais ça va se corriger) des séances d'entrainement militaire, mais je suis en train de prendre des cours spécifiques pour assurer ça, notemment au Dragon vert.

Petit détail contestable: bien sur que si, deux mec qui n'ont jamais tenu des épées qui se battent sont crédibles, pas sécuritaires mais crédibles, comme les milliers de mecs qui ne c'étaient jamais battus de leur vie...


Maintenant une question:
As tu les moyens de t'offrir instantanémment une maille, un gambison, des chaussures en cuir adaptées, des vêtemnts naturels, sourcés, un casque, un camail voir un cale rembourré, un bouclier, une épée, et des vêtements de rechange ainsi que de la vaisselle et de l'équipement eprso divers, dès que tu as décidé de faire de la reconstit?
Je ne pense pas, en tout cas pas moi ni une majorité des gens ici, aussi quand on dit que l'on se veut crédibles et sourcés, c'est un but ultime si je puis dire, peu peuvent se vanter d'avoir fait leur première presta complètement histo, si ce n'est avec des années de préparation derrière(2 ans pour moi par exemple)


Après le problème de l'uniformologie je suis d'accord, mais il faudrai faire une sorte d'AG pour en décider, ou faire ça à la prochaine, parce que vu les polémiques que ça peut susciter, se serai impossible par le net, idée à creuser.


Je reviens sur els mineurs: de toutes façon, il est interdit même pour un majeur d'avoir des armes de reconstit, catégorie 6, voir pire (arc, arbalètes, bombardes, bombardelles etc) sauf, si vous avez un permis de chasse pour les armes de tir, un permis de port d'arme, une licence d'escrime pour les armes n,on affutées, une licence d'escrime ancienne/artistique ou certains arts martiaux (iaido, ninjutsu, etc...) pour une arme affutée.
Après ça c'est en public, et c'est toléré lors d'évènements historiques.
Chez toi, ou chez un ami, tu fait ce que tu veux.


Pour la fin: une fois pour toute, oui le latex c'est sécuritaire, et encore, j'ai explosé le poignet de Simbelwyn avec, mais bon Rolling Eyes
Mais il faut savoir ce que l'on veut, je sais que pour ma part et celle de beaucoup, qui ont dépassé un certain stade d'escrime artistique, à savoir celui ou on est conscient des risques tout en ayant plus peur de les prendre (c'est là, et là seulement qu'un combat est sécuritaire à la réelle) et bien pour cela donc, moi compris, l'escrime guimauvienne parait d'une banalité sans fond, empleinte du gout fade d'un combat qui finalement fait remonter le souvenir de la réelle, mais tous ne sont pas de mon avis.

Ce qui est amusant aussi, c'est la proportion de Gnistes où l'ont peu lire la peur de façon criante sur le visage dès qu'ils se mettent à toucher un peu du réel en combat, et cette proportion est de beaucoup superieure à celle des novices de reconstit! ce n'est certe pas moqueur, mais juste une constatation de mauvaises habitudes, ou du moins d'habitudes différentes (exemple Telpérion devant Feurb quand on leur a prêté des réelles)


Après je vois aussi que ce genre d'attitude du "ultra sécuritaire" et donc du "comme si" entraine pas mal de problèmes, et de mauvaises habitudes: ok, on fait comme si l'épée était lourde, comme si on donnait des coups et on était blessé(encore qu'une blessure à la jambe, tu te relève pas, bref) il est IMPOSSIBLE d'être crédible si on a pas une experience du vrai, pour confirmation les gardes de Feurb et Telpérion; comment veux tu faire "comme si" tu avais une cotte de maille si tu n'en a jamais porté? comment veux tu être crédible avec une cape si tu n'en a jamais porté de vraie avant ce moment ??? une cape comme une maille, la façon de tenir son épée, de courir avec, c'est pas innée, pourquoi mortensen n' a pas quitté son épée pendant un an pour le SDA? pour qu' à l'écran il est l'air de l'avoir porté toute sa vie, et c'est réussi.

Ce message en devient un peu long mais à chaque fois autre chose me vient à l'esprit:
Pour cette aspect "le Gn, c'est un film", la réaction de mon compère vient certainement des paroles de Telperion et de Feurb: "c'est comme un film sans caméra"


Pour ce qui est de la balaizité des guerriers on en revient toujours à cette même chose: prenons ce cas de figur :je suis gondorien, j'ai 16 ans et je suis page responsable de l'approvisionnement des herbes médicinales dans la demeure de mon maitre, apothicaire. La cité est attaquée, les gens en âge de prendre les armes doivent le faire, j'en suis. On me fournit de quoi m'équiper comme un soldat de MT. Ais je la carure?Ais je l'habitude de porter une épée, de m'en servir? non, et pourtant je suis gardien de la cité.

Je sais que dans le Gn, et c'est encore plus vrai qu'en reconstit, le pire cotoie le meilleur chaque instant, mais peut etre que le Gn que j'ai fait ne m'a pas plu, ou peut etre que la reconstitution me plait beaucoup plus...

ça me fait marrer chaque fois plus quand des gens tentent pour faire "crédible" de parler en français correct, parfois soutenu. Pour un elfe, passons, encore qu'ils ont plus l'habitude de se taire(2oreilles,2 yeux, une bouche, on écoute et on observe deux fois plus qu'on ne parle mdr! Very Happy )
Mais excuse moi, pour un orc, pour un béornide, pour presque tout les rohirrim, pour beaucoup de gondoriens, pour des hobbits, pour beaucoup de haradrim, bref pour 90% de la population, c'est comme maintenant, on parle normalement, voir familièrement, et vulgairement, c'est là où les visiteurs ont une recherche interessante (rare chez les visiteurs!) c'est la recherche d'expressions ou de reformatage d'expressions existantes et historiques: le montjoie ST denis, c'est pas pour déconner, c'est réellement le cri de guerre du royaume de France, qui a pour patron ST Denis.


Et ce coup ci pour la fin, la vraie!
si on laisse tout faire au début, qu'on ne tanne aps les gens avec la source attitude comme tu dis, plus dure sera la chute et le passage au full sourcé. Tandis ce que si on place les objectifs dès le début, chacun tend à y parvenir. N'oublions aps aussi que devant un public, la réaction est pas la même qu'entre potes chez Eorl, même inconsciemment, on peux travailler chez Eorl, mais devant un public, tu verras que la crédibilité elle vient presque naturellement!

Maintenant Pimousse, je ne puis que t'inviter à venir à la prochaine.
Revenir en haut Aller en bas
Eorl-Eothain
Membre d'honneur


Masculin Nombre de messages : 10536
Age : 50
Localisation : Rohan/Tarn
Peuple(s) : Rohan
Personnage(s) : Eothain, Capitaine d'une Eored de l'Eastfold
Date d'inscription : 22/03/2006

MessageSujet: Re: [Archive 2006] Le Samain, ma vision des choses   Mer 29 Nov 2006 - 14:10

J'ajouterais ceci quant au language:
Le soldat ne parle pas une langue "academique" et j'en veux pour preuve l'origine même de la Langue Française, qui est issu de l'argot que parlaient les Legions Romaines et qui était tres loin du Latin Litteraire. D'ailleurs, au Moyen Age en France, chacun parlait le Patoi de son Pays, dérivé de la langue d'oil ou d'oc suivant la situation géographique, mais tous differents !
Maintenant, nous reconstituons l'univers de Tolkien et si nous poussions le "vice" jusqu'au bout, les Elfes devraient parler Sindarin, les Rohirrim le Rohirric, les Orcs le Parlé noir etc. Nous ne pouvons atteindre ce stade, car les Langues de Tolkien ne sont pas completes, mais nous pouvons au moins utiliser certaines expressions courantes (bonjour, au revoir etc.) et considerer le Français comme langue commune, puisque c'est notre langue et que c'est donc celle que nous matrisons le plus naturellement !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
thepimousse



Nombre de messages : 148
Localisation : Livry Gargan (93)
Date d'inscription : 23/03/2006

MessageSujet: Re: [Archive 2006] Le Samain, ma vision des choses   Mer 29 Nov 2006 - 15:11

Je crois que je me suis mal exprimé sur le langage : j'ai généralisé .
Et je suis d'accord avec vous :
En effet, ceux qui parle en Gn avec un langage 'soutenu' sont bien sur les gens de haute noblesse.
Les autres (homme d'armes) ne parlent pas avec le même (et que dire des orcs). Ce que je veux juste dire, c'est que l'on essaie de faire attention (mais comme vous je présume) à ce que l'on dit !

Pour les combats, je reste aussi sur mes positions, mais chacun a son avis, je le respecte. Vous n'êtes pas les premiers gens de la reconstitution à nous dire ca Very Happy .

Par contre j'insiste encore sur le côté sécuritaire, mais surtout celui de l'assurance. un moindre problème et paf les organisateurs sont condamnés à payer toute leur vie : n'oubliez pas qu'un autorisation parentale et décharge de responsabilité ne valent pas grand chose au tribunal.
Comme je vous l'ai dit, si vous êtes sûrs que votre assurance couvre les mineurs et les combats, alors il n'y a plus rien à dire : vous êtes couverts, et c'est tant mieux.

Pour la question de crédibilité sur les 'guerriers', ton exemple est justifié.
Tu as mis ton personnage en situation et tu le credibilise avec un petit background. là je suis d'accord. Donc dns ton exemple, on peut voir que ton perso est credible grace à son équipement ET son personnage (sa place dans le scénario).

Pour la prochaine, je ne sais pas si je viendrais, vu qu'en 2007 nous organons notre premier Gn . Je risque donc d'être tres pris (et bien sur il faut voir le lieu..... )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Widfara



Féminin Nombre de messages : 857
Age : 26
Localisation : Dans les montagnes grises
Date d'inscription : 23/03/2006

MessageSujet: Re: [Archive 2006] Le Samain, ma vision des choses   Mer 29 Nov 2006 - 15:44

Sur l'aspect sécuritaire, je pense que chacun doit se prendre en charge. Je m'explique et donne un exemple: j'ai travaillé dans le milieu montagnard, où la question de responsabilité des organisateurs (guides, accompagnateurs,...) face aux dangers est trés discuté et je peux t'assurer que la meilleure façon de ne pas avoir de problémes de ce côté est de prévenir dés le départ les clients: vous allez dans un milieu dangeureux, vous n'êtes pas expérimentés mais vous êtes responsable de votre corps. Si vous ne faites pas attention et que vous vous tordez une cheville, c'est de votre faute (l'ensemble étant généralement dit avec un grand sourire et beaucoups d'humour, histoire de détendre l'atmosphére, mais le fond est là...) . Bien sûr, cela ne marche pas devant le tribunal, mais le but de se discour est justement de ne pas y arriver. Cela induit un contrat de confiance qui au niveau légal ne vaut rien et mais qui est à mon avis le plus sûr, car si quelqu'un veut attaquer un responsable en justice pour un accident x ou y, il le pourra toujours, quelque soit l'assurance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Simbelwyn



Féminin Nombre de messages : 1954
Age : 26
Localisation : Edoras, Rohan ( en fait, Pau, France, on a le droit de rêver ...)
Peuple(s) : Rohan
Personnage(s) : Simbelwyn
Date d'inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Re: [Archive 2006] Le Samain, ma vision des choses   Mer 29 Nov 2006 - 17:43

Altharien a écrit:
une fois pour toute, oui le latex c'est sécuritaire, et encore, j'ai explosé le poignet de Simbelwyn avec, mais bon Rolling Eyes

Explosé...quand même pas, mais disons que j' ai du passer des heures à rattaper mes cours parce que quand le poignet tire et bloque on a du mal à écrire au rythme imposé par les profs....( et qui c' est qui en a bien profité pour dormir en maths ? je vous laisse deviner tongue )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eldrina /Fria



Féminin Nombre de messages : 362
Age : 31
Localisation : au pied des monts du Forez
Peuple(s) : Rohan
hobbit
Personnage(s) : Fria
Margueritte
Date d'inscription : 23/03/2006

MessageSujet: Re: [Archive 2006] Le Samain, ma vision des choses   Jeu 30 Nov 2006 - 14:31

Bon alors on va prendre les choses dans l’ordre.



La mésentente entre GNistes et reconstitueurs. Ceux qui n’étaient pas là ne peuvent pas, à mon humble avis, comprendre. Je dirait qu’il y a des erreurs des deux cotés, mais certains ont tentés de se rapprocher des GNistes, avec un résultat très faible.

Dans le même sujet, les sources et le « rôle play. »

Nous ne pouvons pas nous passer de sources, là, je soutiens totalement Thorongil. Il est d’ailleurs clairement indiqué, à mon avis, notre position là-dessus, dans l’explication du projet (cf le sujet sur le forum).

Ensuite, si on commence à accepter des dérives face aux sources, cela ne sera pas rattrapables, soit cela ira en empirant, soit cela restera au même niveau, au mieux donc.

En effet, comment dire à celui qui est venu pour s’éclater, et uniquement pour cela, parce qu’il avait bien aimer le film et que ça l’éclate de s’y croire, désolé mon gars mais maintenant, on sert la vis, tu te ranges ou tu dégages !

Par contre, le « role play » a été trop laissé pour compte la dernière fois, en règle générale, il y a eu des moments géniaux. Comme le disent Thorongil et Altharien, attention au sur-jeu, ça gâche tout. D’ailleurs, ce terme ne me plait pas, ne peut on pas dire réalisme ou je ne sais quoi d’autre ?

Enfin… Lorsque nous seront face à un public (Projet de John Howe par exemple), il attendra que nous soyons le personnage qui nous incarnons, aussi bien par l’attitude (role play) que par l’habillement et l’environnement, et pour le projet John Howe, là, il y aura des spécialistes de Tolkien et niveau source, on a intérêt à être bon, et même très bon.



Ensuite, concernant les épée reconstit. Les épées ne sont pas citées dans l’article de la loi. Elles sont cependant effectivement des armes de 6ème catégories, non citées, donc les règles sont beaucoup plus floues, notamment en ce qui conerne l'application des règles, comme l’a dit Thepimousse. Et les habitués nous ont indiqué leurs astuces pour s’en sortir face aux forces de l’ordre.

A ce propos, même si ce n’est pas le sujet, comment cela se passe-t-il en Suisse, et surtout pour le passage de la frontière ?

Et d’ailleurs, en France, Thepimousse, les dommages et intérêt ne sont pas si élevés que ça. Même pour mort d’Homme, on n’atteint pas les « millions d’euros ».



Un avis personnel concernant le problème guimauve/ épée métal : les épées métal sont bien mieux, niveau sensations, réalisme. Par contre, il faut faire attention à la sécurité, c’est vrai. Les combats sont totalement différents. Après, c’est au combattant de prendre conscience qu’il manie une arme qui peut faire beaucoup de dégâts et de se comporter en conséquence.

En combat latex, je me suis bêtement tombée, et je me suis bousiller un orteil, qui n’est toujours pas complètement guéri, donc on peut se faire mal même avec du latex, et en général, on est plus prudent avec du métal, à mon avis.

Voilà c’est tout !



Si chacun y met du sien, on y arrivera.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Archive 2006] Le Samain, ma vision des choses   Jeu 30 Nov 2006 - 16:12

Je sais pas exactement ce que vous avez fait lors du Samain, mais il serait peut etre interressent de faire pendant 1 jour une marche. Sa nous permettrais de tester le déplacement de chacun, le transport de l'équipement, l'installation d'un camp sommaire. On peut meme en profiter pour faire un scénario du genre les peuples se sépare, le Rohan et le Gondor se rejoignent à un certain point donné pour à la fin revenir au campement de base et faire une rencontre contre les ennemies.
Parceque si je remarque bien, chacun arrivent avec pas mal de matos, mais si on doit déménager pour aller autre part chacun ne pourra pas porter l'équipement sur place, donc ya un probleme de réalisme Smile
Revenir en haut Aller en bas
Baranor



Masculin Nombre de messages : 3234
Age : 27
Localisation : Paris
Peuple(s) : Gondor
Date d'inscription : 23/03/2006

MessageSujet: Re: [Archive 2006] Le Samain, ma vision des choses   Jeu 30 Nov 2006 - 18:45

Pour ma part, si j'avais eu mon seul matériel à transporter, j'aurais réduit mon bagage de deux gros tiers Rolling Eyes

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sigeferth
Modérateur section Equipements


Masculin Nombre de messages : 1713
Age : 33
Localisation : Tel Lemmywings, prisonnier dans le corps de l'homme gay !
Peuple(s) : Rohirrim
Personnage(s) : Sigeferth
Date d'inscription : 05/10/2006

MessageSujet: Re: [Archive 2006] Le Samain, ma vision des choses   Jeu 30 Nov 2006 - 22:37

Caparzo a écrit:
Je sais pas exactement ce que vous avez fait lors du Samain, mais il serait peut etre interressent de faire pendant 1 jour une marche. Sa nous permettrais de tester le déplacement de chacun, le transport de l'équipement, l'installation d'un camp sommaire. On peut meme en profiter pour faire un scénario du genre les peuples se sépare, le Rohan et le Gondor se rejoignent à un certain point donné pour à la fin revenir au campement de base et faire une rencontre contre les ennemies.
Parceque si je remarque bien, chacun arrivent avec pas mal de matos, mais si on doit déménager pour aller autre part chacun ne pourra pas porter l'équipement sur place, donc ya un probleme de réalisme Smile

Ca me plait bien cette idée,tiens ! Un genre de "Marche tactique" en Arda. Je suis à fond pour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tervinge.aceboard.fr/index.php?login=277862
Eorl-Eothain
Membre d'honneur


Masculin Nombre de messages : 10536
Age : 50
Localisation : Rohan/Tarn
Peuple(s) : Rohan
Personnage(s) : Eothain, Capitaine d'une Eored de l'Eastfold
Date d'inscription : 22/03/2006

MessageSujet: Re: [Archive 2006] Le Samain, ma vision des choses   Jeu 30 Nov 2006 - 23:35

Idem !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Archive 2006] Le Samain, ma vision des choses   Ven 1 Déc 2006 - 15:42

rolala je voulais en faire une surprise pour janvier mais puisque tout le monde en parle: pour janvier au programme des festivités prévues:
Campement fixe avec développement d'artisanat, et une ptite journée de marche avec bivouac, qui se prolongera le lendemain par entrainement militaire adapté aux peuples...

Et j'ajoute que si vous continuez à faire ça j'aurais bientôt plus de surprises pour janvier mdr! What a Face Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Archive 2006] Le Samain, ma vision des choses   Ven 1 Déc 2006 - 16:27

Bah pour moi faire une marche c'est une activité de base pour une reconstitution lol Smile Par contre esseyer d'avoir un scénario qui tient la route et qui évite les raccourcis, ça aidera à s'y croire encore plus, par exemple en situtant en Arda ou on pourrait se trouver pendant la marche, et le pourquoi de tout de ceci. Mais aussi, une date du Seigneur des anneaux. Graçe à sa on peut situer les évènements et aussi discuter de mannière réaliste dans les peuples de ces évènements, pour ne pas tout mélanger ce qui c'est passé avant ou apres cette marche. Ca serrait bête de parler du siège de Minas Tirith alors que le marche se passe des mois avant Wink
Revenir en haut Aller en bas
Baranor



Masculin Nombre de messages : 3234
Age : 27
Localisation : Paris
Peuple(s) : Gondor
Date d'inscription : 23/03/2006

MessageSujet: Re: [Archive 2006] Le Samain, ma vision des choses   Ven 1 Déc 2006 - 16:29

Oh, la vache.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Telperion



Masculin Nombre de messages : 42
Age : 29
Localisation : Mirkwood
Date d'inscription : 26/03/2006

MessageSujet: Re: [Archive 2006] Le Samain, ma vision des choses   Sam 2 Déc 2006 - 1:10

Je vois tout de meme que mon sujet a fait avancer certaine chose, c'est bien, c'etait le but.

Je suis entierement d'accord sur ce qu'a dit Pimousse, et je ne pense pas que ce soit le GN qui fasse qu'on est exactement du meme avis, je vous l'assure.
D'un autre coté, certain raisonnement de Thorongil et Altarien me plaise bien mieux maintenant, je vous comprend deja mieux.

Aussi, quand the pimousse parle de la tolérance des Gnistes vis à vis des équipements de fortune, je ne vois pas du tout ou est-ce qu'il a rajouté que nous devions faire pareil. c'était juste pour expliquer ce point la, mais pas du tout pour l'appliquer a notre recnstitution, il y a un seuil de tolérance que nous ne devons pas dépasser, et j'espere bien, alors evitez de lui tomber dessus pour ce détails.

J'ai une très net impression que Carpazo a exactement les memes avis que moi, rien qu'en lisant son projet de marche et vu aussi, sur quels détails il s'attardait, et j'espere pour toi, carpazo, que tu comprendras si tu viens a une prochaine rencontre, ou est le véritable probleme pour faire un tel projet. j'espere vraiment arranger cela et arriver a un juste milieu d'entente.

Sinon, je souhaiterais expliquer certains dires de ces dernieres pages que je n'ai pu consulter que maintenant:


Citation :
Avant tout! pour l'honneur, la tente en pente et sans protections par terre comme tu dis, on s'en foutait, c'était un leurre, on ne devait jamais dormir dedans!

Un leurre? j'ai du mal a comprendre? tout homme ou orc qui a deja dormit sous tente s'en rendrait bien vite compte, je me trompe?
et puis meme, c'étais vraiment prévu pour servir de leurre au moment de la reconstitution?



Citation :
Mais comme je l'ai déjà dit lors de nos discussion stériles (ou du moins tenté de le faire comprendre) c'est que je refuse de m'immerger totalement dans un personnage pendant une trop longue periode

Sur ce point, je suis absolument d'accord avec toi, mais vraiment!
par contre, pour adapter ta phrase au samain, je dirais plutot:
je refuse de rester dans ma réel peau pendant une trop longue periode



Et pour toi, Elanors, je suis vraiment désolé de t'avoir donné cette impression de moi, sache qu'il n'en est rien. je m'explique: en général, lorsque que je m'écartais de la tablé pricipal, c'etais pour fuir cette ambiance break qui ne pretait pas a mon immersion dans Telperion. mais, dans la lancé, j'avais un peu de remord et je n'etais pas forcément enchanté sur le coup, suite a cela, alors, comme le dit Pimousse, il faut comprendre ( et m'excuser sur ce coup ci), que mes réactions n'ont pas été des meilleurs juste apres une telle petite déception moral. Or, au moment ou apparament tu es venu me voir, je me faisais griller du fromage, ce devait etre un de ces moments, je m'en excuse.
humm, je rajouterais aussi, que durant ce week end, je me suis un tout petit peu accroché avec Héléna, ma compagne car elle me reprochait de ne pas avoir pretté attention a elle a certain moment et que quand elle m'a parlé, je n'avais ne lui avait meme pas répondu, bref, j'ai raconté ma vie, tout ça pour dire que mes réactions n'ont pas tout le temps été de mes meilleurs, je m'en excuse pour ceux qui ont subit cela du vil elfe que je suis Laughing

et pour les langages, j'ai peut etre mal employé certain mot (d'ou l'ambiguité d'un forum parfois), mais sachez que ce que j'avais voulu exprimer est exactement ce qu'a dit Pimousse:

Citation :
Notre ‘parler’ sera le même que dans une époque moderne, sauf qu’il pourra s’assimiler à un bon francais (sans être soutenu) mais en évitant les raccourcis de langage et autres facilité.

Et pour ce qu'a dit Altharien a propos de l'abordabilité de notre reconstitution, oui, c'est exactement ce que je vous avez fait comprendre:
Citation :
Maintenant une question:
As tu les moyens de t'offrir instantanémment une maille, un gambison, des chaussures en cuir adaptées, des vêtemnts naturels, sourcés, un casque, un camail voir un cale rembourré, un bouclier, une épée, et des vêtements de rechange ainsi que de la vaisselle et de l'équipement eprso divers, dès que tu as décidé de faire de la reconstit?
Je ne pense pas, en tout cas pas moi ni une majorité des gens ici, aussi quand on dit que l'on se veut crédibles et sourcés, c'est un but ultime si je puis dire, peu peuvent se vanter d'avoir fait leur première presta complètement histo, si ce n'est avec des années de préparation derrière(2 ans pour moi par exemple)
et de cela résulte qu'il faut dans un 1er temps, faire abstraction sur certain point materiel, donc sur ce sujet, j'espere qu'on est clair: il faut un seuil minimum d'exigence mais pas trop haut pour les débutants, tout en les aidant sur les améliorations qu'il devront faire aux fils des reconstitution.

Par contre, la dessus:
Citation :
pour confirmation les gardes de Feurb et Telpérion; comment veux tu faire "comme si" tu avais une cotte de maille si tu n'en a jamais porté? comment veux tu être crédible avec une cape si tu n'en a jamais porté de vraie avant ce moment ??? une cape comme une maille, la façon de tenir son épée, de courir avec, c'est pas innée

Oui, je suis totalement d'accord, et le but est le réalisme, ok :
je vois 2 solutions:
-Suivre ce qu'a fait Viggo et porter son équipement toute la journée a l'école, au travail...
-Se servir du roleplay pour dissimuler ce qu'on a pas pu faire

Si vous avez d'autre solution, je veux bien savoir.



Pour la sécurité des armes réel, je suis contre le fait de continuer ainsi: se servir des reconstitutions pour s'entrainer, c'est le chemin le plus court pour l'accident assuré. Car, Chris, allias legolas_morn_edhel, s'est, comme il me l'a expliqué lui meme, pris un effleurement de lame par Grimbold, lors de la 1ere reconstitution et cela dans une partie du corp présentant le plus de risque aux alentours: la joue sur laquel il a conservé un mauvais souvenir.
Eorl m'avait répondu a cela qu'il en avait fait tout un plat pour rien...
bref, je n'ai pas de moral a vous faire, mais, meme si vous n'aimez pas la "guimauve", il serait plus judicieux de commencer par ça avant les armes réels.
Moi meme, je le dits: je ne sais pas manier une arme réel. ET ALORS??? j'ai essayé volontier contre mon amis Feurb, j'en avais peur, effectivement, c'étais une 1ere pour moi, mais.....je ne vois pas ce qu'il y a d'anormal? donc, si je comprend bien, selon vos résonnement, il faut, en plus de tout ça, savoir manier une reel ou rien? encore une fois, n'est-ce pas la chose qui reboutera le simple visiteur régulié du forum a passer a l'acte en s'équipant et se préparant?


Une derniere chose que je vous recommande vraiment de lire:

Citation :
Exemple: Ok, j'était super content quand j'ai vu telperion sortir des bois pour butter un des 4 types qui me pousuivait (j'ai beau être fort,et encore, 4 faut pas exagérer) Mais là où j'ai halluciné c'est qu'il se jette dessus pour lui faire dire d'où il venait, qui était son maitre etc... Outre que je ne savais pas si il comprenait la langue, en pleine bataille c'est dur ce genre de choses, et il en restait tout de même 3!!

TRES BON EXEMPLE!!!!!
Pour comprendre ce que je vais expliquer maintenant, placez vous dans la peau d'un elfe de mirkwood, en periode de début de guerre de l'anneau. faites le vraiment!!!! :
Effectivement, au premier harad tombé d'une de mes fleche dans le dos, voyant que le reste de son peuple n'avais pas était alerté de cette perte, et les voyant continuer leur course, je me suis rué sur ce harad blessé, fou de rage et extremement irrité qu'un homme ait pu tant se détourner des intentions de l'humanité et s'allier au terrifiant Sauron, au point que j'en arrive a vouloir le tuer.
La premiere chose qu'il m'est venu de faire, moi, Telperion, encore sous le choc d'avoir décocher une fleche sur un humain (car les humains que je côtoie de mon coté, dans mon Rhovanion légerement coupé des information du sud, sont pour la plupart mes amis et des gens de bonne intentions pour moi) a été, dans l'enervement d'une blessure mental, de lui crier ces mots dont je me foutait de savoir si il les comprenait et dont je me souviens plutot bien:
"POURQUOIIII!!!, QUI ES TU!!!!!, QUI T'ENVOIE??!!, QUI ES TON MAITRE??!!!"

ET LA, a ce moment, si les 2 personnages sont dans un fort réalisme mental (= s'y croient), il a un échange de regard intraduisible, inexprimable,(que devait avoir un francais en face d'un allemand a terre dans les tranchés de verdun en 10 fois plus intense et cela pour toute guerre... exemple: le film "joyeux noel", qui exprime bien la chose: on a beau etre des ennemies politique, on est avant cela, des hommes) et cela, seul quelqun qui a deja vraiment essayé de "s'y croire" peut comprendre, ce n'ai pas une critique, mais juste une invitation a essayer.

Désolé Altharien, mais Telperion, dans le contexte spatio-temporelle, mais surtout surtout dans le contexte mental, aurait, dans tous les cas eu cette réaction.

Chose a part: lorsque ce Harad était a terre, avec moi au dessus, arc bandé d'une fleche visée vers lui, il a enseuite essayé de s'echapper et, une fois en cavalle (qu'il n'aurait pas pu faire avec une fleche planté dans le dos), il n'a tous simplement pas mimé du tout la seconde fleche que je lui ai décoché dans le dos encore une fois....
Qu'un orc soit suicidaire au point de tenter une evasion sous la domination d'une fleche d'un elfe, je comprend tout a fait, mais un harad, tout aussi fanatique qu'il est de son chef et de son education, est avant tout un humain craignant la souffrance et la mort.
Et cela, Tolkien l'a bien fait comprendre lors de la fin du Gouffre de Helm, ce que font et deviennent les Homme des collines de Dûn.

Je conclu donc: s'y croire n'est pas qu'une question de plaisir personnel, il est aussi et surtout, une facon d'etre bien plus crédible mentalement, car, a chaque moment, il se passe exactement dans nos tete, LA chose qui se passe dans la tete de votre personnage interprété.
mais encore une fois, ce n'est pas une critique envers qui que ce soit, ce brave harad a tout de meme bien joué et n'en demandera que plus, une fois qu'il aura gouté au "s'y croire", et vous verrez que je n'ai pas tors une fois que chacun aura essayé.


Ca avance!!! doucement soucement, mais ça avance! faisons durer ça!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/mathieurossi
Simbelwyn



Féminin Nombre de messages : 1954
Age : 26
Localisation : Edoras, Rohan ( en fait, Pau, France, on a le droit de rêver ...)
Peuple(s) : Rohan
Personnage(s) : Simbelwyn
Date d'inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Re: [Archive 2006] Le Samain, ma vision des choses   Sam 2 Déc 2006 - 16:09

Telperion a écrit:
Citation :
pour confirmation les gardes de Feurb et Telpérion; comment veux tu faire "comme si" tu avais une cotte de maille si tu n'en a jamais porté? comment veux tu être crédible avec une cape si tu n'en a jamais porté de vraie avant ce moment ??? une cape comme une maille, la façon de tenir son épée, de courir avec, c'est pas innée

Oui, je suis totalement d'accord, et le but est le réalisme, ok :
je vois 2 solutions:
-Suivre ce qu'a fait Viggo et porter son équipement toute la journée a l'école, au travail...
-Se servir du roleplay pour dissimuler ce qu'on a pas pu faire

Moi je veut bien, sans problème, mais va expliquer au directeur de ton école que " mais non, je ne vais pas taper mes profs avec Storwyn " ... Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Telperion



Masculin Nombre de messages : 42
Age : 29
Localisation : Mirkwood
Date d'inscription : 26/03/2006

MessageSujet: Re: [Archive 2006] Le Samain, ma vision des choses   Sam 2 Déc 2006 - 17:01

Laughing
Et va expliquer a mes collegues, que si je mange a la cantine avec une cuillère en bois inégale et ayant un aspect artisanal, c'est pour qu'elle prenne du vecu... scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/mathieurossi
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Archive 2006] Le Samain, ma vision des choses   Lun 4 Déc 2006 - 10:54

et ben je vais vous dire un truc, moi je le fait, je suis allé au lycée en maille, parfois même avec le heaume, j'ai déjà utilisé corne, couteau et vaisselle histo à la cantine pour ça!

Pour cette histoire d'elfe surpris on peut dire que c'est comme ça pourquoi pas, mais ça fait très l'elfe cliché poète et rêveur: quoi?comment? Sauron est de retour? pas au courant non... et en plus ya de fortes chances qu'on soit attaqué de partout? ah ben ché pas moi... obligé de tuer des gens? ah ben ouais, c'est pas faux...Legolas est parti demander consei???? mais depuis quand ça? on me dit jamais rien à moi, et puis je fait quoi si il se pointe le type là Sauron? un oeil?... bref Laughing What a Face
Je parodie je rigole, mais ça fait un peu elfe attardé comme réaction je trouve, même si le résonnement est pas mauvais, après ça dépend là de la vision qu'on a des la gens des elfes.


pour le leurre, ça l'était au moins pour deux d'entre nous, et on savait que la plupart étant non habitués à la reconstit ou au gn on avait pas trop à se casser la tete pour faire comme si.
Revenir en haut Aller en bas
Eorl-Eothain
Membre d'honneur


Masculin Nombre de messages : 10536
Age : 50
Localisation : Rohan/Tarn
Peuple(s) : Rohan
Personnage(s) : Eothain, Capitaine d'une Eored de l'Eastfold
Date d'inscription : 22/03/2006

MessageSujet: Re: [Archive 2006] Le Samain, ma vision des choses   Lun 4 Déc 2006 - 12:10

Je suis ravis de ce dialogue constructif ! Pour l'accident de Legolas, la blessure était anodine, mais aurait pu être serieuse ! Il faut savoir que c'est arrivé sur un combat de nuit à arme réelle et Legolas ne portait pas de casque, mais nous en avons tirés les leçons et il n'est plus question que qui qe ce soit participe à un combat "réel" sans toutes les protections necessaires !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aegalad



Masculin Nombre de messages : 3066
Age : 27
Localisation : Paris
Peuple(s) : Ouestfoldien indépendantiste
Homme doudoune
Nain supportable
Hobbit champêtre
Personnage(s) : Grimbold
Argan
Mjoðvitnir
Flambard Fierpied
Date d'inscription : 25/03/2006

MessageSujet: Re: [Archive 2006] Le Samain, ma vision des choses   Mer 6 Déc 2006 - 0:53

Bon, eh bien voilà, je m’y prend tard, comme toujours, et il s’est dit beaucoup de choses, certaines très intéressantes, d’autres moins, certaines constructives, d’autres inutiles, bref tout ce qu’il faut pour faire un débat haletant. Que j’ai suivi avec plaisir. Et auquel je vais tenter à présent d’apporter ma contribution, qui vaudra ce qu’elle vaudra, c'est-à-dire sans doute peu de choses, mais bon.

Avant tout, je préviens qu’il y aura sans doute des redites : je crois ne rien apporter de miraculeux dans ce paragraphe, mais il a au moins le mérite (j’aime bien employé ce mot absolument hors de propos ^^) de clarifier mon opinion générale. Tout d’abord, je voudrai souligner que je n’avais, en venant, aucun a priori sur le GN ou la Reconstitution puisque c’est sur ce forum que je me suis familiarisé avec l’une tout en découvrant l’existence de l’autre. Aussi est-ce avec l’esprit vierge que j’ai pu comparé les approches différentes des GNistes (j’emploie le terme ici de manière tout à fait neutre, mais c’est pour éviter de répéter vos noms, Telperion, Feurb, et vos compagnes respectives) et des Reconstitueurs. Mon bilan ? Sommairement, cela donne ceci :


- Le soucis très présent de Thorongil concernant les Sources est, je pense, tout à fait justifié. Nous sommes là pour faire revivre Arda, et une certaine intransigeance est ici à appliquer : Tolkien ayant été très pointilleux dans la création de son univers, il parait logique de chercher à respecter ces détails qu’il s’est épuisé à élaborer. Sinon, il s’agit d’une simple inspiration, qui n’est pas l’objectif affiché par ce projet.

- Il en découle que je suis alors également en accord avec lui sur la crédibilité nécessaire des costumes et campements. Mais à ce propos, je n’ai pas de reproches à faire à nos elfes, leur base était vraiment fort bien faite.

- Cette crédibilité peut, ou plutôt doit, se généraliser aux personnages eux-mêmes en temps qu’êtres. Et c’est là que nous touchons au problème, à la divergence d’opinion. Pour les GNistes, il est ressorti, pour moi, que s’identifier à son personnage revenait à jouer un rôle, et à se placer alors dans une perspective théâtrale (ou, selon l’expression utilisée, « filmesque » puisqu’il s’agit de faire « comme si » des caméras nous environnaient). Eh bien, pour ma part, quand je vais au théâtre, ou au cinéma, c’est pour regarder, pas pour m’immerger dans un univers. (Et, par ailleurs, je ne supporte pas quand au théâtre les acteurs cherchent à rendre le spectateur également acteur de la pièce… fichues mises en scène modernes !) Aussi, quand je vois Feurb et Telperion mimer un combat (ce qui me parait le terme ici le plus adapté : les mouvements sont amplifiés, le tout est exagéré… afin non véritablement de donner une impression de réalisme, mais de convier une impression d’effort, de douleur, etc.), j’ai plus l’impression d’assister à une exhibition (là encore, ne pas prendre ce terme péjorativement) que de surprendre une scène d’Arda.

- Je rebondis sur l’exemple de ce combat pour donner une analyse, déjà donnée par d’autres en fait, du combat à armes latex : je ne dis pas qu’il soit impossible de réagir avec une arme latex entre les mains comme avec une vraie lame, mais je dis qu’il est très difficile d’avoir une même gestion du risque avec. Résultat : l’absence de crainte des combattants les poussent, et c’est naturel, bien que ce soit un défaut, à s’exposer bien davantage pour porter un coup. Et le combat perd de sa crédibilité, et par là de son charme. Au contraire, avec une vraie arme entre les mains, le combattant est (en principe…) beaucoup plus responsable, il tient à sa peau. Et à la peau du type d’en face aussi, mine de rien. Le combat sera peut-être plus maladroit, du fait du poids de l’arme, et de la moins bonne maniabilité qu’elle offre (encore que…), mais il ressemblera effectivement à un combat de gens mal entraînés ; qui devaient excéder considérablement en nombre les combattants entraînés à l’époque moyen-âgeuse et, par voie de conséquence, en Arda.

- D’où, le problème de la sécurité. Il y a toujours des fautes commises. La pire fut celle que je commis, à ma grande honte, lors de la première. Oui, nous avons eu un accident, et je fus responsable ; ceci dit, nous n’avons depuis jamais récidivés dans les mêmes conditions défavorables de sécurité : combat de nuit avec combattants seulement partiellement protégés. Au contraire, les combats qui excédèrent le qualificatif d’escarmouches furent organisés sous le principe du tournoi pour être certain que chacun fut convenablement équipé. Sur le tournoi en lui-même, je dirai que l’initiative fut bonne dans le sens où elle permit de vrais duels, avec des combattants de niveaux proches, et qu’elle offrit la possibilité de juger les plus inexpérimentés. Toutefois, cela sortait un peu à mon goût d’un soucis de réalisme « historique »… En faire en début ou en fin de Reconstitution est une bonne chose, mais je pense à éviter en plein milieu. Pour revenir à mon sujet, pour les escarmouches donc, la brièveté des affrontements, le simple heurt d’armées inégalement équipées (peu de protections chez les Haradrim) autour du Fort, n’ont pas conduits les participants à courir de gros risques je pense, et pourtant, le réalisme y était : pas vraiment de duels à mort, mais l’attaque surprise d’un camp, puis sa débâcle ou sa victoire suivant l’efficacité de son action. Quand j’ai poursuivi, ma cotte de mailles sur le dos, un fier (et léger, surtout ^^) Haradrim qui tentait de regagner l’abri du camp mordorien près de la rivière, j’ai eu ce même sentiment d’appartenance à une autre réalité que j’avais eu lors de plusieurs épisodes de la Première (entraînement au Rohan, attaque de nuit vraiment magique, même si elle ne fut pas sans anicroches…). Je pense qu’il y a tout à fait moyen de rester sécuritaire en ferrayant à l’acier, en retenant intelligemment ses coups, sans pour autant entraver le soucis du réalisme. Au contraire. Et le *ding* des lames n’y est pour (presque) rien.

- Bon. Revenons donc au nœud du problème que je n’ai fait que survoler plus haut : les approches différentes, l’une plutôt théâtrale (d’après l’analyse extérieure que j’en peux faire, mais qui n’est pas forcément juste, entendons-nous) et l’autre… dont je n’ai pas encore vraiment parlé. La démarche prônée par Thorongil et Altharien, entre autres (mais il faut bien citer quelqu’un hein, et puis, il faut bien avouer qu’ils ont peu ou prou cristallisé le conflit GN/Reconstitution), consiste donc à privilégier une façade extérieure visuelle qui induira un sentiment d’appartenance à elle-seule, sans qu’il soit besoin aucunement de se forcer à être son personnage (non, l’emploi de forcer n’est pas anodin, il n’est absolument pas naturel de penser comme penserait une créature d’Arda… d’abord, parce qu’on ne connaît pas assez ce monde (les sources sont par définition lacunaires) et ensuite parce qu’on connaît trop ce monde (quel niveau d’instruction des affaires du Monde peut-on espérer de la part d’hommes du peuple, fussent-ils chevaliers ?)). J’aurai tendance à pencher de leur côté, on l’aura compris. L’ennui toutefois, c’est que s’il n’y a pas à forcer le trait, il faut également éviter de le tracer trop fin : il est vrai que certaines discussions ont pu plus ou moins déraper ; notamment, et j’y ai participé, l’épisode Monty Python… cependant cela s’inscrivait dans une résurgence de souvenirs de la Première et, subséquemment, dans un partage amical qui fait se souvenir qu’une Reconstitution, du moins dans la définition que j’aurai tendance à vouloir lui appliquer, mais qui est toute personnelle, est avant tout une aventure humaine (les grands mots qui ressortent, je suis incorrigible), une expérience de cohabitation dans des conditions assez extraordinaires certes, mais qui renforce d’autant les liens qui se créent dans ce milieu favorable. Et, de fait, l’amitié qui a pu naître de nombre de ces rencontres (j’ai droit à de fréquentes discussions sur le mécène avec Simbelwyn, je reste rarement longtemps sans nouvelles d’Eorl, Thorongil ou Legolas, et j’ai eu plusieurs échanges épistolaires avec Galadriel et Gorbag...) laisse un souvenir tenace qui excède de loin le cadre des manifestations du Dragon Vert. En revanche, si j’ai pu réussir à plusieurs reprises à discuter avec toi Telperion (encore qu’assez vaguement, ton peu de présence entravant ces tentatives), assez amicalement d’ailleurs, je n’ai pas pu échanger un seul mot avec tes trois compagnons. Et, ce qui peut-être est pire, je n’ai même pas su quels noms pouvaient bien porter vos compagnes respectives, à Feurb et à toi (aujourd’hui je sais celui d’Héléna… grâce à ce post). On dira ce qu’on voudra, cela gêne le dialogue et la compréhension mutuelle.

- Je parlais, je crois, des dérives… Il y eut donc les épisodes des repas. Mais, comme il a été dit, les repas, c’est la Paix d’Eru, le partage, l’amitié, et la mise au point des questions d’intendance. Et, paraît-il, la restauration. Il y eut les épisodes hors des repas. Je suis loin de cautionner ces pauses, l’histoire de Matrix (dont je n’avais pas eu vent là-bas, le seul moment où j’ai été devant l’ordinateur d’Eorl, c’était quand je faisais ma valise et que les films du tournoi passaient à la télé…) est, je pense, tout à fait condamnable sur le principe. Pour ce qui est de dormir à l’intérieur, je pense que c’est à éviter, mais comme notre Capitaine l’a fait remarqué il y a les questions d’intendance. A propos de couchage, tiens (histoire de changer de sujet à nouveau), comment « fameux délire » Grimbold-l’-Indépendantiste-fait-sa-Révolution est-il vraiment perçu, voilà qui me trouble. Est-ce que je fais trouble-fête intégral, est-ce que je massacre tout ce que Tolkien a pu laisser entendre concernant le Rohan ? Ou est-ce perçu comme une activité, certes assez excentrique, mais qui recadre mon « personnage » dans une réalité (recrée de toutes pièces, donc qui ne mérite guère cette qualification) d’Arda qui m’est propre ? Pour ma part, quand je vais « traiter » avec le Mordor et que j’y monte ma garde au chaud, quand je fais allusion à toutes ces inventions qu’Eorl m’attribue, quand je tente de corrompre les autres Rohirrim, je le fais certes sur un registre particulier, loin d’être typiquement tolkienneux, mais qui cependant se réfère à tout bout de champ aux maigres connaissances sur la terre du Milieu qui me reviennent en ces moments-ci, et je m’identifie paradoxalement aux intérêts schizophréniques de ce pauvre Gimbold (non, ne lançons pas un débat sur la schizophrénie, s’il vous plait). Néanmoins, je comprendrai fort bien que cela puisse choquer, déstabiliser l’immersion des autres. Toutes les critiques qui m’ont été faites l’ont été sur le ton de la rigolade, mais au fond, je m’interroge.

- Un dernier point que je voudrais souligner, qui me parait très important, et qui lui, pour changer, n’a pas été débattu auparavant, si j’ai bonne mémoire. Il s’agit de l’imagination. Sans doute le point qui, pour moi, a occasionné le plus grand clivage avec les GNistes (avec, il est vrai, le caractère mercantile de la participation de Feurb, sur lequel je refuse de m’étendre ici). En effet, il me fut fait reproche de ne pas avoir d’imagination. Parce que, sans doute, mon imagination diffère de la tienne Telperion, mais tout de même, c’est blessant. Très blessant, même. Ton approche de l’imagination, mais corrige-moi si je me trompe, consiste à lier les bribes de savoir que l’on peut avoir du monde d’Arda (je dis bribes, parce que l’on en est tous là… Tolkien lui-même, à n’en pas douter) pour tenter de justifier tout ce qui, autrement, peut troubler notre immersion. Tout petit détail qui cloche doit pouvoir instantanément être expliqué rationnellement. Tout semblant d’action doit pouvoir s’inscrire dans une justification spatio-temporelle. L’imagination est alors réduite de l’évasion à une rationalisation qui peut s’expliquer comme suit : l’identification du personnage est intimement dépendante d’un contexte reconstruit et structuré intérieurement par la personne humaine. C'est-à-dire que l’imagination prend son sens (que l’on pourra dire premier) de fabrication d’image, construction d’un décor mental, en d’autres termes théâtre intérieur. Encore cette notion de théâtre, tiens. Ce n’était pas voulu. Ce qui m’a assez éclairé sur notre différence de perception, Telperion, c’est quand tu m’as demandé si pour moi, quand je lisais le Seigneur des Anneaux, c’étaient des mots que je voyais. Enfin, disons plutôt que tu l’as affirmé, et que tu avais tout à fait raison. Toi, apparemment, quand tu lis un livre, tu vois des images. Moi au contraire, je m’attache à rêver sur les mots, à m’intéresser non à la forme que prend le paysage que Tolkien me dépeint, mais à la forme que prend la phrase de Tolkien, à sa poésie, à son harmonie. Mon imagination est faite de mots, non d’images, de mots qui dansent, qui s’assemblent, se combinent et se recombinent sans cesse, et font exister ce qui n’est pas. Après tout, l’utopie ne peut jamais être qu’un récit, un écrit (ou un texte oral, mais peu importe, la nature reste la même). Je passe une bonne partie de mon temps libre (rare) à tenter de mettre sur pied un univers inventé, un projet à la Tolkien entamé il y a des années, et que j ne compte pas avoir fini à l’heure de ma mort. Il me semble, à mon humble avis, qu’il faut un minimum d’imagination tout de même pour s’amuser à faire ça. Eh bien, de cet univers, je n’ai pas la moindre image en tête (si ce ne sont les cartes…) et pourtant, quand je me plonge dans l’élaboration de ce monde, j’en sais bien des ficelles, et je goûte un assez grand plaisir à cette immersion, totalement factice par définition, pour me dire que ce doit être par le biais d’une certaine imagination. Bref. Dis moi si nos opinions divergent vraiment ainsi, ou si je me fais des idées, mais pour ma part c’est là la principale source d’incompréhension.

- Que dire de plus ? On va vraiment croire que je t’en veux Telperion, mais je te rassure pas du tout, toutefois quand tu demandes à la ronde si le Legolas du film est choquant, je réponds oui. Pour moi, les elfes ne valent en rien mieux que les hommes, ou plutôt sont pires. S’ils sont dit plus sages, relativement à la durée de leur séjour en Arda, et au savoir et à la sagesse qu’ils en pourraient retirer, je réponds : pas sûr. Plus fort ? C’est loin d’être ce qui est dit dans le Silmarillion. C’est un fait, chez Tolkien, tout le monde est moche. C’est peut-être ça qui fait que ce livre nous touche autant, on peut s’y reconnaître.



Je pourrais en dire davantage sans doute, développer certains points, mais cela risquerait d’être redondant, vous devez déjà être fatigués de me lire, et moi d’écrire, alors je vais conclure ici, prêt à répondre à toute remarque.
Je ne pense pas avoir été blessant, si c’est le cas, je m’en excuse.


Grimbold, pour vous servir

_________________
Leóhtre ic eom micle ðonne ðes lytla wyrm.
C.R.A.W.L. : Comité Révolutionnaire Armé pour la Libération du Westfold. Rejoignez nos rangs !
*We are but older children, dear, who fret to find our bedtime near. *
Papillons, craignez les trois Cavaliers de l'Apocalypse : Newton, Darwin, Ellorien.
C.C.M.Q.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Archive 2006] Le Samain, ma vision des choses   Mer 6 Déc 2006 - 12:31

je mets juste un petit grain de sel dans la discussion, car malheureusement je n'est pu venir au rassemblement, par rapport au petit accident; a priori c'est presque inevitable dans chaque assoce, c'est arrivé dans la mienne au début, spectacle avec combat la nuit (beau car ca faisait des etincelles par moment!), combat de femme, et la probleme de courant sur la place du village, les lampadaire s'eteigne et PAFFF, sur la tete, le coup etait armé et pas paré comme il se devait!
Resultat: pas mal de sang, mais petite blessure en fait, oufff!

Et ca arrive chez tous le monde, alors depuis ce jour nous aussi, zero combat sans casque, protections avant bras, maille ou gambison, et gant en cuir (genre de soudeur au minimum).

Car malheureusement les gant genre de jardinier en cuir souple ne serve quasi a rien, exemple recent; alors vous allez pensez que nous y allons comme des boeufs alors que pas du tous, car c'est arrivé a un gars qui pratique depuis peu et qui y va tranquille, il y a 1 semaine, avec gant en grosse croute de cuir, 6 POINTS DE SUTURES, au petit doigt.

Ce sont malheureusement les risques de notre passions!

Et sinon pour revenir entre GN et reconstitution, niveau armes, je pense que l'arme de GN, ne permet en aucun cas les sensation d'une armes en acier!
Ayant déja travaillé sur des GN, en tant que Artisant, comme a Féodus ou Feurb travaille aussi, j'ai pu assister a de nombreuse bataille et autres combats, sans mentir ca ne m'attire pas trop, j'ai vu des as des as, contre qui je n'oserais meme pas m'aventurer, de peur de me prendre un baffe de latex, certain debite 10 coup en dix secondes (allez faire ca avec une vrais?).
Ils sautent dans tous les sens et n'ont pas peur de rentrez dans le lard!

Tandis-que en reconstit on y reflechis a deux fois, les protections quasi obligatoire diminue déja nos capacité, et étrangement la, avec des armes en métal je veus bien me battre contre n'importe qui!
Car je sais que la personne en face de moin sera forcement serieuse et attentive, car le niveau de sécurité n'est pas le meme!

Et étrangement, sur des GN comme Féodus, ou il y a genre 250 personnes, avec une majorité de valleureu combattant, des fois armés jusqu'au dents; avec un amis, on arrive pas en en convaicre de venir essayer dans notre assoce avec de vrais lame (émoussé bien sur), il doit y avoir sans mentir 2 ou 3%, de G-niste qui accepte, comme quoi ca na rien avoir!
Revenir en haut Aller en bas
Eorl-Eothain
Membre d'honneur


Masculin Nombre de messages : 10536
Age : 50
Localisation : Rohan/Tarn
Peuple(s) : Rohan
Personnage(s) : Eothain, Capitaine d'une Eored de l'Eastfold
Date d'inscription : 22/03/2006

MessageSujet: Re: [Archive 2006] Le Samain, ma vision des choses   Mer 6 Déc 2006 - 13:41

Oui, c'est assez curieux, mais les GN'istes sont tout autant allergique aux armes d'acier que nous le sommes au latex !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Archive 2006] Le Samain, ma vision des choses   Mer 6 Déc 2006 - 14:37

je suis entièrement d'accord avec Erik, je ne compte plus ems luxations et brisures de doigts, de toute sfaçons la reconstitution on ne le dira jamais assez: C'EST DANGEREUX!mais o combien excitant, comme beaucoup de choses dangereuses mdr! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Archive 2006] Le Samain, ma vision des choses   Mer 6 Déc 2006 - 23:42

Je suis Gniste ET je suis desole de vous decevoir mais je pratique le combat metal !

Arretter un peu la !

Deux fautes en un mot, c'est vrai que ça fait mal, quand même.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Archive 2006] Le Samain, ma vision des choses   Jeu 7 Déc 2006 - 1:29

Arrow Tu es donc dans les 2 ou 3% que j'estime, on a pas dit qu'il n'y en avait pas ou que ce n'était pas possible, et vu que tu pratique les deux, tu peus confirmer la grande difference de manipulation et de maitrise qu'il faut avoir, non???? Question
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Archive 2006] Le Samain, ma vision des choses   Aujourd'hui à 12:46

Revenir en haut Aller en bas
 

[Archive 2006] Le Samain, ma vision des choses

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Compagnie du Dragon Vert :: La Compagnie du Dragon Vert :: Manifestations-