[Cirth] Lettre de créance
La Compagnie du Dragon Vert

Le forum du 1er projet de reconstitution dans l'univers de J.R.R.Tolkien
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 [Cirth] Lettre de créance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aegalad



Masculin Nombre de messages : 3066
Age : 27
Localisation : Paris
Peuple(s) : Ouestfoldien indépendantiste
Homme doudoune
Nain supportable
Hobbit champêtre
Personnage(s) : Grimbold
Argan
Mjoðvitnir
Flambard Fierpied
Date d'inscription : 25/03/2006

MessageSujet: [Cirth] Lettre de créance   Sam 21 Jan 2012 - 20:54

Ce post fait pendant à ce que j'ai commencé à développer dans le cadre de mon background dans la fiche perso de Tchernobyl.

Citation :
Quelques commentaires :
1) Ma lettre sera en anglais (mais en cirth, alors ça se verra pas) : d'une part dans un souci de cohérence linguistique avec les autres écrits de la Compagnie (au Gondor) et les noms propres, d'autre part parce que les Cirth sont élaborés *pour* l'anglais (et le khuzdûl, et les langues elfiques) et qu'une transposition au français serait, certes possible, mais périlleuse.
2) Le style est volontiers à la fois procédurier et archaïsant. C'est un choix interne. Moi je trouve ça glamour.
3) Je vais produire une version écrite en Cirth, plus précisément en Angerthas d'Erebor. C'est en effet le mode qui est utilisé pour rendre le langage commun (l'anglais), alors que les Angerthas de Moria servent à rendre le khuzdûl : cf. le tombeau de Balin.

Citation :
Hereby, before witnesses, well-born and long-bearded, from the House of the Firebeards in their Blue Mountains dwelling, we state/testify, as it is good and fair custom, that the bearer of this credit letter (letter of credit ?), before men Mjodvitnir, well-born and long-bearded, from the House of Durin in their Grey Mountains dwelling, is granted with the right of free trade between, on the one hand, the House of the Firebeards in their Blue Mountains dwelling and, on the other hand, the House of Durin in their present and future dwellings underneath the Lonely Mountain, the Iron Hills and the Grey Mountains, for this purpose sent and dispatched by us, his witnesses, for the defense and thriving of our interests, this we state, maintain et sign:

Citation :
La présente, devant témoins, de bonne famille et long-barbus, de la Maison des Barbes-de-Feu en leur établissement des Montagnes Bleues, établit, comme c'est bonne et juste coutume, que son porteur, devant les hommes Mjodvitnir, de bonne famille et long-barbu, de la Maison de Durin en leur établissement des Montagnes Grises, est accrédité à faire commerce entre la Maison des Barbes-de-Feu en leur établissement des Montagnes Bleues d'une part, et la Maison de Durin en leurs établissements, présents et à venir, de sous la Montagne Solitaire, les Monts de Fer et les Montagnes Grises, d'autre part, et ce parce qu'envoyé par nous, ses témoins, pour la défense et la 'fructification' de nos intérêts, ce que nous affirmons, reconnaissons et signons :

Liens


Angerthas Erebor
Mazarbul 1 (CCF)
Mazarbul 2 (CCF)
Tombe de Balin (CCF)
Lettre 118 (CCF)


Angerthas d’Erebor : quelques règles générales

Note préliminaire sur les abréviations :
- les _*_ tiennent lieu de runes, les lettres * d’alphabet latin.
- Mz1 et Mz2 font respectivement référence aux pages 1 et 2 (en runes) du livre de Mazarbul (lignes sur demande)
- TbBl fait référence à l’inscription de la tombe de Balin, partie inférieure
- Lt118 fait référence à la lettre 118 (vœux runiques à Brogan)
- LotR fait référence au titre runique du seigneur des anneaux


_n_ : bien que d’après les tables le _n_ en mode d’Erebor ressemble à un Y, j’ai privilégié une graphie semblable au mode de Moria pour être cohérent avec le livre de Mazarbul et la partie de l’inscription de la tombe de Balin en mode d’Eerebor, les seules sources véritablement internes que nous ayons.

_s_ et _z_ : Le s en anglais peut avoir plusieurs valeurs et sa transcription peut faire l’objet d’interprétations variées. Quand il est une sifflante, la question ne se pose pas ; quand il est doublé pour figurer une sifflante, on a l’exemple (grass, Mz1) d’un doublement du _s_ similaire pour les cirth (et pas de contre-exemple). Quand le s a une valeur de z, il est généralement représenté par un _z_ (is, was, Mz1) mais peut l’être par un _s_ (his, has, Mz1). Une attention particulière peut être portée au s qui marque le pluriel, représenté par un _s_ quand il se prononce s et tantôt par un _s_ (days, Mz2), tantôt par un _z_ (runes, Lt118) quand il se prononce z. Dans un souci de cohérence interne, j’ai privilégié l’usage exclusif du _s_ comme marque du pluriel, la lettre étant une source externe.
Une note particulière peut être faite sur le ‘s de la possession : l’unique exemple dont on dispose accole un _s_ (sans signe de ponctuation) au possesseur (Durin’s axe, Mz1).

c : Le c en anglais peut avoir plusieurs valeurs et n’a pas d’équivalent dans le système des Angerthas. Lorsqu’il se prononce k, il est figuré par un _k_ (coat, Mz1) amis je n’ai pas vu d’exemple de représentation pour une valeur de s : je lui ai donc substitué un _s_ dans ces cas-là.

e : Il existe deux formes de _e_ dans le système des Angerthas et il ne m’a pas toujours paru facile d’arbitrer entre les deux. Le mieux est encore de se référer régulièrement au corpus de termes qui contiennent des e pour arbitrer les choix. La plupart ne sont pas litigieux, la différence entre un e plein et un e avalé étant souvent flagrante.
En règle générale, un e final (have, drove, dale, Mz1) est avalé sauf pour des cas particuliers où le e a valeur de i (we, Mz1) où il est évidemment plein ; mais on rencontre des exceptions où un e final est représenté sans raison claire par un _e_ plein (axe, Mz1). Dans un souci de cohérence, j’ai privilégié le cas le plus souvent rencontré : _e_ final avalé.
Un autre cas général fréquemment rencontré est celui de la terminaison en –ed du prétérit, des participes et des adjectifs. Sur ce point, le livre de Mazarbul est très cohérent et on ne rencontre que des _e_ avalés. On rencontre une exception à cette règle, mais dans une source externe (translated, LotR), et j’ai donc joué la carte de la cohérence.
Enfin, certains cas sont difficiles à trancher : ainsi dans des situations qui me semblent similaires on pourra trouver des _e_ avalés (chamber, wonder, Mz1) ou des _e_ pleins (under, Mz1). Lorsque de tels cas se rencontrent, j’ai tâché de faire au mieux.

_ai_ : Le _ai_ est généralement employé quand l’occasion s’en présente (days, today, Mz2 ou encore air, Mz1) mais on trouve des exceptions (repaire(d), Mz1 : déchiffrage incertain). J’ai utilisé la rune _ai_ quand l’occasion s’en présentait.

Runes abrégées : On rencontre quatre runes usuelles d’abréviations : une rune pour _the_, une rune pour _&_, une rune pour _of_ (le _v_) et une rune pour _is_ (le _z_). Dans la lettre 118, on rencontre l’usage de marquer que la rune _z_ est en fait la rune _is_ par deux petits points, qui se retrouvent dans Mz1 : je ne les ai pas intégrés mais le ferai dans la version définitive. Un même usage n’est pas observé sur la rune abrégée _of_.

Note sur le doublement de consonne : Dans la lettre 118 apparait un signe (circonflexe) qui marque le doublement de consonne (happy, Lt118). Il ne s’agit pas d’une règle stricte car on y trouve de très nombreuses exceptions (grass, arr(ow), mirrormer(e), Mz1). Je ne l’ai jamais suivie.

Ponctuation : L’usage observé est de marquer la fin de chaque mot par un point et la fin d’une phrase par trois points alignés verticalement. Il n’y a pas de marque de la virgule attestée. On observe plusieurs majuscules dans Mz1 et Mz2.

La plupart des autres runes s’utilisent de manière assez naturelle dans la transcription de l’anglais, toutefois j’ai évidemment rencontré des difficultés ponctuelles que j’expliciterai au cas par cas.



Texte :
Hereby, before witnesses, well-born and long-bearded, from the House of the Firebeards in their Blue (1) Mountains dwelling, we state, as it is good and fair custom, that the bearer of this letter of credit, before men Mjöðvitnir (2), well-born and long-bearded, from the House of Durin in their Grey Mountains dwelling, is granted with the right of free trade between, on the one (3) hand, the House of the Firebeards in their Blue Mountains dwelling and, on the other (4) hand, the House of Durin in their present (5) and future dwellings underneath (6) the Lonely Mountain, the Iron (7) Hills and the Grey Mountains, for this purpose (Cool sent and dispatched by us (9), his witnesses, for the defense and thriving of our interests (10), this we state, maintain et sign:

(1) La transcription de « blue » m’a posé problème dans la mesure où le e final n’a pas vraiment de valeur. J’ai proposé la forme abrégée du _e_ avalé mais je pense que le plus sage serait de ne transcrire que _b_ _l_ _u_.
(2) La transcription de mon nom me pose des problèmes, ce qui est assez risible. D’une part il me faut corriger mon _o_ en _ö_ et de l’autre, je ne sais pas bien quelle rune associer au ð qui est entre un d et un t…
(3) La transcription littérale de « one » me pose problème mais je ne vois pas bien comment rendre ça…
(4) Juste pour signaler (cf. note sur le _e_) que pour « other », où le choix était difficile, j’ai privilégié l’analogie avec « under » ce qui est contestable (le e y est moins marqué)
(5) J’ai mis un _z_ dans « present »
(6) Juste pour souligner qu’ici on a, je crois, réellement la valeur de la rune _th_ plus proche du f (third, mithril, Mz1) ; pareil plus loin dans « thriving »
(7) Je ne sais pas dans quelle mesure le _i_ est ici heureux (un peu la même question que dans « fire »)
(Cool Je ne sais pas dans quelle mesure le _o_ est ici heureux (un peu la même question que dans « iron »)
(9) Il existe deux _u_ dans le système des Angerthas, le plein comme dans « uniform » ou « Durin » et l’affaibli comme dans « butter. » Pour « us » j’ai privilégié le plein par analogie avec « up » (Mz1)
(10) J’ai fait le choix de ne pas introduire la rune _ts_ car le s qui suit le t est une marque du pluriel : pour moi la rune _ts_ peut exister dans le radical mais pas modifier, au pluriel, la terminaison d’un mot.



Et maintenant... des images !




_________________
Leóhtre ic eom micle ðonne ðes lytla wyrm.
C.R.A.W.L. : Comité Révolutionnaire Armé pour la Libération du Westfold. Rejoignez nos rangs !
*We are but older children, dear, who fret to find our bedtime near. *
Papillons, craignez les trois Cavaliers de l'Apocalypse : Newton, Darwin, Ellorien.
C.C.M.Q.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Holwine



Masculin Nombre de messages : 817
Age : 35
Date d'inscription : 03/12/2008

MessageSujet: Re: [Cirth] Lettre de créance   Sam 21 Jan 2012 - 21:25

Je pense, pour la réalisation finale, (si ton esprit hautement productif n'y a pas encore penser) qu'il serait bon que t'oriente vers un visu d'ancien traité, genre ça, j'adore particulièrement le Cote AE/II/312de 1308; un poil enluminé et ça ce serait géantissime?? Non?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aegalad



Masculin Nombre de messages : 3066
Age : 27
Localisation : Paris
Peuple(s) : Ouestfoldien indépendantiste
Homme doudoune
Nain supportable
Hobbit champêtre
Personnage(s) : Grimbold
Argan
Mjoðvitnir
Flambard Fierpied
Date d'inscription : 25/03/2006

MessageSujet: Re: [Cirth] Lettre de créance   Sam 21 Jan 2012 - 21:42

Non je n'ai pas encore pensé à la réalisation finale, chaque chose venant en son temps. Razz
En tout cas, je sais que c'est dommage mais je n'y ferai pas pendouiller de sceaux, il faut rester en accord avec soi-même. Smile
Mais clairement, ça sera écrit petit et serré... et pour donner ce rendu très dense, les runes sont idéales vu que la seule séparation entre les mots c'est un point, pas d'espace !
Je suis un peu ennuyé pour les paraphes parce que je manque de noms de Nains qui puissent coller : les noms tirés de la Volupsa sont attestés pour la Maison de Durin mais les reprendre pour d'autres Maisons est plus aléatoire (voire, disons-le, carrément contraire à l'honnêteté intellectuelle).
Pour ce qui est de la calligraphie... Déjà va me falloir m'entraîner à écrire proprement, ça promet de la joie (et un zeste de bonne humeur).
(Détail rigolo : quand j'aurai plusieurs documents, faudra en plus qu'ils soient écrits d'écritures différentes, car émanant de gens différents... hihihi !)

_________________
Leóhtre ic eom micle ðonne ðes lytla wyrm.
C.R.A.W.L. : Comité Révolutionnaire Armé pour la Libération du Westfold. Rejoignez nos rangs !
*We are but older children, dear, who fret to find our bedtime near. *
Papillons, craignez les trois Cavaliers de l'Apocalypse : Newton, Darwin, Ellorien.
C.C.M.Q.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aegalad



Masculin Nombre de messages : 3066
Age : 27
Localisation : Paris
Peuple(s) : Ouestfoldien indépendantiste
Homme doudoune
Nain supportable
Hobbit champêtre
Personnage(s) : Grimbold
Argan
Mjoðvitnir
Flambard Fierpied
Date d'inscription : 25/03/2006

MessageSujet: Re: [Cirth] Lettre de créance   Dim 22 Jan 2012 - 22:19

Hop !
Je viens de remarquer qu'il existait deux _g_ en réalité. Celui qui ressemble à un K est employé pour un son g guttural (guard, Mz1). L'autre je suppose doit rendre le son 'dg' comme dans vegetables (à vérifier). Il y a donc plusieurs coquilles (Grey, good) ci-dessus.
Question ouverte : le g de "sign" devrait être rendu par quel _g_ vu que la lettre n'a de valeur qu'en tant qu'associée au n ? peut être la lettre qui ressemble à un X et qui a comme valeur un "n dégoulinant" (lettre 36) ? Razz

Sinon réponse au (1) : pour "blue" on peut utiliser le signe qui a valeur de "ew" dans "slew" (Mz1)

_________________
Leóhtre ic eom micle ðonne ðes lytla wyrm.
C.R.A.W.L. : Comité Révolutionnaire Armé pour la Libération du Westfold. Rejoignez nos rangs !
*We are but older children, dear, who fret to find our bedtime near. *
Papillons, craignez les trois Cavaliers de l'Apocalypse : Newton, Darwin, Ellorien.
C.C.M.Q.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Cirth] Lettre de créance   Aujourd'hui à 20:55

Revenir en haut Aller en bas
 

[Cirth] Lettre de créance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Compagnie du Dragon Vert :: Tolkien - Sources et discussions :: Les langues-