Choisir une épée : banc d'essai
La Compagnie du Dragon Vert

Le forum du 1er projet de reconstitution dans l'univers de J.R.R.Tolkien
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Choisir une épée : banc d'essai

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kendra



Féminin Nombre de messages : 2160
Age : 32
Localisation : Charenton
Peuple(s) : Rohan
Personnage(s) : Léofwyn, jeune fille d'Edoras
Tréowine, cavalier du régiment d'Edoras
Beith, Dunlending
Date d'inscription : 01/02/2009

MessageSujet: Choisir une épée : banc d'essai   Mar 12 Mai 2009 - 0:24

Je dois me choisir une épée pour mon rôle masculin du Rohan. J'ai fait le bilan de mes critères, qui valent ce qu'ils valent. Mais j'ai encore besoin de conseils.

Si je poste ce topic, c'est pour essayer de synthétiser les multiples avis que j'ai reçus de droite et de gauche sur le délicat et très personnel choix d'une épée.
Je demande bien humblement aux personnes qui font de l'escrime "archéologique" (terme que j'emploie pour désigner l'escrime basée sur des manuels/texte d'époque) de se mettre à ma portée en explicitant les termes techniques pour ce soit facile d'accès.
Et j'invite tout le monde à donner son point de vue et de raconter le vécu qu'il a avec sa propre épée.

Je vais essayer d'articuler ma pensée en axes pour que vous puissiez me donner vos avis sur l'axe qui vous intéresse.

J'ai estimé que mon "épée idéale" serait :

- Avec une garde qui ressemble le plus possible à une pièce archéo (axe 1)


Grâce au livre prêté par Agar, qui donne de jolis exemples, je me suis fixée sur trois possibilités : type H ou X (selon la classification de Petersen qui est expliquée dans le livre). Pour ce que j'en ai vu, c'est pas si évident que ça de trouver des épées avec une garde qui ait un look vraiment histo. Les Jiri Krondak par exemple, ont des pommeaux moches (en tout cas, des pommeaux qui imitent assez grossièrement les pièces archéologiques)

- Avec une "constitution" qui la rende facile à manier pour la débutante à petits bras que je suis (axe 2)

C'est à dire légère (autour de 1,2kg, à tout casser), avec un point d'équilibre proche de la garde, une lame pas trop longue (autour de 70cm, je dirais). Je donne ces chiffres par rapport à moi. Ce qui est "léger" pour un solide gars d'1,80 ne le sera pas forcément pour moi. De plus, je ne sais pas si ce poids est conforme aux pièces archéo. Si vous avez des sources pour le poids d'épées vikings exposées dans des musées, n'hésitez pas à me les citer !

- Avec une lame qui va résister au traitement que je vais lui faire subir (axe 3)

¤ Là se pose ZE question,la question du type de combat que je vous pose à tous. Au Dragon Vert, pour le peu que j'en ai vu à Trolls et Légendes , les épées s'entrechoquent beaucoup, on tape parfois assez fort, et j'ai beaucoup du bloquer les coups avec la lame. Cela dit, ceque j'ai vu à Trolls n'est peu-être pas représentatif des combats ou entraînements que vous réalisez. J'aicru comprendre que certains d'entre vous faisaient de l'escrime archéo (Agarwaen et Sigeferth, et Belegorn, je crois ?).
D'où ma question : au DV, vaut-il mieux que je prévoie une épée pour combat "où on tape fort" ou pour du combat "archéologique" (où, à ce que j'ai cru comprendre, on ne bloque pas la lame de l'adversaire simplement pour la bloquer, et où les coups sont plutôt déviés ou accompagnés) ? Excusez mon langage maladroit, pour le moment je suis un cours où l'on en est à l'escrime de spectacle et je ne connais rien à l'escrime archéo.

¤ "Résister", c'est quoi, selon vous ? Il vaut mieux une épée qui "encaisse" mais qui attrape des encoches, ou une épée qui s'encoche peu ?

¤ Troisième question, qui influence énormément la solidité de l'engin : le type d'acier et le mode de fabrication. J'ai vu que les Albion n'étaient pas "forgées" au sens "martelé pendant qu'elles sont chaudes afin de leur donner leur forme", mais découpées par une machine, et ensuite trempées à la main. Les Vanderlick et les gaël fabre sont forgées à la main par le forgeron. Les Jiri Krondak sont martelées par un marteau de force industrielle.Est-ce que le mode de fabrication est important, et alors, que choisir ? A côté de ça, on a aussi les problèmes de quillons qui bringuebalent sur leur fusée, de pommeaux qui se dévissent, de fusée qui casse... Avez-vous des fabricants à conseiller ?

- Une épée qui ait une "silhouette histo" (axe 4)

Au jour d'aujourd'hui, je ne sais pas si on peut demander à une épée non coupante, faite pour l'entraînement (soit de spectacle, soit archéo, selon ce que vous m'aurez conseillé à propose de l'axe 3) d'avoir des caractéristiques "histo" (position et taille de la gouttière, poids, équilibrage). D'après Gaël Fabre (je discute avec lui par mail), une épée d'entraînement est fatalement très très différente d'une pièce archéo, ne serait-ce parce qu'une épée tranchante... est tranchante (ce qui induit ses caractéristiques). Qu'en pensez-vous ? Est-ce que c'est vain de rechercher une épée our le DV "qui se comporte comme une vraie" ?

J'ai fait le tour de ces axes. A cela s'ajoute que je veux avoir mon épée "vite" (c'est à dire que je ne saurais pas attendre un an de délai imposé comme chez Paul Binns) et que je ne veux pas y mettre "les yeux de la tête" (disons que je suis prête à aller jusqu'à 650€ pour avoir une bête de course absolue, mais si je pouvais avior quelque chose à moins de 300, ça serait cool).

Voilà, si vous pouviez m'apporter vos connaissances sur les différents axes, ce serait au poil. Certains d'entre vous font des études d'histoire ou d'archéo et sauront me montrer des pièces retrouvées d'après des fouilles, d'autres sont techniciens et me parleront du combat archéo, d'autres seront ptet chimistes et disserterons sur les types d'acier... c'est à vous !
Si j'ai oublié un axe qui vous semble essentiel, rajoutez-le !

_________________
Fan des Frères Blin depuis MMXIII
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
agarwaen



Masculin Nombre de messages : 425
Age : 41
Localisation : Maisons-Alfort (94)
Peuple(s) : ex-Béornide
Personnage(s) : Arnarik
Date d'inscription : 10/02/2009

MessageSujet: Re: Choisir une épée : banc d'essai   Mar 12 Mai 2009 - 0:53

Héhé, je vois que tu as bien carburé sur la question :p

Axe 1 : ça me semble le moins problématique. Même Jiri peut te faire un bon boulot coté garde et pommeau pour peu que tu lui expliques exactement ce que tu veux.

Axe 2 : pour rester proche des épées historiques, il te faut un poids situé entre 900g et 1,3 kg. Après, une lame légère, c'est plus de boulot, ça aura un coût. Si tu peux viser vers 1,2 kg, c'est déjà très bien, et nettement plus léger que la plupart des épées qu'on trouve sur les camps med. Par contre, une épée légère, ça veut dire des tranchants fins. Vu ta force physique, ça ne posera pas de problème, mais ça peut poser des soucis lors du check armes de certaines mélées de fêtes med.

Axe 3 : joker :p
Ah si, juste un truc : c'est du gachis de s'offrir une super lame si c'est pour la massacrer en tapant comme un boeuf...
Ah, et un autre truc ! Sur le mode de fabrication : à mon avis, c'est un faux problème. Rien de sert d'avoir un bel acier de bas-fourneau entièrement forgé à l'ancienne si c'est pour faire une lame blunt. Avoir une lame dont les caractéristiques physiques se rapprochent d'une lame historique serait déjà très très bien. Le procédé de fabrication, c'est la cerise sur le gâteau.

Axe 4 : Totalement d'accord avec ce que te dit Gael Fabre. En fait, on peut choisir un jeu de caractéristiques et tenter de se rapprocher du comportement d'une lame histo sur cet ensemble limité de points. Par exemple, pour une épée d'escrime historique, je chercherai à privilégier le poids, la souplesse et les caractéristiques vibratoires (point d'équilibre, points de vibration, amplitude, etc). Pour une lame de spectacle : aspect visuel, résistance des matériaux, poids (pour faire des longs échanges).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.agarwaen.net/
Elwe
Modérateur Général


Masculin Nombre de messages : 5686
Age : 36
Localisation : Surveille les frontières de l'Est
Peuple(s) : - Dúnadan d'Arnor
- Soldat du Gondor
Personnage(s) : - Alraen
- Caranthir
Date d'inscription : 24/07/2007

MessageSujet: Re: Choisir une épée : banc d'essai   Mar 12 Mai 2009 - 2:52

Par Eru et tous les Valar.... Tu es vraiment une fada concernant l'achat de ton épée xD
Bon, je vais te redonner mon avis pour la 4e fois :p

Axe 1 : je serai assez étonné de voir une type X pour du Rohan.
Mais je laisse les spécialistes/CB te répondre (et me reprendre), j'aurai bien vu ce type de modèle un peu pimp pour se faire plaisir :p
http://www.berbekuczviktor.hu/kardok_elemei/nagy/ek03.jpg

Axe 2 : Comme le dit Gaga, rien que le fait d'avoir une lame bien plus large pour la sécurité des engagements implique un poids et un équilibre totalement différent des pièces histos Smile

Axe 3 : Concernant le type de combat, tu as toi même beaucoup utilisé ta lame pour parer les coups à T&L, pour une simple raison... Tu ne voulais/pouvais pas utiliser de bouclier, et cela change tout! Si tu te rappelles de nos échanges avec Grimbold, c'est le bouclier qui prenait les 3/4 du temps (voir plus) Wink
Après, c'est sur qu'on essaye aussi de se faire plaisir (et de faire plaisir au public) en faisant "chanter" nos lames... Le risque est bien présent de les abimer sur un moment "d'enthousiasme". Pourtant, après presque deux années d'utilisation, ma type X de chez Viktor est très peu marquée (voir quasiment pas) pour un rapport qualité-prix très très correct (et en plus, ses prix ne changent pas).
http://www.berbekuczviktor.hu/kardok_elemei/nagy/ek14.jpg
Pour le mode de fabrication : tout pareil que Gaga Wink

Axe 4 : je n'oserai pas contredire Gaël Fabre (neeeeeeeed!) & Gaga Wink

Concernant l'argent à mettre dedans, comme c'est ta 1ere lame, je pense qu'il serait prudent d'y aller doucement cette fois comme tu vas te faire ton expérience avec (même si je considère que tes cours sont une excellente expérience!). Je partirai sur un achat aux alentours de 200€ ce qui est déjà une belle somme! (Pour rappel, la mienne a coûté 160€).

Voila, c'était l'avis d'un néo-combattant, qui est passé par le même choix à faire que toi récemment.
Bonne chance pour ton achat, je laisse la parole aux plus anciens Wink

E.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kendra



Féminin Nombre de messages : 2160
Age : 32
Localisation : Charenton
Peuple(s) : Rohan
Personnage(s) : Léofwyn, jeune fille d'Edoras
Tréowine, cavalier du régiment d'Edoras
Beith, Dunlending
Date d'inscription : 01/02/2009

MessageSujet: Re: Choisir une épée : banc d'essai   Mar 12 Mai 2009 - 9:26

Lele, la type X de Petersen, c'est pas la type X à laquelle tu penses ;o)
La type X Viking, c'est au contraire un modèle très très "banal" des épées viking, et celle qui a été utilisée sur le plus long laps de temps (mi-neuvième à fin onzième d'après le bouquin de gaga).
La type X de Petersen, c'est un "X" lettre, pas un "X" chiffre romain.

Celle qui m'intéresse a un pommeau fixé à une "garde haute" ("upper guard") dont la forme est un demi-cercle strié de trois traits diagonaux, comme ceci http://www.vikingsword.com/petersen/ptsnf124.jpg
Après, toujours d'après le bouquin, la type X a évolué : les trois traits et la "garde haute" ont disparu, et la garde a développé de larges quillons qu'elle n'avait pas au début. Moi c'est un modèle "primitif" qui m'intéresse, pas l'évolution "tardive" du type.

Merci de vos deux avis. Tu sais, tu étais pas obligé de re-poster, n'Elwë, j'avais eu ton avis en direct, je ne voulais pas t'amener à te répéter. Tes conseils sont pas tombés dans l'oreille d'une sourde. Héhéhéh, loinnnnn de làààà.
Et oui, oui, j'ai énormément paré avec la lame à Trolls, tout simplement parce que je ne sais pas faire autre chose Wink à la rentrée, Thomas (le prof d'escrime) voudrait nous faire passer en mode archéo, mais pour l'instant, on fait encore du blang-blang.
Donc quand je disais "au DV les lames s'entrechoquent" je m'incluais bien sûr dedans.


Pour le mode de fabrication, ce que je voulais dire, ce n'était pas tant que je recherche un mode de fabrication "archéo" (je serais bien en peine : je n'y connais rien), mais que je demandais votre avis sur le modes de fabrication actuels, notamment afin d'éviter d'acheter une lame de merde qui est juste de la tôle emboutie (si ça existe).
Vous pouvez avoir une opinion sur le rivetage des pommeaux, aussi (riveté, vissé, collé, autre ????)

Merci messieurs.

_________________
Fan des Frères Blin depuis MMXIII
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eorl-Eothain
Membre d'honneur


Masculin Nombre de messages : 10536
Age : 50
Localisation : Rohan/Tarn
Peuple(s) : Rohan
Personnage(s) : Eothain, Capitaine d'une Eored de l'Eastfold
Date d'inscription : 22/03/2006

MessageSujet: Re: Choisir une épée : banc d'essai   Mar 12 Mai 2009 - 9:54

Je te conseillerais une Viktor, d'habitude, legeres, bien équilibrées et copiées sur des pieces histos ou une Kovex, elles ont à mon sens les meilleurs rapports qualité-prix.

_________________
Winter is comming !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thalion



Masculin Nombre de messages : 4480
Age : 26
Peuple(s) : Gondor
Personnage(s) : Thalion, Cityboy
Date d'inscription : 14/07/2007

MessageSujet: Re: Choisir une épée : banc d'essai   Mar 12 Mai 2009 - 9:57

Paf, paye ton post-fleuve. Les réponses d'Agrid [Bloody smile ]et Lele sont déjà très complètes, je me permet juste d'apporter mon avis de pratiquant d'escrime "de spectacle", par opposition à une escrime de manuel (sachant que depuis un certain temps je tend quand même vers une escrime la plus historiquement crédible et la recherche sur le combat de bataille en opposition au combat de duel souvent pratiqué).

Axe 1 : Jiri peut en effet travailler avec plus de précision sur une commande spéciale et en tapant dans la gamme luxe je pense qu'on évite le travers de la pelle à tarte parfaitement plate et trop lourde.
Comme Lele, la type X ne me convient pas trop, contrairement à la type H qui me semble pas mal.

Axe 2 : Généralement, les bons forgerons travaillent sur des poids très corrects (1,275 kg pour des type X Viktor, autour d'1,1kg pour une Arma Bohemia ... Même paul chen ne dépasse pas le 1,2 kg). Le point d'équilibre fera ensuite énormément, toujours chez viktor, une type X à pommeau disque large est logiquement bien plus maniable qu'une épée à pommeau plus petit avec une lame de même longueur. Arma Bohemia, de ce côté là, fait des merveilles. Mais oui, les tranchants bluntés ne te permettront jamais d'atteindre l'équilibre et le poids idéal, il faut trouver le meilleur compromis entre ta pratique de l'escrime et les caractéristiques de l'épée.

Axe 3 et 4 : Une mise en garde. J'étais dans la même optique que toi sur l'axe 4, je cherchais une épée avec un profil de lame plus élégants que la classique plaque de tôle découpée qui donne un rectangle en tranche. J'ai flashé sur une Arma Bohemia qui avait un profil superbe, qui s'affinait et tout. Malheureusement, comme le dit Agarwaen, les profils originaux ne sont pas fait pour une pratique d'entrainement et j'ai été très déçu par la tenue de route du fil, à cause de sa finesse et d'un acier plus tendre qui face aux Viktor marque énormément.

Sinon, tout pareil que le panzerboy au dessus sur les sommes. Si tu as vraiment 650 € à mettre et que tu veux le top du top, envisage plutot deux épées, une bluntée toute simple pour la démolir, et une affûtée top moumoute histo de chez Gael fabre pour les test de tranche et se faire plaisir sur le costume dans quelques temps Perv

EDIT : Si tu parles de la type X primitive, comme sur cette planche, ça me va, mais la version tardive à garde large par contre c'est bien de ça que je parlais et Lele également.
EDIT2: Pour Viktor, ses dernières séries se révèlent très mal adaptées à une escrime klang klang. Annam a pris du jeu à la garde en trois semaines, Medioevo qui font du combat de spectacle relativement violent en ont explosé trois en moins d'une médiévale d'utilisation chacune, les pommeaux sauteurs ont été un problème récurrent signalé un peu partout sur les forums par différentes compagnies...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mister migul



Masculin Nombre de messages : 1402
Age : 25
Peuple(s) : Dunlending ding dong, ouh... my tralala
Date d'inscription : 31/01/2008

MessageSujet: Re: Choisir une épée : banc d'essai   Mar 12 Mai 2009 - 10:22

Aussi, même si je conçois que ça n'aie pas le coté sexy et prestigieux de l'épée, tu peux très bien avoir d'autres armes, et même, l'épée n'est à mon sens pas la priorité:
La base de l'armement, c'est la lance, et le seax.
Si ton personnage n'est pas spécialement aisé, je ne pense pas qu'une épée soit la meilleure des choses, c'est quand même une marque d'un certain statut.

Après, j'ai l'impression qu'entre ta future épée et toi, c'est déja viscéral, alors bon...^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kendra



Féminin Nombre de messages : 2160
Age : 32
Localisation : Charenton
Peuple(s) : Rohan
Personnage(s) : Léofwyn, jeune fille d'Edoras
Tréowine, cavalier du régiment d'Edoras
Beith, Dunlending
Date d'inscription : 01/02/2009

MessageSujet: Re: Choisir une épée : banc d'essai   Mar 12 Mai 2009 - 10:38

Rawby, on parle bien de la même type X. D'ailleurs c'est celle de ton image qui m'intéresse, celle avec les petits traits I love you
Vous savez, j'ai un tout petit peu potassé avant de poster, quand même, j'allais pas dire "je veux une belle épée de chevalier avec un pommeau en rondelle et de grands quillons bien droits". [si, si, je *suis* raisonnable ;p]
Nan, on parle bien de la type X primitive, la seule que je connaisse bien, d'ailleurs, puisque je n'ai potassé que l'époque viking.

Miggy : oui, c'est viscéral d'avoir une épée pour moi. OUI, OUI, OUI ! slurp

En plus, soyons pratiques : mon objectif n'est pas de me faire du mal et de ramer comme une bête, avec une lance, je vais être minable, alors que je suis entraînée pour l'épée. Je me fais plaisir avec une épée (avec une lance, je crois que je vais surtout galérer).
Le sax, Tolkien ne le mentionne absolument jamais (ou alors j'ai du porridge devant les yeux).

EDIT : post scriptum, ce soir, je téléphone à Gaël Fabre, je pense que je retranscrirai la conversation ici, histoire que ce topic puisse apporter de l'info aux futurs nouveaux qui le liront dans les mois/années à venir.

_________________
Fan des Frères Blin depuis MMXIII
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elwe
Modérateur Général


Masculin Nombre de messages : 5686
Age : 36
Localisation : Surveille les frontières de l'Est
Peuple(s) : - Dúnadan d'Arnor
- Soldat du Gondor
Personnage(s) : - Alraen
- Caranthir
Date d'inscription : 24/07/2007

MessageSujet: Re: Choisir une épée : banc d'essai   Mar 12 Mai 2009 - 11:11

Ah oui autant pour moi, la type X "primitive", je pense toujours à la tardive.
... P'têt parce que je l'ai devant les yeux tous les jours :p

NB : dis à Gaël Fabre que je suis prêt à lui prêter mon corps contre une de ses "Damas"
NB2 : je peux même lui prêter celui de Rawby, il est plus jeune xD
NB3 : juste pour les Viktor, cela fait plusieurs mois que j'ai des echos sur une baisse de qualité depuis qu'il a ses apprentis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belegorn



Masculin Nombre de messages : 612
Age : 24
Localisation : Ithilien
Peuple(s) : Gondor
Personnage(s) : Belegorn, Rôdeur d'Ithilien
Date d'inscription : 24/01/2007

MessageSujet: Re: Choisir une épée : banc d'essai   Mar 12 Mai 2009 - 11:19

sinon il reste toujours Albion^^

top histo puisque réplique de musée, très bonne qualité, résistante et légère, et équilibré à la perfection! le haut de gamme quoi.
tu peut trouvé ton bonheur pour 1400€ Razz

(les prix ont quelque peut explosé en un an, la I33 est passé de 320 à 460€, et les répliques de musée on doublée leur prix clown )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
agarwaen



Masculin Nombre de messages : 425
Age : 41
Localisation : Maisons-Alfort (94)
Peuple(s) : ex-Béornide
Personnage(s) : Arnarik
Date d'inscription : 10/02/2009

MessageSujet: Re: Choisir une épée : banc d'essai   Mar 12 Mai 2009 - 11:33

Juste une précision : la type X (en chiffres romains) de Oakeschott inclut tous les types de lame antérieurs au XIème siècle, dont les classifications de Geibig et Petersen (enfin, y'a une classification sur les pommeaux et une sur les lames, mais je ne sais plus laquelle est sur quoi...)

Et oui, Albion, c'est de la valeur sure : on est certain que ce n'est pas un mauvais achat. Mais c'est cher pour du blunt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.agarwaen.net/
Kendra



Féminin Nombre de messages : 2160
Age : 32
Localisation : Charenton
Peuple(s) : Rohan
Personnage(s) : Léofwyn, jeune fille d'Edoras
Tréowine, cavalier du régiment d'Edoras
Beith, Dunlending
Date d'inscription : 01/02/2009

MessageSujet: Re: Choisir une épée : banc d'essai   Mar 12 Mai 2009 - 13:29

La lame c'est Geibig, le pommeau, c'est Petersen.

Pour Albion, je ne comprends pas leur gamme, j'ai lu minutieusement leur site mais des questions demeurent.

Dans la gamme "squire" (autrement dit "pas chère"), ils disent "For swords built specifically for Western Martial Arts training, steel-on-steel sparring, and stage combat see our newmaestro line"
Euhhh ça signifie que les "squire" sont pas faites pour le klang-klang ? Pourtant, elles ne sont pas tranchantes. Vous en pensez quoi ?

Quand on va dans la gamme "maestro" on lit "These swords are obviously not meant to take an edge or to be used for test cutting". Je comprend tout à fait pour "test cutting" par contre, que signifie "to take an edge" ?

Les autres gamme (notamment les "new generation") sont des épées tranchantes. Le site précise "elles sont vendues affûtées à moins que le client ne précise le contraire".
Du coup, si on ne demande pas d'affutage, elles deviennent propre à l'entrainement, ou pas ?????
Je serais tentée de dire que non, mais je suis pas bien sûre.

C'est ça qui me déroute : ce que je comprends, c'est que seules les maestro sont faites pour l'entraînement.

De toute façon, ils ont pas d'épée viking en "maestro", et si les "squire" sont pas faites pour le klang-klang, je vois pas trop pourquoi acheter une Albion...

_________________
Fan des Frères Blin depuis MMXIII
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eorl-Eothain
Membre d'honneur


Masculin Nombre de messages : 10536
Age : 50
Localisation : Rohan/Tarn
Peuple(s) : Rohan
Personnage(s) : Eothain, Capitaine d'une Eored de l'Eastfold
Date d'inscription : 22/03/2006

MessageSujet: Re: Choisir une épée : banc d'essai   Mar 12 Mai 2009 - 14:27

Les épées "non affutées" ont un fil trop fin et fragile pour le combat de reconstit.
Migul: Les Cavaliers du Rohan sont clairement décrits avec "de longues épées" et "des mailles brillantes"; il ne faut pas confondre l'histo avec la vision héroïque de Tolkien !

_________________
Winter is comming !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belegorn



Masculin Nombre de messages : 612
Age : 24
Localisation : Ithilien
Peuple(s) : Gondor
Personnage(s) : Belegorn, Rôdeur d'Ithilien
Date d'inscription : 24/01/2007

MessageSujet: Re: Choisir une épée : banc d'essai   Mar 12 Mai 2009 - 17:18

pour les Albions honnêtement j'en sais rien et j'ai pas un assez bon anglais pour tout comprendre ce qui est dit.

Par contre j'ai pu avoir en main une Maestro Line modèle I33, et une Squire Line "The 13th C.
Knightly Sword", lors d'un stage d'escrime, et la I33 va pour de l'entrainement, le truc c'est que malgré qu'elle n'était pas tranchante elle restait un peu trop fine, mais bon elle reste sécurisé si on joue pas les bourrins.

Pour la Knightly Sword, celle ci était affuté et on a juste fait des test de coupe^^
(tu peut faire une commande de n'importe quelle épée du site en affuté ou pas, c'est sur demande)

enfin tous sa pour dire que Albion c'est bien, mais c'est tellement beau et bien fait qu'on ose pas trop l'utiliser souvent au combat, mais pour une anime c'est type top pour l'exhiber ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kendra



Féminin Nombre de messages : 2160
Age : 32
Localisation : Charenton
Peuple(s) : Rohan
Personnage(s) : Léofwyn, jeune fille d'Edoras
Tréowine, cavalier du régiment d'Edoras
Beith, Dunlending
Date d'inscription : 01/02/2009

MessageSujet: Re: Choisir une épée : banc d'essai   Mar 16 Juin 2009 - 22:48

J'ai enfin convaincu ma flemme de ficher la paix et j'ai donc retranscris la conversation que j'ai eu au téléphone avec Gaël Fabre il y a un mois et demi.

Il a été adorable, et il est toujours prêt à donner des conseils. Son blog est à cette adresse http://gael-fabre-forgeron.over-blog.com/.

Le propos que je transcris ci-dessous est donc celui de Gaël, et de lui seul. Si vous n'êtes pas d'accord ou que vous avez entendu dire quelque chose de contradictoires eh bien... donnez votre point de vue.Wink Celui-ci est celui d'un bon forgeron, mais il ne faut pas oublier que le choix d'une épée est quelque chose de très personnel, qui dépend de votre force, de votre endurance, de votre style de combat et de vos rêves de gosse...

***

- Quelle est la différence de forme entre une pièce archéo et une épée d’escrime de spectacle ?
L’épée de spectacle est plus épaisse, et elle n’a pas la même forme, elle est moins large, c’est comme ça qu’en termes de poids, on essaye de lui donner la sensation d’une vraie.

- A quoi sert la gouttière d’une épée ?
Uniquement à alléger l’arme. On la retrouve à partir de l’époque mérovingienne jusqu’au quatorzième siècle sur des armes de taille qui n’ont pas besoin d’être aussi rigides que des armes d’estoc.

- Qu’est-ce que le point de balancement ?
C’est la partie de la lame, qui, quand on frappe le pommeau d’une épée avec sa main, ne tremble pas. C’est le même point qui reste immobile quand on prend l’épée sous les quillons et qu’on la balance de gauche à droite. C’est le point qui est le plus efficace pour frapper.
Sur une arme d’estoc, il doit être près de la pointe. Sur une arme de taille, son positionnement sur la lame n’est pas « important », il n’y a pas UN positionnement correct.
Ce n’est pas la même chose que le « fort » de la lame, qui est situé dans le premier tiers après la garde, et qui sert à parer.


- Et qu’est-ce que le point d’équilibre ?
C’est le point de la lame où on peut tenir l’épée en équilibre si on la pose sur son doigt. Plus il est près de la garde, plus l’épée semble légère.

- Comment choisir une épée qui ira bien pour ma stature ?
Une épée viking se manie à une main, ce n’est pas facile, car à une seule main, l’arme semble bien plus lourde qu’à deux mains. Pour une personne d’1,65m, il faudrait une épée d’1,1 –1,2 kg. Choisir une lame de spectacle qui se rapproche d’une vraie n’est pas évident, à cause de l’épaisseur augmentée et de la largeur réduite de la lame.

- M. Vanderlick m’a dit que ses épées étaient brutes de forge « comme à l’époque », est-ce vrai ?
Le brut de forge n’est pas LA réalité historique. Il y en a eu, il y a toujours eu des ateliers qui « débitaient » des séries d’épées, mais en général, on meule la lame, ne serait-ce que pour l’alléger.

- Une lame tendre et qui va prendre des encoches, est-ce un problème ?
Une lame tendre, et qui marque, c’est gage de longévité. Les lames fines et dures peuvent causer de mauvaises surprises : la lame casse, elle peut s’envoler en cassant, retomber dans le public, et blesser quelqu’un. J’ai déjà vu des lames s’envoler.

Une lame tendre, au bout d’un temps ne marque plus.
J’ai rencontré le champion du monde d’escrime de tournois, un canadien : sa lame est en dents de scie, en 5 ans de combat, elle n’a pas cassé.
Les lames américaines, comme les Albion, ou les lames tchèques ne marquent pas, mais quand elles cassent, c’est sans prévenir. Une épée de spectacle, en usage intensif dure deux ans. Si vous faites un entraînement par semaine, elle va vous durer beaucoup plus longtemps.
Une lame « indestructible » se fera avec de l’acier à ressorts pour camions, avec une trempe.
J’utilise entre autres de l’acier à ressorts. Si on ne le trempe pas, il est quasi indestructible, si on le trempe, il sera plus tendre.
Un acier très dur ne prend pas de marques, mais ce n’est pas forcément un gage de longévité.


- On m’a parlé de flexibilité de la lame, mais je n’ai pas beaucoup de notions, pouvez-vous m’en dire plus ?
Les lames de spectacle sont assez épaisses pour pouvoir encaisser la flexion et revenir sans courbure. Mais c’est encore mieux si l’épée se tord au lieu de casser.
Si on plie une épée d’acier à ressorts à 90° sur le genou , elle garde un léger voile.
Le champion du monde n’utilise pas une épée Albion mais une épée canadienne, il estime que les Albion sont trop dures. Je connais un escrimeur dont l’épée Albion s’est cassée à 10cm de la pointe, ce n’est pas normal, une cassure normale se fait au point de balancement ou près de la garde mais pas à la pointe.
Techniquement, une épée pliée à 180° qui revient à 30°, c’est le top. Mais un acier dur est cassant.


- Avez-vous un fabricant à e conseiller pour ma première épée ?
Les épées de Jiri Krondak encaissent bien les coups, car elles ont des tranchants de 4mm.
Pour l’entraînement, autant acheter une épée simple et pas chère qui devra encaisser les coups, et avoir une belle épée pour le spectacle. Pour s’entraîner, les épées de Jiri sont bien.
Les épées Vanderlick, par leur finesse se rapprochent davantage de la silhouette d’une lame historique.


***

Après cette conversation, j'ai été voir Marc Muscadel de la boutique Rêves d'Acier pour avoir un complément d'explications. J'avais préparé ma visite en épluchant "swords of the viking age" prêté par Agarwaen. Je vous fait une petite synthèse se base, qui est valable pour choisir votre épée en toutes circonstances. Je le mets en gras pour que ça fasse "post-it"

Une épée historique (une pièce archéo, donc) est presque invariablement plus légère qu'une épée "de spectacle" (non tranchante, donc) parce que sur une épée d'époque, les tranchants font 0mm d'épaisseur, ils sont fins comme un fil. Cela allège beaucoup. Les tranchants d'une épée "de spectacle" font 3 ou 4mm. Moins de 3 mm, c'est trop fin : l'épée ne va pas encaisser des coups répétés, et en plus, elle va faire des encoches dans celles de vos partenaires, surtout si elle est dure. Une épée dure prend peu d'encoches, mais en fait chez les autres.
Sur les pièces archéologiques, quand il y a une gouttière, elle est généralement bien nette et assez profonde, ce qui est normal : elle est là pour alléger. Sur beaucoup d'épées "de spectacle" basiques, la gouttière est peu profonde, et elle n'allège pas énormément. Mais on peut toujours demander au fabricant d'en faire une sur commande en donnant cette spécification. S'il est consciencieux, il pourra le faire.

Les épées d'époque n'étaient pas toutes bien équilibrées, cela dépend du forgeron, de la commande du "client". Mais on a retrouvé des épées bien équilibrées même chez les armes viking, qui n'étaient pas toutes des "barres de fer" lourdes et peu maniables.
Trois choses allègent une épée :
- la gouttière
- le fait que la lame soit plus étroite à la pointe qu'à la garde (en anglais on dit "tapering blade")
- la longueur totale de la lame, plus c'est court, plus c'est léger. Logique.

Poids et équilibre ne dépendent pas des mêmes facteurs, on peut avoir une épée légère et mal équilibrée.
Pour faire en sorte que le point d'équilibre soit près de la garde, on peut alourdir le pommeau, ou alléger la lame. Souvent, les pommeaux de lames de spectacle sont en acier léger, donc pour alourdir le pommeau, il faut aussi l'agrandir. Ne pas en abuser, donc, pour ne pas avoir un pommeau avec un look d'enclume.
D'après Marc Muscadel, il ne faut pas que le point d'équilibre soit tout contre la garde, car sinon, c'est le bras de l'escrimeur qui fait tout le travail. Un poids sur le milieu de la lame fatigue plus le bras (et encore, ça dépend de votre musculature) mais la lame peut prendre de la vitesse grâce à ce poids. Si l'équilibre est au raz du pommeau, c'est à vous de mettre la force nécessaire à donner de la vitesse.

En conclusion, essayez vos épées avant de les acheter, l'important c'est que vous l'ayez bien en main, que vous ne vous fatiguiez pas et qu'elle soit maniable. Une épée, c'est comme des chaussures, ce n'est pas taille unique.

_________________
Fan des Frères Blin depuis MMXIII
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Simbelwyn



Féminin Nombre de messages : 1954
Age : 26
Localisation : Edoras, Rohan ( en fait, Pau, France, on a le droit de rêver ...)
Peuple(s) : Rohan
Personnage(s) : Simbelwyn
Date d'inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Re: Choisir une épée : banc d'essai   Mar 16 Juin 2009 - 23:35

Woua Kendra, j' ai jamais vu quelqu' un se prendre autant la tête pour choisir son épée 0_o ! Tu sais, en général, le choix se fait plus au feeling Smile (du genre, la prise en main te plait, le poids te parait correct pour la manier sans forcer trop sur tes bras, etc ^^). Pour mon épée par exemple, j' ai simplement testé plusieurs épées chez notre ami Kovex et mon choix s' est porté sur celle qui m' a apporté le meilleur "ressenti" en main ^^.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
agarwaen



Masculin Nombre de messages : 425
Age : 41
Localisation : Maisons-Alfort (94)
Peuple(s) : ex-Béornide
Personnage(s) : Arnarik
Date d'inscription : 10/02/2009

MessageSujet: Re: Choisir une épée : banc d'essai   Mer 17 Juin 2009 - 0:39

Kendra a écrit:
J'avais préparé ma visite en épluchant "swords of the viking age" prêté par Agarwaen.
Tiens, d'ailleurs, je suis pas contre le récupérer, maintenant que tu as ton épée Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.agarwaen.net/
Kendra



Féminin Nombre de messages : 2160
Age : 32
Localisation : Charenton
Peuple(s) : Rohan
Personnage(s) : Léofwyn, jeune fille d'Edoras
Tréowine, cavalier du régiment d'Edoras
Beith, Dunlending
Date d'inscription : 01/02/2009

MessageSujet: Re: Choisir une épée : banc d'essai   Mer 17 Juin 2009 - 9:07

Je peux te le rendre sans souci. Il m'a été excessivement utile. Merci ! On se "mp" ?

Simbelwyn, ce topic n'est pas là seulement pour raconter mes folles aventures à la recherche d'Excalibur (enfin, de Herubryth, le nom que je lui ai donné), mais surtout pour donner des explications qui resserviront à d'autres, plus tard (enfin, j'espère)...
La "prise de tête" a été assez longue, mais super profitable. Je me voyais pas faire de l'escrime med sans savoir comment marche une épée. C'est comme faire du parapente sans savoir des trucs sur l'aérodynamisme Wink

Maintenant, on peut aborder les questions des quillons qui ont du jeu, des fusées qui se cassent, des rivets qui tiennent pas... tous ces trucs passionnants qu'un médiéviste va vivre au cours de son parcours... A Provins on a manié une épée qui avait du jeu... c'était assez dingue que son propriétaire s'en serve toujours sans la réparer. Est-ce qu'on peut réparer un quillon qui a du jeu, d'ailleurs ?

_________________
Fan des Frères Blin depuis MMXIII
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eorl-Eothain
Membre d'honneur


Masculin Nombre de messages : 10536
Age : 50
Localisation : Rohan/Tarn
Peuple(s) : Rohan
Personnage(s) : Eothain, Capitaine d'une Eored de l'Eastfold
Date d'inscription : 22/03/2006

MessageSujet: Re: Choisir une épée : banc d'essai   Mer 17 Juin 2009 - 9:21

Gorbag a fait resserrer la garde de son fauchon par un forgeron qui l'a fait de quelques coups de marteau bien placés.

_________________
Winter is comming !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Choisir une épée : banc d'essai   Aujourd'hui à 12:58

Revenir en haut Aller en bas
 

Choisir une épée : banc d'essai

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Compagnie du Dragon Vert :: Equipements et décors :: Vie Militaire-