[Archive 2006] Le Samain, ma vision des choses
La Compagnie du Dragon Vert

Le forum du 1er projet de reconstitution dans l'univers de J.R.R.Tolkien
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 [Archive 2006] Le Samain, ma vision des choses

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
Telperion



Masculin Nombre de messages : 42
Age : 29
Localisation : Mirkwood
Date d'inscription : 26/03/2006

MessageSujet: [Archive 2006] Le Samain, ma vision des choses   Ven 24 Nov 2006 - 21:16

Bien le bonjours a tous!


Je me décide enfin a venir poster un message que je prévois dès maintenant long....(ce pourquoi j'ai eu du mal a me motiver a venir le taper, sans parler du fait que je suis parti en Allemagne, près de la foret noir (quel hasard!), pendant 10 jours...)
J'imagine bien entendu que mon message lancera beaucoup de polémiques, mais elle seront nécessaire, je vous en assure.

Voila donc, j'ai donc suivi de loin ce qui c'était passé sur le forum, et j'ai vu les commentaires auxquels je m'attendais sur moi, Héléna, Feurb et sa compagne.
Car oui, effectivement, tous ne c'est pas passé au mieux pour nous.
Dans l'ensemble, nous avons était tout de même enchanté de ce séjour dépaysant qui s'est fini par une visite en costume de Carcassone, au milieu des touristes nippons  Wink . Nous n'avons été par contre quelque peu déçu de "la" reconstitution qui pour nous, il faut le dire, n'en avait que les airs.

La première chose que je soulignerais, c'est qu'il y a un majeur problème d'objectif de la reconstitution, ce qui était la dernière chose à laquel je m'attende.

Tout en considérant que le 1er jour était un jour de préparation, ce qui était tres utile et ce pourquoi je n'ai rien a redire la dessus, nous avons trouvé que l'ambiance n'était pas celle attendue du tout. Certes, nous sommes beaucoup de débutant, mais ce qui choque le plus, c'est que meme des gens qui s'était présentés en tant que reconstitutionneur, confirmé, comme par exemple Thorongil et Altharien n'ont pas était allerté de cette ambiance que je qualifierais d'ambiance GN de base.
Quand je parle d'ambiance, je parle bien évidement du coté "jeu d'acteur", c'est a dire: a partir du vendredi matin, nous aurions tous sans exeption du "être" en terre du milieu, ce qui n'était absolument pas le cas.
Le but d'une reconstitution n'est pas, d'après Thorongil et Altharien, de "s'y croire". Ce qui, par contre, est le but de Eorl, notamment dans ses nombreuses reconstitutions Napoléoniennes.

En effet, ces 2 personnes m'ont dit qu'avant tous, c'était le coté matériel qui primait et que tant qu'il n'y avait pas un coté materiel purement sourcé, ils ne voyaient pas l'intérêt de faire du jeu d'acteur.
Bien sûre, le coté visuel est une chose absolument très importante, je suis  le premier a le dire, mais en rien au point de ne pas "jouer son rôle en terre du milieu".

Le fait de vous avoir, vous 2, grands connaisseurs du monde de Tolkien est un atout immense, je ne le répéterais jamais assez, nous avons besoin de personne comme vous pour tout ce qui est théorique: scénario, vérification si le matériel est sourcé, etc....
Mais par contre, je suis absolument contre la "source attitude", c'est un principe qui raviera les plus fanatiques tel que moi, mais qui démotivera ceux qui vienne par passion 1ere a Tolkien et qui sont venu passer un super moment, avant tout.
Tolkien n'avait-il pas commencé a écrire certain de ses livres dans l'unique but d'amuser et de faire passer un bon moment a ses enfants?

Si nous étions tous des professionnels, nous pourrions adopter cette source attitude qui ne ferais que grandir notre projet, mais la, dans le cas de notre compagnie, nous sommes beaucoup trop de débutant et le but est donc d'améliorer nos statuts. Ainsi, nous sommes encore très jeune et nous voulons déjà du 100% sourcé???, n'est-ce pas le meilleur moyen de rebuter un simple inscrit du forum a passer a l'acte en s'équipant et en venant participer a la prochaine???

Un exemple: un débutant n'a pas trouvé de chaussure parfaitement "histo", mais il a fait l'immense effort de camoufler ses simples chaussures de ville avec des guêtres ou autre. Faut-il, comme il a été fait au Samain, lui foncer dedans et annoncer devant tout le monde que ses chaussures ne sont pas histo et de lancer a partir de la une mini polémique au lieu de jouer son propre jeu d'acteur??? N'est-il pas préférable de laisser ainsi pendant toute la reconstitution, et de lui dire, apres celle-ci, qu'il faudrait qu'il pense a trouver quelque chose de mieux pour la prochaine? c'est pas comme ça qu'un débutant s'améliore?
Cet exemple a été fait beaucoup de fois au Samain, a propos d'une multitude de chose.

Alors, la théorie, c'est bien, mais la pratique, c'est bien mieux.

Je tiens a expliquer beaucoup du message de Thorongil qui a laissé entendre que nous 4, soit-disant GNistes (que nous sommes bien entendu par la pratique mais en rien par la mentalité), étions des fouteur de m....

je vais donc éclaircir beaucoup de choses dites par Thorongil:

Citation :
nousa avons pu discuter et sentir la différence non négligeable d’approche de l’ordre des priorités pour le costume, l’immersion dans l’univers et le jeu plus ou moins théâtral. Chaque point de vue se respecte, a ses avantages et ses torts : cela va de soi.
Ce qui, à mon sens imparfait, était moins évident, c’est l’attitude dont les GNistes présents ont honoré les autres. Dans l’optique du scénario et du jeu (j’entends : jeu d’acteur) comme priorité, les GNistes ont tenu à jouer leur rôle en installant leur camp séparé –aucun problème. En revanche, déçus par l’absence de roleplay dont nous faisions montre, ils ne nous ont charmés par leur présence que pour les repas, quand ils y assistaient.

Pour ce qui est des armes, je ne relance pas le débat, chacun des "camps" ayant leurs avantages et inconvénients.

Nous avons, nous en tant que Rodeur, installé notre campement dans un petit cercle d'arbre, ce qui est plutot logique vis a vis des conditions moins difficile dans ce microclimat de foret.
nous n'avons donc, en rien fait "bande a part", nous étions a 100% ouvert au montage d'un 3eme abris pour d'autre rôdeur.
Je ne vous veut pas de mal, Thorongil et Altharien, mais c'est bien vous qui avez monté votre tente sur un terrain en pente?, sans rien sur le sol pour isoler? (comme par exemple des peaux de vache que nous avions mis dans le notre), et pour finalement etre allé dormir dans la douillette maison d'Eorl?  Neutral

Alors, encore une fois je vous le dit: vos connaissances sont importantes et nous en avons besoin, mais avant de nous faire passer pour des gros personnels qui n'ont pas voulu se mélangé, parlez en connaissance de cause, et appliquez vous même vos théories avant même de les avoirs dites.


Ce n'est pas mes habitudes de me vanter mais au vu de ce qui a été dit sur nous, je me vois obligé de souligner ce détail:
Notre campement, pour ceux que ça intéresse, n'a, nous pensons, pas eu d'égal en matière de crédibilité et de "vie interne".
J'ai quelques photos que Tinwë m'a fait parvenir, malheureusement, nous avions déja démonté les tentures de nos abris, pour raison de manque de couverture, on ne voit donc que l'armature des abris initialement construit.
nous avions construit ces abris car nous étions sensé etre arrivé du Rhovanion, et sensé rester là quelques semaines:

   


Ensuite, pour ce qui est des repas, nous sommes venu nous atabler avec vous a chaque début, mais n'ayant pas trop l'habitude d'entendre parler de fait moderne en pleine reconstitution ou GN, nous avons plutot décidé d'aller autour du feu, entre nous et ceux qui voulais plus "s'y croire".
et oui! encore ce fameux "s'y croire", beaucoup on beau critiquer le GN, mais en attendant, en GN, a l'interieur meme de notre camp et pendant les repas, nous arrivons a nous immerger totalement dans la peau du personnage que l'on interprete, ce que nous n'avons pas réussit a faire au samain, car toutes les conversations renvoyaient soit a des faits réels (j'ai pas revé, j'ai bien entendu une sorte de pseudo-délire a propos d'un jeu de mot avec "chirac" ou autre), a Tolkien lui meme, ou a des sources. Désolé, mais ce n'est en rien le climat propice a une immersion dans son personnage.

Plusieurs fois, on m'a posé des questions ou j'ai essayé de répondre en tant que "Telperion, elfe de Mirkwood", et non pas en tant que "Mathieu, venu a une reconstitution", et a chaque fois (ce qui m'a été aussi dit par Feurb qui a tenté la meme chose que moi), on m'a pas pris pour Telperion, mais bien pour le simple mathieu que je voulais ne pas etre ces 4 jours. vous saisissez?
par exemple, je me souviens d'un petit dialogue qui a été quasi le meme avec 2 personnes:
"Hé!, Telperion, comment tu l'as fait ton hypocras?
-hola!, je n'ai pas fait moi meme cet hypocras, mon roi Thranduil fait remonter le vin depuis les régions vinicole du Dorwinion, et nous l'épiçons et l'assaisonons nous meme, dans les caves du palais"

et a ce moment, la réponse qui casse absolument toute ma petite interpretation:

"non, non, plus serieusement,  t'a pris ou la recette??"

Je me souviens bien de ce "plus serieusement" qui m'a absolument coupé dans mon élan.
Bref, voila donc pourquoi nous avons préferé aller au coin du feu, et se raconter les evenements la date dites, 3018, dont nous avions connaissance. et cela aurais tellement était plus interressant si tout le monde avait voulu "s'y croire" et avait lancé, a plusieurs, une conversation "nous sommes en terre du milieu"
humm....j'espere me faire comprendre.


voila tout, pour revenir sur ce que j'ai dit au debut: pour moi, cette rencontre, n'a pas a etre qualifié de "reconstitution", mais plutot, de " rdv costumé entre passionnés de Tolkien", et le fait qu'il n'y ait pas de scénario n'est absolument pas la cause, car, meme sans scénario, rien qu'en jouant le jeu de notre personnage, il peut y avoir une vie de camps et des tablés atteignant un réalisme excelent!! d'autant qu'il y avait vraiment tout pour que ce soit crédible, la grande table, les grosse marmitte, la boustifaille vraiment super, les accesoire sur la table excelent, tout etait bien a ce niveau! et c'est pour ça que je n'arrive pas a comprendre pourquoi on doit faire primer le materiel avant le jeux d'acteur.
il y a surement de quoi ameliorer le materiel, mais a quoi ça sert?
la forme y est, mais pas le fond, alors quel est reelement votre but en reconstitution?
voila pourquoi on nous a pris pour des gens qui ont fouttus l'ambiance en l'air. oui, nous avons essayer de faire changer l'ambiance:la faire approcher d'une ambiance ou l'on "s"y croit", c'est a dire, la seul chose qu'il manquait.
Feurb a donné un exemple super: "pour que ça ressemble a de la reconstitution, il faut qu'a n'importe quel moment, si l'on filme, on ait la meme impression de crédibilité que dans n'importe quel film"

oufff, je me tais enfin, dites moi ce que vous en pensez, j'attend vos réaction et surtout, j'attend votre but de faire de la reconstitution.

Merci d'avoir lu jusqu'ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/mathieurossi
Baranor



Masculin Nombre de messages : 3234
Age : 27
Localisation : Paris
Peuple(s) : Gondor
Date d'inscription : 23/03/2006

MessageSujet: Re: [Archive 2006] Le Samain, ma vision des choses   Ven 24 Nov 2006 - 21:41

C'est intéressant comme message. Je réponds tout à l'heure en éditant celui-ci.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jari
Administrateur


Masculin Nombre de messages : 3229
Age : 46
Localisation : More than ever in the Timeless Halls
Peuple(s) : Nains (Erebor)
Personnage(s) : Jari
Date d'inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Re: [Archive 2006] Le Samain, ma vision des choses   Ven 24 Nov 2006 - 22:13

Hum, pour ma part je suis arrivé assez tard, donc je ne peux pas juger ce qu'il s'est passé durant les deux trois premiers jours. Mais j'ai quand même deux ou trois remarques à faire.

Tout d'abord, tu dis, Telperion, qu'il faut s'immerger dans le personnage. Soit. Personnellement je sais que je ne pourrai m'immerger dans le rôle d'un Nain que quand j'aurai suffisamment d'éléments sur le quotidien de ce peuple. En plus, suivant d'où viennent les Nains, les choses peuvent être différentes. Donc pas question de faire n'importe quoi.
Ensuite, parlons donc de Mirkwood. Je ne sais pas tout de leur quotidien, mais j'imagine mal les Elfes de Mirkwood cachés toute la journée dans leur palais. Or, moi, même si je n'ai été présent que deux jours, je n'en ai vu aucun se promener, sauf de temps en temps pour venir chercher un peu de nourriture.
On aurait pu pousser ta logique jusqu'au bout et organiser une attaque surprise du Mordor sur Mirkwood. Comment auriez-vous réagi ? Une attaque surprise, par définition, n'étant pas prévue, y compris dans un scénario....et c'est là que le bât blesse ! Aurait-on assisté à un combat latex / métal ? Ou aurait-on eu des Elfes s'indignant que cela n'était pas prévu ?
Reconstituer un univers c'est aussi ça, il me semble, c'est tout prendre en compte, y compris l'imprévisible de la vie..et de la guerre.
Comme tu le dis, nous sommes encore jeunes, et c'est pour ça aussi qu'il nous faut discuter de tout ça, y compris à certains moments pendant la reconstitution. Le fameux "sourçage".

Ensuite tu parlais de "filmer" de telle sorte que cela paraisse vrai. Soit encore. J'ai assisté (et participé) à des combats à l'arme latex, et laisse moi te dire qu'on n'y croit pas une seule seconde, tant on se contrefiche de recevoir des coups, et donc on ne combat pas de manière réaliste, du moins pas comme si on avait une vraie arme en face (je ne dis pas non plus qu'il faut combattre comme des sauvages avec des armes tranchantes).

Parlons enfin de Tolkien, puisque tu l'évoquais : oui, il a commencé à écrire des contes pour ses enfants, comme Roverandom, et même Bilbo. mais il a aussi passé des décennies à constituer sa mythologie, faisant et défaisant, reprenant, corrigeant etc... Le Quenta Silmarillion a commencé en 1930, et ne s'est jamais achevé avant sa mort. Et cet univers là était très sérieux, et il voulait le rendre le plus crédible possible. Le moindre des hommages que nous puissions lui rendre, c'est de nous informer au maximum sur ces fameuses "sources", afin de pouvoir lui être le plus fidèle possible, y compris donc dans le "role-play". Est-ce le cas ? la question est posée.

_________________
CB PopulusQue Dragonus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Telperion



Masculin Nombre de messages : 42
Age : 29
Localisation : Mirkwood
Date d'inscription : 26/03/2006

MessageSujet: Re: [Archive 2006] Le Samain, ma vision des choses   Ven 24 Nov 2006 - 22:26

Salut a toi, chere nain,
effectivement, le jour ou tu est arrivé, nous etions bien moins présent qu'au debut, démotivé de faire du jeux d'acteur dans un monde inadapté.
et pour les arme latex, on y crois pas si ce n'est pas bien manié, absolument!!! ce pourquoi Feurb et moi, nous nous sommes permis d'essayer de vous donner des pistes pour "manier crédible".
mais les armes sont une autre chose, ce n'est pas ça qui me tiens a coeur.
sur ce, je vais grailler a plein ventre.

sinon, dommage qu'on a pas pu plus parler, nain!
j'aurais vraiment voulu montrer mon animausité que j'ai envers ta race Very Happy Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/mathieurossi
Eorl-Eothain
Membre d'honneur


Masculin Nombre de messages : 10536
Age : 50
Localisation : Rohan/Tarn
Peuple(s) : Rohan
Personnage(s) : Eothain, Capitaine d'une Eored de l'Eastfold
Date d'inscription : 22/03/2006

MessageSujet: Re: [Archive 2006] Le Samain, ma vision des choses   Ven 24 Nov 2006 - 22:58

Avant de faire du jeu d'acteur, il me semble indispensable de faire connaissance et on ne peut le faire en faisant bande à part, en ne participant qu'au montage de son propre camp (qui était fort beau je te l'accorde) ou en envoyant se faire voir un gars de la Compagnie parce qu'il tient le rôle d'un ennemie.
Ce projet en est à son début et l'on ne peut créer la terre du Milieu d'un seul coup de baguette magique ! L'immersion que nous recherchons nécessite certaines conditions et avant tout, de la sympathie envers tous les participants !
Nous n'étions pas dans un GN de 500 personnes, mais dans un entrainement de reconstitution avec une trentaine de convives et je crois que de là vient le malentendu !
J'ajouterais que c'est un projet collectif et qu'il se construit au fur et à mesure de nos rencontres, ce qui ne peut se faire qu'avec la coopération de tous !
Pour ce qui est du "jeu d'acteur", j'ai parfois l'impression que les GN istes reconstituent plus la vision cinéma de l'Histoire !
Par exemple, essayer de bredouiller un pseudo vieux Français ne m'aidera pas à m'immerger dans un univers médiéval, mais plutôt dans l'univers burlesque des Visiteurs !
Les combats latex ne sont absolument pas réalistes, pour ce que j'ai pu en juger, tout simplement à cause de l'arme, de son poids etc.
J'ai eu le tort de vouloir faire trop de choses sur cette sortie qui aurait dut rester un Camp purement d'entrainement pour cette fois encore, tant que tout le monde n'a pas la matériel nécessaire !
Ce qui m'a déçu Telpe, c'est votre manque de bonne volonté, par exemple, quand nous avons fait l'attaque de nuit et que nous vous appelions à l'aide, vous n'êtes pas venus et c'était pourtant une tentative de vous impliquer avec nous et d'aller dans votre direction !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Simbelwyn



Féminin Nombre de messages : 1954
Age : 26
Localisation : Edoras, Rohan ( en fait, Pau, France, on a le droit de rêver ...)
Peuple(s) : Rohan
Personnage(s) : Simbelwyn
Date d'inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Re: [Archive 2006] Le Samain, ma vision des choses   Ven 24 Nov 2006 - 23:03

Telperion a écrit:
Salut a toi, chere nain,

Ma foi, j' ignorais que " Nain" était féminin... tongue

Plus sérieusement... Pour moi la reconstitution, c'est le prolongement, dans un cadre plus "réaliste" de mon sentiment quotidien : je suis Simbelwyn, même chez moi, même à l' école ( Snaga pourra confirmer Laughing ) et pas seulement en reconstitution. Je suis elle, et elle est moi ^^ . Donc pas besoin de role play, je ne m'immerge pas, je SUIS elle.

La reconstitution m'aide surtout à partager cela avec d'autres, et à me sentir enfin en Arda, dans un cadre Tolkiennien sourcé ! Very Happy

Tolkien est le créateur d' Arda, je trouve normal de chercher à s' approcher le plus possible de ses descriptions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Telperion



Masculin Nombre de messages : 42
Age : 29
Localisation : Mirkwood
Date d'inscription : 26/03/2006

MessageSujet: Re: [Archive 2006] Le Samain, ma vision des choses   Ven 24 Nov 2006 - 23:55

Quand je dit "m'immerger", ce n'est que pour aborder la chose progressivement et non pas dire, "vous devez y croire, vous n'etes plus dans votre vrai peau".
Et puis, pour tout dire, je ne t'ai, a aucun moment senti que tu étais Simbelwyn, désolé. Les discussions de tout et n'importe quoi a table, tu en faisait largement partit, alors, si c'est ainsi que vous concevez vos rohirim, vous devriez vérifier vos source, mais je ne pense pas qu'il ait des délires du genre "on va vous prendre votre fort, les gondoriens".

Ensuite, priere de ne plus nous appeller les Gnistes, car, nous n'avons absolument pas la mentalité Gniste, bien au contraire.
Aussi, j'avais pris l'exemple du parler un peu medieval, mais c'etait qu'un exemple, j'imagine bien que personne n'est apte a en improviser un qui tienne la route, je suis d'accord.


Citation :
ou en envoyant se faire voir un gars de la Compagnie parce qu'il tient le rôle d'un ennemie.

La je ne vois absolument pas, je n'ai accueilli que l'uruk a qui j'ai soigneusement collé ses oreilles avec ma colle sont je lui avais parlé précédement.



Citation :
Nous n'étions pas dans un GN de 500 personnes, mais dans un entrainement de reconstitution avec une trentaine de convives et je crois que de là vient le malentendu !

Non, non, je peux vous assurer que les GN de 500, on crache dessus de part le coté "jeu" qui ressort a 100%. A 30, en étant chacun "dans" notre personnage, on a bien plus le sentiment d'etre dans un autre monde qu'a 500 "joueur" (joueur dans le sens "jeu")

Nous ne sommes pas venu a la seconde attaque de nuit, c'est vrai que nous aurions pu faire un effort, mais en fait, en nous demandant de venir, la tout de suite en tant que Telperion, Elaura, Kaltan et sa compagne, alors que nous étions pas du tout immergé dedans a cause des fait précedent de la journé, étant une démotivation énorme. Je suis tout de meme désolé de ne pas etre venu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/mathieurossi
Jari
Administrateur


Masculin Nombre de messages : 3229
Age : 46
Localisation : More than ever in the Timeless Halls
Peuple(s) : Nains (Erebor)
Personnage(s) : Jari
Date d'inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Re: [Archive 2006] Le Samain, ma vision des choses   Sam 25 Nov 2006 - 0:28

Telperion a écrit:
Et puis, pour tout dire, je ne t'ai, a aucun moment senti que tu étais Simbelwyn, désolé. Les discussions de tout et n'importe quoi a table, tu en faisait largement partit, alors, si c'est ainsi que vous concevez vos rohirim, vous devriez vérifier vos source, mais je ne pense pas qu'il ait des délires du genre "on va vous prendre votre fort, les gondoriens".
Ahem, bon. Calmons-nous. Quand Simbe dit ce qu'elle dit, elle sait de quoi elle parle, et je dois dire que moi aussi. Tu dois comprendre qu'elle est plus qu'immergée dans le monde de Tolkien. Je peux le confirmer, et je pense qu'en lisant ton message elle sera sans doute très blessée, car c'est essentiel pour elle.

Pour le reste et pour tout dire je pense que les guerriers devaient parfois échanger des paroles de ce type. N'oublions pas non plus que les habitants, tant du Gondor que du Rohan, restent des êtres humains, et échangent parfois des paroles moins littéraires que ce qui est retranscrit dans les livres. Tout n'est pas du tonneau : bonsoir gente Dame, tant de beauté en vous me rend nostalgique des merveilles de Valinor.

_________________
CB PopulusQue Dragonus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Simbelwyn



Féminin Nombre de messages : 1954
Age : 26
Localisation : Edoras, Rohan ( en fait, Pau, France, on a le droit de rêver ...)
Peuple(s) : Rohan
Personnage(s) : Simbelwyn
Date d'inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Re: [Archive 2006] Le Samain, ma vision des choses   Sam 25 Nov 2006 - 0:44

Telperion, je trouve ton commentaire à mon adresse mesquin, injustifié, et blessant. J'attends des excuses.

Je voudrais savoir comment tu peux juger de mon perso et ma façon d'être dans la peau d'une Rohir, sans m'avoir adressé la parole UNE SEULE FOIS de la reconstit, ni avoir cherché à me connaître et à me découvrir plus avant qu'à table. Si tu juges seulement sur ce moment alors c'est que tu n'as vraiment pas cherché à voir plus loin, et d'ailleurs je n'ai pas souvenir de t'avoir vu visiter le camp du Rohan ou participer aux combats avec nous.


Dernière édition par le Sam 25 Nov 2006 - 0:55, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jari
Administrateur


Masculin Nombre de messages : 3229
Age : 46
Localisation : More than ever in the Timeless Halls
Peuple(s) : Nains (Erebor)
Personnage(s) : Jari
Date d'inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Re: [Archive 2006] Le Samain, ma vision des choses   Sam 25 Nov 2006 - 0:53

C'est fatigant d'avoir toujours raison... study
Je l'avais prévue cette réaction, Telpe.

_________________
CB PopulusQue Dragonus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baranor



Masculin Nombre de messages : 3234
Age : 27
Localisation : Paris
Peuple(s) : Gondor
Date d'inscription : 23/03/2006

MessageSujet: Re: [Archive 2006] Le Samain, ma vision des choses   Sam 25 Nov 2006 - 2:40

Bon je vais tenter d’être synthétique… c'est vrai que ça fait du volume, et je risque de répéter du monde mais je vais essayer de ne pas trop me disperser.

Donc. L’objectif de la reconstitution. Je lis des trucs comme quoi notre petite société n’avait que l’air d’une reconstitution, une ambiance de GN de base, et le reste. Bon… j’avoue que je ne comprends pas sur quoi ça se base. Une reconstitution vise, quoi que le nom ne soit pas lumineux, à reconstituer quelque chose, c'est-à-dire à le reproduire. Dans cette optique, je crois qu’il est entendu que ça passe d’abord par le matériel, et ensuite par le jeu. Mais je reviendrai au jeu parce que c'est un point qui me tient à cœur.

La source attitude. Vous pensez bien que c'est une attitude qui me charme et que je pense la défendre. Mais en fait, je ne crois pas en avoir besoin. Il me semble qu’il y a mépris sur la source attitude. Je ne crois pas être un fanatique écumant de bave en ce qui concerne la crédibilité historique. Je l’aime, bien entendu, mais je suis bien conscient qu’elle est pour beaucoup un objectif à long terme. Je ne crois pas non plus avoir été ressenti comme excessivement pesant et moralisateur à ce sujet. Ceci dit c'est peut-être le cas… il faudrait me dire. En revanche, même si c’était le cas, je crois que sur le fond je ne serais pas marginal. Je pense que la motivation que beaucoup de gens hormis moi ont montrée en ce qui est des sources, au lieu de rebuter ceux qui arrivent et ne sont pas encore bien équipés, a tendance à créer une sorte d’émulation qui les pousserait à suivre la tendance et à constituer un équipement sourcé et historiquement crédible. Si on pouvait avoir leur point de vue, ce serait vraiment intéressant.

Petit alinéa pour le passage qui m’était adressé : Mon but n’était pas de vous diaboliser ou quelque chose, mais j’ai nettement ressenti que votre présence plombait l’ambiance. Et je ne crois honnêtement pas être le seul. Ensuite, vous aviez sans doute vos raisons et ne faisiez, je crois, pas exprès. Je ne voulais pas faire de jugement d’intention.

Ensuite, votre démarche pour votre camp était tout à fait honnête, et je l’ai trouvée très bien. Justifié scénaristiquement, et compagnie. Ensuite, ce n’est pas la peine de foncer tête baissée. Le scénario, on l’a écrit, et j’en sais quelque chose, on l’a constitué, mais soyons honnêtes : tout le monde s’en est tapé. Au Conseil, on en a débattu, et rien à foutre. Rien à foutre tout du long. J’avoue que ça ne m’enchante pas, mais dans une telle situation, ce n’est pas la peine de snober le reste des participants sous prétexte de scénario (encore une fois, je parle de notre perception de votre attitude). Pour les mêmes raisons de recul par rapport au scénario, la plupart des gens n’ont pas joué réellement de rôle, et, pareillement, certains avons passé une nuit chez Eorl après avoir monté une tente de décoration (il n’a jamais été prévu de dormir dedans, puisqu’en théorie nous allions assaillir le fort pendant la nuit). D’ailleurs, au sujet de cette nuit là, je nous pardonne, tout fat que je puisse sonner, d’avoir passé trois heures chez Eorl à se réchauffer après une nuit passée à attacher des gens tortillards à des arbres et à lutter pendant deux heures et demie contre le froid dans un champ gelé, en essayant de dormir cachés.

Enfin, le jeu, et s’y croire. Sur le principe, on est d’accord. C’est quand même autre chose quand on s’identifie à son personnage et qu’on vit les choses de son point de vue. De l’immersion, quoi. En fait, ce genre de sentiment, je l’ai déjà trouvé au Dragon Vert à plusieurs reprises. Pendant l’attaque de nuit de la première, par exemple. Je suis sûr que chacun a des souvenirs comme ça. Quand c’est moments arrivent, c'est vraiment quelque chose, et le but est qu’ils soient de plus en plus fréquents, intenses et longs. Mais je n’aimerais pas que nous tombions dans l’excès. Je n’aspire pas à me curer les dents en roleplay, pour faire dans l’humour mesquin. Ce que je veux dire, c’est qu’il y a le risque de tomber dans le moins ou plus grotesque (notez l’effet emphatique de l’inversion). En effet, le jeu théâtral, s’il peut être un atout, peut être perçu comme un gros obstacle au fameux « s’y croire ». Je voudrais reprendre un ou deux exemples.
Je pense d’abord à celui du langage. Si un type arrive en parlant verlan, j’aurai probablement mal pour son personnage. Mais s’il arrive avec son soi-disant parler médiévalisant, avec les turpitudes que ça entraîne -et je pense en particulier aux tournures incorrectes, à l’anarchie des temps verbaux, et aux pitoyables négations en « point »- , j’aurai mal pour la langue de mes aïeux et je me crierai : « sordide guignol ! ». J’aimerais que l’on note mon insistance : si vous ne savez pas manier un langage archaïque, autant la fermer. Ceci n’est dirigé contre personne en particulier, mais vient seulement d’une constatation selon laquelle à peu près personne ne sait manier ce genre de langage.
Ensuite, j’aimerais revenir sur cette histoire d’attitude. Je note, Telperion, que –de façon tout à fait honnête intellectuellement- tu penses atteindre un certain degré de réalisme en combattant avec du latex et du roleplay. Du point de vue de quelqu’un qui a une petite expérience de l’arme en acier, c'est impensable. Je repense à ton duel avec Feurb. Combat à mort. C’était tout à fait visuel, aucun problème. Mais quand ta vie dépend d’un duel et que tu as un kilo et demi au bout du bras, tu ne prends pas de gardes qui te déséquilibrent, tu ne fais pas de grands moulinets fatigants, et tu n’es pas aussi téméraire. De sorte que, quand on est à votre place, on s’y croit, mais quand on a une notion un peu plus précise de la réalité qu’il s’agit de reproduire, on n’y croit pas pour ou clou. Désolé.
C'est tout le problème du « s’y croire ». Quand on ne connaît pas ce qu’on veut reproduire, on ne peut pas être crédible. Et si chacun s’y croit mais n’est pas crédible, je vois mal comment on peut s’y croire à plusieurs.
C'est une question de niveau d’exigence. Toi, tu vois une paire de chaussures de montagne camouflées, ça ne te choque pas. Moi si. Et quelqu’un qui verrait que le cordon de mon pantalon n’est pas en fibre naturelle, ça le choquerait. Ensuite, on n’est pas là pour dire : soyez full-sourcés ! jouez votre personnage ! Je pense que c’est l’émulation qui devrait fonctionner et motiver chacun à cultiver chaque aspect de sa reconstitution. Mais, du fait même du principe de reconstitution, il me semble que c'est d’abord un niveau décent d’exigence par rapport aux costumes qui doit être recherché, avant le jeu d’acteur. Surtout que, revenons-y une dernière fois, si c'est pour mal ou surjouer, ce n’est vraiment pas la peine.

Edit: Telperion, je note ce que tu as noté plus haut sur le parler médiéval. Je conserve quand même l'alinéa comme illustration.

_________________


Dernière édition par le Sam 25 Nov 2006 - 12:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Archive 2006] Le Samain, ma vision des choses   Sam 25 Nov 2006 - 12:17

Rhââââ, ça fait trois fois que ma réponse se fait boulotter par une fausse manip.

Bref, en succinct ça donne cela : Je n'étais pas là. J'avais (certainement comme eorl ou d'autres) pressenti ce problème. C'est la controverse classique "GN/recons". Faire une première recons avec 90% de novices en recons et des GNistes amenait forcément à cette dernière. La force cardinale du GN c'est l'imagination, celle de la recons c'est la rigueur. Les deux ne sont pas incompatibles mais il faut faire un effort pour accorder l'un à l'autre.

Tout dépend ce que, à terme, nous voulons produire; Il faut être clair à la base, les deux exercices n'ont pas la même exigence.

Je suis membre d'une association de GN, en l'occurrence la plus grosse du sud-ouest même si elle n'est pas la plus ancienne. J'ai été plus organisateur que joueur. Même en GN, des guètres sur des chaussures de ville peuvent ne pas passer, tout dépend des chaussures de ville. Ce n'est qu'un petit rien pour simplement illustrer que certains GNs sont plus exigents que d'autres. La première était nécessairement du callage et les autres à l'avenant et ce au fur et à mesure de la croissance de la Compagnie. Donc, puisque c'est une recons, l'équipement et l'esprit "GN" doivent se plier aux exigences de la recons tout comme un reconstitueur ne hurlera pas s'il participe à un GN avec des gens qui commettent des anachronismes (genre des Chassepot pour du napoléonien).

D'une façon générale, puisque nous sommes tous novices (même Eorl du fait du caractère inédit de cette recons), il nous faut rester humble. Personne n'a à donner de leçon aux autres en se posant en modèle sinon transmettre des exigences de la recons. Nous ne sommes pas au service de notre ego, nous sommes au service de Tolkien, de son rêve, et donc du nôtre.
Revenir en haut Aller en bas
Eorl-Eothain
Membre d'honneur


Masculin Nombre de messages : 10536
Age : 50
Localisation : Rohan/Tarn
Peuple(s) : Rohan
Personnage(s) : Eothain, Capitaine d'une Eored de l'Eastfold
Date d'inscription : 22/03/2006

MessageSujet: Re: [Archive 2006] Le Samain, ma vision des choses   Sam 25 Nov 2006 - 12:18

L'immersion dans le personnage et l'époque doit venir naturellement grâce à la qualité des tenues, des décors etc. Alors, comme le dit Thorongil, le moment vient ou l'on "s'y croit" vraiment ! Mais si l'on force les choses, que l'on se force à avoir des dialogues toujours "d'époque", bref, que l'on force le trait, alors, on tombe dans le "théâtre" et l'on perd, à mon sens, la crédibilité !
Plus nous avancerons en qualité, plus nous atteindrons cette immersion, mais il est tout à fait normal qu'elle ne soit pas totale tout le temps !
Pour ce qui est d'envoyer bouler un "ennemi", un Haradrim qui voulait faire connaissance c'est vu objecter qu'on ne lui parlait pas car il était dans l'autre camp, mais je ne crois pas qu'il s'agissait de toi Telpe !
Pour l'histoire du fort, ca ne fait pas de mal de se lacher de temps en temps et puis, il faut savoir qu'avant de devenir alliés, les Eotheod et les Gondoriens furent souvent en guerre les uns contre les autres !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Archive 2006] Le Samain, ma vision des choses   Sam 25 Nov 2006 - 12:20

Eorl : Gondor et Rohan ne se sont jamais battus. Cool
Revenir en haut Aller en bas
Eorl-Eothain
Membre d'honneur


Masculin Nombre de messages : 10536
Age : 50
Localisation : Rohan/Tarn
Peuple(s) : Rohan
Personnage(s) : Eothain, Capitaine d'une Eored de l'Eastfold
Date d'inscription : 22/03/2006

MessageSujet: Re: [Archive 2006] Le Samain, ma vision des choses   Sam 25 Nov 2006 - 12:21

Bravo Thorin, ta phrase devrait figurer au fronton de ce forum:
"Nous ne sommes pas au service de notre ego, nous sommes au service de Tolkien, de son rêve, et donc du nôtre."
Pour le reste, je n'ai pas parlé du Rohan, mais des Eotheod avant la bataille du Celebrant ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Archive 2006] Le Samain, ma vision des choses   Sam 25 Nov 2006 - 12:33

J'ai assez trainé mes savates sur des GNs peuplés de poseurs et vu des reconstitueurs boursouflés de satisfaction pour prôner l'humilité et la rigueur.

Notre envie de reconstituer vient de la qualité et de la cohérence de l'oeuvre du Professeur. A nous, par notre qualité de reconstitution, d'obtenir ce même résultat : Créer le rêve à partir de la justesse du trait, de la cohérence culturelle, de l'harmonie graphique.
Tolkien inventait des langues et un jour a expliqué que, lorsqu'il disait "Iluvatar" ou "Baruk Khazâd ! Khazâd ai-mênu !" (qu'à l'âge de Sym je gravais au compas sur les bureaux en bois de mon lycée pour faire résonner l'imaginaire dans cette cathédrale du conformisme), les gens comprenaient que ce n'était pas "flkbzobijsfjbnsfo lgbk,onjdfg,", une succession sans ordre ni logique de lettres mais quelque chose de plus profond, donc de troublant. Sans sacrifier l'imagination sur l'autel de la drosodomie, à nous de montrer que nous pouvons en sa mémoire faire une "flâtterie d'esclave" (Thor tu as 5 secondes pour me dire d'où vient cette expression !) par des moyens similaires.
Revenir en haut Aller en bas
Telperion



Masculin Nombre de messages : 42
Age : 29
Localisation : Mirkwood
Date d'inscription : 26/03/2006

MessageSujet: Re: [Archive 2006] Le Samain, ma vision des choses   Sam 25 Nov 2006 - 13:13

Mais bien entendu! cette phrase est une base. D'ailleur, tous le message de Thorin II oakenshield l'est.
Citation :
La force cardinale du GN c'est l'imagination, celle de la recons c'est la rigueur.
C'est juste, mais pas tout a fait dans mon sens, je rajouterais ceci:

La force cardinale du GN c'est l'imagination, celle de la recons c'est l'imagination en plus de la rigueur .

Car, d'apres certaine chose que vous dites, j'arrive a imaginer la reconstitution tel que vous la voulez: une forme parfaite, mais un fond qui n'accompagne pas du tout cette forme.

Pour symbelwyn, je tiens a lui rappeler que pour qu'il y ait conversation, il faut etre deux. Désolé, mais, dès le mercredi, tu as mal dissimuler le dédain que tu as a mon égard qui reprend exactement la vision que m'avais dit Eorl: les reconstitutionneurs se disent: "nous on est des vrais".
Comment veut tu juger mon point de vu, si tu ne t'y ouvre pas?
Alors evitez d'etre contre moi avant meme de me connaitre svp, car apres c'est quand meme evident que je me mette sur la défenssive. (comme par exemple, me reprendre pile a moi, sur une faute d'aurtographe alors que les nombreuses autres du forum ne vous gene pas)
Ce que j'ai dit sur toi est donc vrai pour ma vision, mais cela dit, effectivement, je n'aurais pas du me baser sur le peu que je connaissais de toi.

Pour ce qui est du langage, j'ai tout a fait compris ton résonnement Thorongil. Ton point de vu est, sur ce point, tres reconstitutionneur, mais le probleme, c'est que nous n'en sommes pas, pour la plupart. Il faut bien comprendre que si on veut que notre projet marche, il faut qu'il y ait un minimum de participant, et que les participants novices ne pourront pas, dès le début avoir tout de parfait, ce pourquoi, malgrès la source-attitude, il vous faut fermer les yeux sur certaines choses.
Pour ce qui est d'envoyer boulet un haradrim, non, désolé, ce n'est pas moi , ni Héléna.


Si on suit le résonement de Thorin II:
Citation :
nous sommes au service de Tolkien, de son rêve, et donc du nôtre.
, je pense que c'est donc notre imagination qui prime.

Je comprendrais tres bien que lors de St Ursanne, vous vouliez etre parfait niveau materiel, mais la ,nous etions entre nous, alors pourquoi ne pas "reconstituer", et donc s'y croire?
Comment voulez vous que votre personnage de la terre du milieu ait les bonne réaction a ce qui pourrait se passer sur arda, si ce personnage, n'est qu'un humain du XXIeme siecle caché dessous? Il faut "s'y croire", c'est la seul solution, et, pour s'y croire, il faut faire abstraction de ce qui peut clocher, en se disant bien que ces détails néfastes se résorberont de reconstit' en reconstit'.

Pour Thorongil: Un probleme se pose par rapport a ta "source attitude" (qui n'est a remetre en cause que pour cette chose), c'est ce sont parlait Thorin II: L'imagination!!
Imagine! Tu es en Terre du Milieu, en tant qu'humain, et qu'est ce que tu vois, la bas, au loin?, quelqu'un qui s'exerce a l'épée.
tu te rapproches, et tu es surppris par la maniabilité qu'il a de son arme, nottament, les nombreux moulinets qui ne semble pas trop le fatiguer.
Mais en se rapprochant encore un peu, tu remarques un détail, cette forme de feuille qu'ont ses oreilles. cela ne te trompe pas, c'est un elfe, et tu comprends tout de suite mieux l'impression que tu avait juste avant.

Voila, est ce que pour juger la maniabilité qu'un elfe a d'une arme, nous avons besoin de nous placer dans un formalisme d'escrime médieval?

Dans le Film de jackson, ça vous choque de voir Legolas décocher 3 fleches sen 5 secondes lors son arrivé depuis les bateaux des corsaires d'Umbar? moi désolé, mais non!, c'est un excelent archer de un, et de deux, c'est un elfe, un peuple décrit dans le silmarillion comme doué de toutes choses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/mathieurossi
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Archive 2006] Le Samain, ma vision des choses   Sam 25 Nov 2006 - 13:30

Ne repartons pas dans ces considérations raciales.

La seule base couplant l'imaginaire tolkiennien et la rigueur ce sont les livres, eux et eux seuls, et non l'imaginaire des tolkiendili. Veux-tu que je te dise ce que je pense de Legolas dans Lord of the Jacksring qui nous a été servi ? Et du rôle de Gimli ? Halte-là !

Pas grand-chose est dit des armes elfes, en tout cas pas leur forme bâtarde entre le katana et le cimeterre du film. J'ai en tête un certain "Beleg Main Lourde" qui n'était pas connu essentiellement pour sa souplesse. Donc il faut aussi savoir abdiquer ses fantasmes, dont celui des elfes surpuissants "doués en tout" (en tout cas pas en modestie pour commencer) ou des Nains tels que je me les représente (les elfes y sont moins reluisants que dans ton imaginaire je suppose) ou enfin du Rohan peuplé de femmes guerrières.

Les GNistes sont des personnes plus doués d'imagination que les reconstitueurs. Les reconstitueurs sont des êtres plus aptes à la rigueur. Ce que nous essayons de faire est exactement entre les deux. Une seule source : Le SDA en particulier et l'oeuvre de Tolkien en général. Aucune exégèse n'a à être associée.

La rigueur des reconstitueurs dans l'équipement+l'imagination des GNistes dans le déroulement=le plaisir de tous.
Revenir en haut Aller en bas
Eorl-Eothain
Membre d'honneur


Masculin Nombre de messages : 10536
Age : 50
Localisation : Rohan/Tarn
Peuple(s) : Rohan
Personnage(s) : Eothain, Capitaine d'une Eored de l'Eastfold
Date d'inscription : 22/03/2006

MessageSujet: Re: [Archive 2006] Le Samain, ma vision des choses   Sam 25 Nov 2006 - 13:57

Là se trouve la difference majeure entre toi et moi Telpe!:
Pour moi, c'est la forme qui va apporter le fond, pour toi c'est l'inverse !
Pour ma part, je ne peux me croire réellement en Terre du Milieu tant que l'environnement n'est pas là et que l'ensemble n'est pas crédible à mes yeux ! C'est peut être un manque d'imagination et, quand j'avais 8 ans, je pouvais me prendre pour un Chevalier avec une armure en carton et une épée en plastic, mais hélas, j'ai viellit et maintenant, mon imaginaire a besoin de plus de rigueur pour que je puisse m'y croire ! Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Archive 2006] Le Samain, ma vision des choses   Sam 25 Nov 2006 - 14:11

Notre expérience (car c'en est une) se nourrit des deux points de vue. Pour moi, tout remonte en même temps, encore faut-il avoir ledit temps : Le fond (Tolkien) appelle la forme (la recons/GN, bref l'avoir sous les yeux), qui rappelle le fond (la finesse de la construction professorale).
Revenir en haut Aller en bas
Jari
Administrateur


Masculin Nombre de messages : 3229
Age : 46
Localisation : More than ever in the Timeless Halls
Peuple(s) : Nains (Erebor)
Personnage(s) : Jari
Date d'inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Re: [Archive 2006] Le Samain, ma vision des choses   Sam 25 Nov 2006 - 14:16

Telperion a écrit:
Dans le Film de jackson, ça vous choque de voir Legolas décocher 3 fleches sen 5 secondes lors son arrivé depuis les bateaux des corsaires d'Umbar? moi désolé, mais non!, c'est un excelent archer de un, et de deux, c'est un elfe, un peuple décrit dans le silmarillion comme doué de toutes choses.
Moi oui ça me choque. Wink
Pourquoi ? parce que ça cristallise encore une fois ces clichés trop largement répandus sur les Elfes. Le pire c'est qu'une seule réplique de Legolas dans le SdA (le livre) en est à l'origine : quand il nargue un peu Boromir sur le Caradhras (passage où Legolas marche sur la neige sans s'enfoncer).
Je ne vois vraiment pas où il est dit que les Elfes décochent des flèches plus vite que leur ombre. D'autant que, si tu restes sur le film, regarde la "légèreté" de ceux de Lorien à la bataille du Gouffre de Helm : à côte de Legolas, on dirait des Goldoraks. Le Legolas du film n'est pas celui de Tolkien, je suis désolé.

_________________
CB PopulusQue Dragonus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eorl-Eothain
Membre d'honneur


Masculin Nombre de messages : 10536
Age : 50
Localisation : Rohan/Tarn
Peuple(s) : Rohan
Personnage(s) : Eothain, Capitaine d'une Eored de l'Eastfold
Date d'inscription : 22/03/2006

MessageSujet: Re: [Archive 2006] Le Samain, ma vision des choses   Sam 25 Nov 2006 - 16:04

Thorïn II Ecu-de-Chêne a écrit:
Eorl : Gondor et Rohan ne se sont jamais battus. Cool

Faramir:
"Mais les intendants furent plus sages et plus heureux. Car ils recrutèrent les forces de notre Peuple parmi les montagnards endurcis de l’Ered Nimrais. Et ils conclurent une trêve avec les fières gens du Nord qui nous avaient souvent attaqués, hommes d’une ardente vaillance, mais qui avaient avec nous une lointaine parenté, contrairement aux sauvages Orientaux ou aux cruels Haradrim."
Le SDA "Les deux tours" Chap V. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Archive 2006] Le Samain, ma vision des choses   Sam 25 Nov 2006 - 17:22

Les CLI sur l'histoire des peuples qui donneront le Rohan le contredit. tongue
Revenir en haut Aller en bas
Widfara



Féminin Nombre de messages : 857
Age : 26
Localisation : Dans les montagnes grises
Date d'inscription : 23/03/2006

MessageSujet: Re: [Archive 2006] Le Samain, ma vision des choses   Sam 25 Nov 2006 - 18:13

Je ne reprendrais que ce qui me parait le plus important
Telperion a écrit:


Mais par contre, je suis absolument contre la "source attitude", c'est un principe qui raviera les plus fanatiques tel que moi, mais qui démotivera ceux qui vienne par passion 1ere a Tolkien et qui sont venu passer un super moment, avant tout.
Tolkien n'avait-il pas commencé a écrire certain de ses livres dans l'unique but d'amuser et de faire passer un bon moment a ses enfants?

Si nous étions tous des professionnels, nous pourrions adopter cette source attitude qui ne ferais que grandir notre projet, mais la, dans le cas de notre compagnie, nous sommes beaucoup trop de débutant et le but est donc d'améliorer nos statuts. Ainsi, nous sommes encore très jeune et nous voulons déjà du 100% sourcé???, n'est-ce pas le meilleur moyen de rebuter un simple inscrit du forum a passer a l'acte en s'équipant et en venant participer a la prochaine???

Tolkien a écrit une véritable mythologie, avec une moultitude de détails, ils seraient dommages de ne pas en profiter. Ce qu'il n'a pas préciser, je suis d'accord pour inventer, pour imaginer, puisque le but et de faire revivre un livre, et donc, d'aprés moi, de le poursuivre dans le même esprit.
Et je pense justement qu'il faut bien rebuter les moins accrochés, faire un certain tri entre ceux qui viennent simplement pour s'éclater avec des costumes et ceux qui sont poussés par une réelle envie de reconstituer le plus fidélement possible l'univers de Tolkien.

Telperion a écrit:

Nous avons, nous en tant que Rodeur, installé notre campement dans un petit cercle d'arbre, ce qui est plutot logique vis a vis des conditions moins difficile dans ce microclimat de foret.
nous n'avons donc, en rien fait "bande a part", nous étions a 100% ouvert au montage d'un 3eme abris pour d'autre rôdeur.
Je ne vous veut pas de mal, Thorongil et Altharien, mais c'est bien vous qui avez monté votre tente sur un terrain en pente?, sans rien sur le sol pour isoler? (comme par exemple des peaux de vache que nous avions mis dans le notre), et pour finalement etre allé dormir dans la douillette maison d'Eorl? Neutral

Cela, j'avoue que je l'ai mal digérer. La nuit où vous deviez nous attaquer, ok pour que vous passiez le reste chez Eorl pour pourvoir dormir tranquillement et être à 100% le lendemain, mais les autres jours...? Vous trouver à 9h du matin devant Matrix m'a un peu déboussolé. Dés que l'on prononce le nom de Jackson, vous criez haro sur le baudet mais regarder un film totalement dépourvu d'interet "tolkiennisant" en pleine reconstitution ne vous dérange pas??!!

Telperion a écrit:

Ensuite, pour ce qui est des repas, nous sommes venu nous atabler avec vous a chaque début, mais n'ayant pas trop l'habitude d'entendre parler de fait moderne en pleine reconstitution ou GN, nous avons plutot décidé d'aller autour du feu, entre nous et ceux qui voulais plus "s'y croire".
et oui! encore ce fameux "s'y croire", beaucoup on beau critiquer le GN, mais en attendant, en GN, a l'interieur meme de notre camp et pendant les repas, nous arrivons a nous immerger totalement dans la peau du personnage que l'on interprete, ce que nous n'avons pas réussit a faire au samain, car toutes les conversations renvoyaient soit a des faits réels (j'ai pas revé, j'ai bien entendu une sorte de pseudo-délire a propos d'un jeu de mot avec "chirac" ou autre), a Tolkien lui meme, ou a des sources. Désolé, mais ce n'est en rien le climat propice a une immersion dans son personnage.
Bref, voila donc pourquoi nous avons préferé aller au coin du feu, et se raconter les evenements la date dites, 3018, dont nous avions connaissance. et cela aurais tellement était plus interressant si tout le monde avait voulu "s'y croire" et avait lancé, a plusieurs, une conversation "nous sommes en terre du milieu"
humm....j'espere me faire comprendre.
Je ne sais pas pour les autres mais, si je n'excuse pas, je comprend. Pour ne pas avoir de télévision (ce qui, soit dit en passant, à réjouit tout ce qui à qui j'en ai parlé) j'ai souvent été perdue et déçues par vos innombrables références aux Monthy Pyton (excusez si l'orthographe n'est pas juste) et autres films que vous citiez comme étant culte...
En revanche, je ne pense pas que faire bande à part puisse arranger quoique se soit. Proposer un autre sujet de discussion (je n'ai pas eu le courage de la faire) me paraitrait plus approprié. Enfin, si ces trangressions m'ont déplues, c'est aussi parce que je me sentait justement à part d'elles...

Enfin je suis d'accord avec toi, Telperion, pour plusieurs choses, mais je réprouve en revanche la façon dont vous avez exprimés votre mécontentement. C'est une des premières reconstitutions il est normal qu'il est des choses à revoir. Vous devriez faire preuve d'un peu plus de souplesse dans votre comportement et vos principes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Archive 2006] Le Samain, ma vision des choses   Sam 25 Nov 2006 - 18:43

D'une façon générale, ce débat est très sain en ce qu'il est courtois et pose les bases de nos différences et comment faire aboutir ce projet, qui tient autant du GN que de la recons... Smile
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Archive 2006] Le Samain, ma vision des choses   Aujourd'hui à 12:45

Revenir en haut Aller en bas
 

[Archive 2006] Le Samain, ma vision des choses

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 8Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Compagnie du Dragon Vert :: La Compagnie du Dragon Vert :: Manifestations-